Articles par :

Eva Sahondra

Comment réussir votre stratégie social Ads- Agence Sharing

Comment réussir votre stratégie Social Ads ?

Comment réussir votre stratégie Social Ads ? 2000 1500 Sharing

Face à l’afflux des marques sur les médias sociaux et les fréquents changements d’algorithme des réseaux, l’investissement dans une stratégie Social Ads est devenu incontournable. Il est en effet de plus en plus difficile d’atteindre le public sans passer par la publicité, même pour les marques déjà connues. Si chaque réseau social nous propose déjà des outils de sponsorisation, ils n’assurent pas pour autant la réussite des campagnes publicitaires. Bref, comment faire pour réussir sa stratégie Social Ads ? Quelles étapes faut-il suivre pour en créer une ?

1. Définir les objectifs à atteindre

Vous le savez déjà, on ne peut définir aucune stratégie marketing sans avoir fixé d’objectif. Dans ce domaine, on parle d’objectif SMART, c’est-à-dire un objectif Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini. Augmenter de 25% le nombre d’abonnés Facebook en l’espace de 2 mois en se servant de Facebook Ads est par exemple un objectif SMART. Mais outre ces caractéristiques , les objectifs de votre stratégie Social Ads doivent aussi s’aligner aux objectifs commerciaux de votre entreprise, sans quoi, ils ne seront pas reconnus.

2. Analyser l’audience sur les réseaux sociaux

La plupart des entreprises commencent leur communication par la création d’un site web et de comptes sur les réseaux sociaux. Si c’est votre cas, vous disposez donc déjà d’une base d’abonnés que vous pourrez analyser. Elle vous permettra de créer pertinemment votre stratégie Social Ads. Il est important de connaître vos abonnés afin de pouvoir envoyer les bons messages aux bonnes personnes et sur les bons réseaux. 

Vous serez amené à segmenter votre audience dans votre analyse car pour atteindre votre public cible, vous ne pouvez pas vous adresser de la même manière aux milléniaux et à la génération Z par exemple. Les réseaux sociaux disposent en général d’outils permettant de connaître les détails sur votre audience. Vous pouvez aussi vous servir de votre outil CRM ou de votre outil de conversation en ligne pour avoir plus d’informations sur votre audience.

Si vous êtes à l’aube de vos activités sur les réseaux sociaux, il est nécessaire d’identifier votre public cible. Les réseaux comme Facebook ou LinkedIn vous permettant de cibler les personnes selon plusieurs critères : âge, localisation, centres d’intérêt, profession, etc.

3. Évaluer les résultats de vos activités

Découvrez à travers les insights des réseaux sociaux que vous avez utilisé les types de posts qui engagent votre communauté. Dans le cas où vous avez déjà réalisé des campagnes auparavant, vous pouvez même définir les types de campagne qui ont été rentables. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi calculer votre coût par acquisition, un élément utile dans la définition de votre budget. Cette étape vous permettra déjà d’avoir une idée assez claire sur les réseaux que vous allez continuer d’exploiter et ceux qui ne sont pas adaptés.

4. Analyser la concurrence

L’analyse concurrentielle ne sert pas uniquement à trouver les pistes où la concurrence n’est pas trop dure. Elle vous donne aussi de nouvelles idées, des inspirations pour mieux créer votre stratégie digitale. Vous pourrez y découvrir les hashtags qui fonctionnent, de nouvelles idées de posts…Pour faciliter la veille, vous pouvez vous servir d’outils comme Semrush , Mention, Hootsuite etc. Aujourd’hui, de nombreuses marques optent pour le social listening afin de pouvoir affiner leur stratégie social media.

Maintenant que vous avez fait les études nécessaires, il est temps de faire le choix des réseaux à travailler.

5. Choisir les réseaux à utiliser en fonction des objectifs

Selon les objectifs et les pays, les marques ont le choix entre une multitude de plateformes mais ici, nous allons parler des réseaux sociaux les plus utilisés.

– Facebook : premier réseau social à l’échelle planétaire, il possède un gestionnaire de publicités très élaboré avec une grande option de ciblage. Facebook est très efficace pour l’acquisition de nouveaux abonnés.

– Instagram : réseau suivi principalement par les jeunes et désormais aux fonctionnalités multiples, Instagram Ads vous permettra de gagner en notoriété et d’obtenir des engagements. 

– LinkedIn : réseau idéal pour les publicités B2B. Linkedin Ads a aussi l’avantage de proposer un ciblage très précis et plusieurs types de publicités. C’est également le réseau idéal pour la génération de leads. 

-Twitter : Les utilisateurs de Twitter Ads ne sont pas aussi nombreux que ceux des réseaux cités ci-dessus. C’est justement son principal atout. C’est le réseau le plus indiqué pour le B2B après LinkedIn et Facebook. Il a également l’avantage d’être moins coûteux et de favoriser la visibilité.

A chacun des réseaux que vous choisirez devrait être attribuée une mission spécifique. Si votre budget est assez serré, le mieux est de concentrer vos efforts sur les réseaux qui représentent la plus forte audience pour votre marque. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux sociaux. Il faut juste affiner votre stratégie sur les réseaux où la plupart de votre audience est présente.

6. Trouver des idées de contenus

Au fur et à mesure que votre campagne avance, il devient de moins en moins évident de trouver de nouvelles idées de posts valables pour une sponsorisation. Pour vous aider, cherchez votre inspiration chez les marques qui cartonnent sur les réseaux sociaux ou encore chez les marques que vous aimez. Si vous êtes déjà présent sur un réseau comme Facebook, vous pouvez demander à vos abonnés ce qui les intéresseraient. D’ailleurs, vous pouvez même opter pour le User Generated Content pour les simples posts (non sponsorisés). Les consommateurs apprécieront d’être relayés sur le compte de votre entreprise. De plus, l’avis d’un consommateur est beaucoup plus convaincant pour un autre consommateur. 

Néanmoins, vous pouvez aussi faire appel à des spécialistes du community management pour vous faciliter la vie. Une fois vos contenus trouvés, il est aussi indispensable de bien les organiser.

7. Etablir un calendrier éditorial

Pour que vos posts aient l’impact que vous recherchez, publiez au bon moment, c’est-à-dire au moment où vos abonnés sont connectés. Préparez vos publications à l’avance, notamment celles prévues pour les périodes spéciales comme les fêtes de fin d’année par exemple. Mettez dans votre calendrier tous les détails des posts. Avec un calendrier éditorial, vous avez un aperçu complet de vos posts sur tous les réseaux pour une période précise. Vous pourrez ainsi en assurer la cohérence et l’équilibre.

Il convient aussi d’échelonner les campagnes publicitaires car en diffusant plusieurs publicités aux mêmes cibles et au même moment, elles risquent de mal fonctionner. Vous aurez en outre beaucoup de difficultés à faire votre bilan après.

8. Faire des tests

Vos publications sont maintenant lancées, il vous reste à observer comment elles performent. Pour trouver la meilleure stratégie, vous pouvez réaliser des tests A/B sur les types de posts, les visuels, les accroches etc. Vous découvrirez les résultats en observant les KPIs tel que le taux d’engagement de vos posts dans les statistiques, ce qui nous amène à la dernière étape de la stratégie.

9. Évaluer et suivre vos résultats

L’évaluation de vos résultats vous permettront non seulement de connaître les types de publicités qui fonctionnent mais aussi de découvrir les vrais besoins de votre audience. C’est également à cette étape que vous pourrez ajuster la répartition, voire même le montant de votre budget. Si vous avez élaboré une stratégie Social Ads sur 3 mois, il vaut mieux faire un premier bilan dès la fin du premier mois. Vous pourrez alors la réorienter si besoin est.

Une stratégie social Ads bien élaborée est aujourd’hui la meilleure arme pour les marques en vue d’atteindre leurs objectifs commerciaux. Selon une étude de We Are Social et Hootsuite, sur les 7,75 milliards d’individus dans le monde, 3,8 milliards sont actifs sur les réseaux sociaux. L’usage des médias sociaux a, toujours selon cette étude, augmenté de 9,2% par rapport à 2019 avec 321 millions d’utilisateurs en plus. Pour vous assurer une place de choix dans la jungle des médias sociaux, Sharing met à votre disposition une équipe de spécialistes de la stratégie Social Media. On vous accompagne depuis l’élaboration de votre stratégie jusqu’à son succès !

microsoft veut racheter TikTok - Agence Sharing

TikTok bientôt racheté par Microsoft ?

TikTok bientôt racheté par Microsoft ? 2000 1500 Sharing

Les évènements prennent une nouvelle tournure pour TikTok. Si les autorités américaines ont annoncé leur intention de le bannir des Etats-Unis il y a encore quelques jours, c’est Microsoft qui émet le souhait de l’acquérir aujourd’hui. Le rachat de la plateforme chinoise par le géant américain de la technologie semble improbable pour beaucoup. Cependant, le président américain, même s’il est sceptique, a bien voulu autoriser les pourparlers entre ByteDance et Microsoft, sous quelques conditions.

Une sécurité plus fiable et renforcée

Les Etats-Unis veulent interdire TikTok de leur territoire pour des raisons de sécurité. Si Microsoft a ainsi la possibilité de se présenter comme un potentiel acheteur du réseau social chinois, c’est parce qu’il apporte une solution à ce problème. En effet, outre le fait d’être une firme purement américaine, Microsoft compte satisfaire les demandes des régulateurs américains sur le sujet de la sécurité. La compagnie affirme qu’en cas d’acquisition, elle passera en revue tout le système de sécurité de TikTok. Elle veillera à ce que toutes les données des utilisateurs américains soient transférées aux Etats-Unis et y restent. De même, elle s’assurera que les données stockées ailleurs soient supprimées après le transfert.

Microsoft a également souligné que le rachat apportera des avantages économiques appropriés aux Etats-Unis et au Trésor américain. Néanmoins, Microsoft doit poursuivre les dialogues avec Donald Trump et son gouvernement d’une part et avec ByteDance de l’autre dans l’espoir d’acquérir TikTok.

Un accord pour le 15 Septembre

Microsoft n’a pas l’intention de faire durer les négociations longtemps avec la maison mère de TikTok. Les discussions seront clôturées au plus tard le 15 Septembre 2020. Le dialogue se portera sur l’éventuel achat des services de TikTok aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande par Microsoft. Autrement dit, dans les autres pays, TikTok continuera donc d’appartenir à ByteDance. Microsoft pourra inviter d’autres investisseurs américains à faire des achats en minorité dans ce projet.

Pour l’instant, rien n’a encore été évoqué concernant les utilisateurs. Il en est de même pour les éventuels changements que Microsoft compte opérer sur l’application vidéo. Tout ce que l’on sait, c’est que la firme compte garder les options favorites des TikTokeurs et elle ambitionne de garantir la transparence et une sécurité d’ordre mondiale. Il faut dire que TikTok sera le premier réseau social grand public dédié aux jeunes géré par Microsoft.

Rachat de TikTok : un autre type d’investissement pour Microsoft

On connaît surtout Microsoft pour ses produits et services dédiés aux professionnels. En effet, les entreprises sont aujourd’hui nombreuses à utiliser Microsoft Teams. La firme possède aussi LinkedIn qui est le premier réseau social professionnel du monde et elle a également racheté la plateforme pour développeurs GitHub en 2018. Son produit grand public le plus connu est la Xbox. TikTok sera donc une nouvelle expérience pour Microsoft. Toutefois, avec le nombre d’abonnés du réseau qui dépasse les 45 millions rien qu’aux Etats-Unis, il sera plutôt bien parti. Toutefois, Microsoft a tenu à souligner dans son blog que rien n’est encore sûr et qu’il faut attendre les résultats définitifs des discussions avant de se prononcer.

Pourquoi utiliser Linkedin Stories - Agence Sharing

Pourquoi vous devriez utiliser LinkedIn Stories

Pourquoi vous devriez utiliser LinkedIn Stories 2000 1500 Sharing

Les Stories ont décidément du succès sur les réseaux sociaux. Après Facebook, Instagram et certains réseaux destinés aux particuliers, le premier réseau professionnel du monde s’empare aussi de ce format. Après un premier test lancé aux Etats-Unis vers la fin de 2018, LinkedIn Stories a été déployé en Australie, au Brésil, au Pays-Bas et aux Emirats Arabes Unis. Il est arrivé en France au mois de Juin dernier. LinkedIn Stories propose les mêmes fonctionnalités que les Stories qu’on a l’habitude d’utiliser sur les autres réseaux mais il a la particularité d’être disponible sur les pages d’entreprises. C’est l’un de ses principaux atouts et l’une des raisons pour lesquelles vous devriez l’utiliser.

LinkedIn Stories : un nouveau format pour les entreprises

Pour les entreprises françaises et bien d’autres encore, LinkedIn Stories est une nouveauté. La plupart n’a pas encore eu le temps de le découvrir et de le tester, alors, c’est votre chance de prendre de l’avance sur vos concurrents. Il faut néanmoins savoir que les types de stories à publier sur LinkedIn n’a rien à voir avec ceux de TikTok, ni même avec ceux de Facebook bien que les fonctionnalités soient les mêmes. En tant que réseau professionnel, LinkedIn Stories reste dans ce cadre et les stickers créés par le réseau pour ce format en témoignent. D’ailleurs, selon la directrice de LinkedIn Marketing Solutions, LinkedIn a été conçu dans le but de renforcer la stratégie digitale des entreprises, entre autres en leur permettant d’interagir plus facilement avec leurs clients ou leurs salariés. Une autre raison pour utiliser ce nouveau format.

Créer plus d’interactions

Les Stories LinkedIn vous permettent de proposer à votre audience différentes sortes de contenus interactifs. Par exemple, vous pouvez répondre aux questions que vos clients vous posent fréquemment dans vos stories. Le format court de 20 secondes ainsi que l’éphémérité des stories (qui sont visibles pendant 24h) incitent votre audience à agir rapidement. Les votes et les questions/réponses sont des contenus efficaces pour obtenir l’interaction de vos abonnés.

LinkedIn Stories pour attirer l’attention de votre audience

C’est la première raison d’être des stories. Outre les interactions, ce format vous oblige à faire preuve de créativité afin de capter l’attention des socionautes. Mêlez photo et vidéo, utilisez les stickers, customisez vos stories. Pour le contenu, vous pouvez poster les actualités et les évènements qui marquent la vie de votre entreprise, partagez des conseils ou faites aussi de la veille, les nouveautés attisent toujours la curiosité des gens ! Par ailleurs, LinkedIn Stories peut aussi vous aider à améliorer votre “personal branding”.

Développer votre image de marque avec le format Stories

Pour ce faire, publiez dans vos stories les évènements de votre entreprise, partagez avec vos abonnés vos coulisses et donnez la parole à vos collaborateurs. C’est une idée appréciée, aussi bien par votre public que par vos salariés. En mettant en place quelques règles vous pouvez même permettre à ces derniers de créer du contenu pour les stories de votre entreprise. Les stories doivent procurer cet effet de légèreté qui va compléter vos publications sur le feed afin de ne pas lasser votre public, sans sortir du cadre professionnel.

Outre la mise à jour des fonctionnalités pour les entreprises, le lancement de LinkedIn stories promet de donner un coup de boost à la croissance des abonnés et à leur engagement. Bien que LinkedIn ne risque pas de perdre son titre de premier réseau social professionnel du monde (du moins pour le moment), il continue d’améliorer sa plateforme et on apprécie. C’est pour cela qu’on s’attend déjà à d’autres nouveautés pour faire progresser nos activités !

Snapchat lance Brand profiles , une fonctionnalité pour les marques - Agence Sharing

Snapchat fait un pas de plus vers les marques avec Brand Profiles

Snapchat fait un pas de plus vers les marques avec Brand Profiles 2000 1500 Sharing

La concurrence bat son plein sur les réseaux sociaux. Après le lancement des Stories chez LinkedIn et le déploiement d’Instagram à l’échelle internationale, c’est Snapchat qui nous offre une autre nouveauté. Le réseau vient en effet de lancer Brand Profiles, une nouvelle fonctionnalité dédiée aux marques.

Qu’est ce que Brand Profiles ?

Brand Profiles rappelle le lancement de Public Profiles for Creators and Show l’année dernière sauf que pour cette année, la nouvelle fonctionnalité concerne les entreprises. Il s’agit d’un nouvel espace où les marques peuvent mettre en avant leurs produits de façon à ce que les utilisateurs puissent les découvrir plus facilement. Brand Profiles offre aux marques un endroit unique et permanent où elles pourront toujours partager de nouvelles expériences avec les snapchatters. La nouvelle fonctionnalité s’articule autour de 4 éléments susceptibles d’attirer l’attention des utilisateurs, notamment les jeunes qui sont nombreux sur Snapchat.

Les 4 composants de la fonctionnalité 

Le premier fait appel à la réalité augmentée : les AR Lenses. Sur leur profil, les marques peuvent enregistrer et présenter leurs Lenses pour que les utilisateurs puissent les découvrir et les revisiter. On peut les trouver via Snapchat Search et Lens Explorer.

Le deuxième composant favorise les ventes : le Native Store. Grâce à cet élément, les utilisateurs pourront parcourir et acheter les produits proposés par les marques directement sur l’application Snapchat.

Brand profiles inclut aussi une fonction Highlights. Directement consultable sur le profil de la marque, Highlights propose une collection de snaps publics, de stories, de vidéos et de photos que les utilisateurs pourront consulter de façon permanente.

Le dernier composant du Brand Profiles est le Story Posts. Il s’agit de stories publiques à travers lesquelles les marques peuvent partager avec leurs communautés leurs coulisses et leur quotidien.

Outre ces fonctionnalités, la fonctionnalité offre également d’autres possibilités aussi bien aux marques qu’aux snapchatters.

Les atouts de Brand Profiles 

Pour le lancement de Brand Profiles, Snapchat s’est associé à plusieurs marques de renommée mondiale telles que Dior, Gucci, Louis Vuitton, Prada, Ralph Lauren, Universal Pictures, VSCO, L’Oreal Paris, etc. Les utilisateurs de Snapchat vont ainsi pouvoir interagir et s’abonner à ces grandes marques. Ils feront également la découverte de nouvelles marques. Ces dernières quant à elles pourront gérer à la fois leur profil et leurs statistiques depuis l’application. Snapchat a en effet intégré des outils de gestion leur permettant de travailler en équipe, d’analyser le profil de leur audience et de gérer leur contenu. 

créer une stratégie de marketing de contenu - Agence Sharing

Comment élaborer une stratégie de marketing de contenu ?

Comment élaborer une stratégie de marketing de contenu ? 2000 1500 Sharing

Pilier principal de l’inbound marketing, le content marketing consiste en la création de contenus à forte valeur ajoutée sur les plateformes digitales. L’importance accordée par les marques au marketing de contenu n’a pas cessé d’augmenter ces 5 dernières années à tel point qu’il est devenu incontournable aujourd’hui. Mais pourquoi un tel intérêt pour le content marketing ? D’ailleurs de quel contenu parle-t-on et comment l’inclure dans sa stratégie marketing ? Afin d’apporter des réponses à ces questions, commençons par l’utilité du marketing de contenu. 

Pourquoi le marketing de contenu est-il indispensable ?

Comme la découverte de produits ou de services ainsi que la majeure partie des achats se font aujourd‘hui en ligne, les marques ont plutôt intérêt à se faire remarquer par les consommateurs sur les plateformes digitales. Comment ? En créant du contenu qui les intéressent. Et puisque tout le monde est sur le web, il est important d’avoir une bonne stratégie pour sortir du lot et surtout pour toucher votre public cible. Un contenu adapté peut en effet avoir de nombreuses retombées positives pour votre marque :

– il augmente le trafic sur votre site web

– il permet de générer davantage de leads

– il améliore votre référencement naturel

– il vous rapproche de vos clients et les fidélise

– il vous permet de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine

Le but du content marketing est donc d’attirer l’attention des internautes pour en faire des prospects et des clients. Avec une stratégie marketing bien pensée, il permet aussi de garder le contact avec ces derniers, bien au-delà d’un premier achat. Mais le mot contenu est plutôt vaste, il existe différents types de contenus qu’on peut utiliser pour séduire les internautes.

Quel contenu choisir ?

Le choix du contenu dépend en grande partie de votre audience. Pour le savoir, vous devez connaître votre cible, ses besoins et les canaux de communication qu’elle utilise. Néanmoins, il y a quelques formats que la plupart des marketeurs aiment utiliser pour leur praticité et efficacité :

–  les articles de blog : c’est le meilleur moyen de mettre à jour le plus souvent possible votre site. Les internautes tout comme les moteurs de recherche aiment les nouveautés et ce type de contenu vous permet de satisfaire les deux. De plus, ils sont facilement partageables sur les réseaux sociaux.

–  La vidéo : c’est le format le plus en vogue actuellement, les internautes, plus spécialement les socionautes en raffolent. Son utilisation dépend néanmoins du type d’information que vous voulez communiquer. Elle est par exemple parfaite pour les tutoriels mais plutôt inadaptée pour un guide.

–  Les infographies : c’est un contenu attrayant grâce aux visuels, facile à comprendre et à utiliser pour ceux qui veulent s’en servir comme référence. Ainsi, vous pouvez aussi gagner des backlinks.

–  Les podcasts : ils sont de retour après une longue période passée dans l’ombre. Ce contenu média attire de plus en plus d’adeptes. Les gens l’aiment car il leur laisse la liberté de choisir le moment d’écouter le podcast de leurs choix tout en faisant une autre activité. Ils peuvent donc écouter votre message même au volant leurs voitures.

–  Le livre blanc : un très bon moyen de générer des leads qualifiés. Document technique, il fournit les réponses aux questions que se posent votre clientèle cible. C’est le type de contenu le plus indiqué pour fidéliser vos clients.

Il existe plusieurs autres types de contenus parmi lesquels vous pouvez choisir mais pour qu’ils vous permettent d’atteindre vos objectifs, il faut que vous établissiez une stratégie éditoriale.

Comment créer une stratégie de contenu ?

Comme dans toute stratégie marketing, il vous faut commencer par la définition de votre objectif : pourquoi voulez-vous créer du contenu ? En répondant à cette question, vous aurez une idée beaucoup plus claire sur la stratégie à adopter.

La deuxième étape consiste à étudier vos buyers persona. Vous l’avez peut-être déjà fait auparavant mais le profil de votre public cible a bien pu changer au fil du temps et selon le contexte. Il est impératif de connaître leurs besoins. Cela vous aidera à créer un contenu pertinent pour eux.

Pour continuer, évaluez les contenus que vous avez déjà créés si vous l’avez déjà fait auparavant. Faut-il changer de stratégie ? Comment optimiser les résultats pour ce qui a fonctionné ?

Après ces étapes, vous pouvez maintenant réfléchir à des idées de contenus qui peuvent intéresser votre audience. Si vous êtes en panne d’inspiration, vous pouvez utiliser les outils de curation de contenus comme Feedly, Buzzsumo, Pocket,etc.

L’étape suivante est de choisir le type de contenu le plus adapté à votre objectif et à votre audience selon les études que vous avez faites précédemment.

Une fois votre choix fait, il est aussi indispensable de prévoir la gestion de votre contenu. Pour être efficace, la publication d’articles de blog doit par exemple se faire régulièrement. Dans ce cas, vous avez donc besoin d’un calendrier éditorial. Pour des contenus à diffuser sur les réseaux sociaux, vous aurez aussi besoin d’un ou de plusieurs outils tierces de planification, de publication et de suivi.

Après cela, procédez à la création et à la publication de votre contenu. Dans le cas où votre contenu se trouve sur votre site ou sur un blog, en faire la promotion sur les réseaux sociaux lui donnera plus de visibilité. Pour ceux qui visent une clientèle professionnelle, LinkedIn est le réseau le plus indiqué. Par ailleurs, n’oubliez pas de soigner le SEO de vos articles, il leur permet d’avoir et de maintenir un bon positionnement durable dans les SERP.

Instagram Reels se déploie à l'échelle internationale- Agence Sharing

Facebook déploie Instagram Reels à grande échelle

Facebook déploie Instagram Reels à grande échelle 2000 1500 Sharing

Pendant que TikTok se bat pour garder son autorisation aux Etats-Unis, Reels, son concurrent américain est en phase de déploiement à l’international. Instagram vient en effet de l’annoncer. Reels a apparemment réussi les tests commencés aux Brésil au mois de Novembre dernier. Il est prêt pour un lancement à grande échelle.

Instagram Reels investit le marché indien

Après une première série de déploiement en France et en Allemagne au mois de Juin, Instagram Reels vient aussi de s’installer en Inde. Étant l’un des pays les plus peuplés du monde, l’Inde était, il y a encore quelques jours, le premier utilisateur de TikTok. Le réseau a réalisé un record de 46,6 millions de téléchargements au mois de février de cette année. Malheureusement pour l’application vidéo et pour plusieurs autres applications chinoises, elles ont récemment été bannies du pays suite à un affrontement meurtrier entre les forces de l’ordre indiennes et chinoises. L’interdiction de TikTok en Inde a ainsi ouvert les portes non seulement aux applications locales mais aussi à Instagram Reels, son principal concurrent appartenant à Facebook.

Mais Instagram ne compte pas se limiter à ces quelques marchés pour déployer sa fonctionnalité vidéo, il est déjà prêt pour un déploiement dans d’autres États. 

Lancement prochain de Reels dans plus de 50 pays

On n’aura pas à attendre le lancement bien longtemps. Il aura lieu dès le début du mois d’Août dans plus de 50 pays. Instagram n’a pas donné tous les détails sur les pays qui vont accueillir Reels, néanmoins, il a souligné que les Etats-Unis, le Japon, le Mexique et le Royaume-Uni en feront partie. Disposant des mêmes options que TikTok et offrant même un léger avantage grâce à la possibilité de partager les vidéos courtes en message privée, Instagram Reels a de grandes chances d’attirer les plus jeunes. Dans le cas où les Etats-Unis décident de bannir TikTok du sol américain, Instagram pourrait également bénéficier des 30 millions d’utilisateurs dont dispose le réseau social chinois actuellement dans le pays.

Pour l’instant, on peut dire qu’Instagram Reels a su saisir sa chance de dépasser son plus grand concurrent et que l’avenir de TikTok dépendra en grande partie de l’issue du conflit entre les dirigeants américains et ByteDance.

Les nouveautes LinkedIn pour les entreprises- Agence Sharing

LinkedIn dévoile ses dernières nouveautés

LinkedIn dévoile ses dernières nouveautés 2000 1500 Sharing

Après le lancement de sa plateforme de blogging, les dernières nouveautés de LinkedIn concernent les pages d’entreprises. Elles vont pouvoir affiner leur processus de publication et leur stratégie d’engagement grâce à de nouvelles options. Voici les nouvelles possibilités que LinkedIn offre aux entreprises possédant une page sur le réseau.

Une meilleure analyse des followers

Désormais, les propriétaires de pages d’entreprises sur LinkedIn voient une notification « New » sur l’onglet Analytics. Cette notification signale la présence d’une liste des followers de la page qu’on peut consulter par profil individuel. La liste permet donc de connaître en détail qui suit votre page par ordre chronologique inverse. Grâce à cette fonctionnalité, les entreprises savent qui vient sur leurs pages, de quelles entreprises viennent les visiteurs et quelles sont leurs fonctions. Ce sont des informations indispensables afin de pouvoir ajuster les publications, analyser les performances de la page et obtenir ainsi l’engagement recherché. Par ailleurs, cette fonctionnalité permet aussi aux entreprises d’adresser plus facilement des messages de bienvenue à leurs nouveaux abonnés. La liste n’est toutefois pas téléchargeable.

Outre l’analyse des profils des abonnés, une fonctionnalité audio sur les noms figure aussi parmi les nouveautés LinkedIn.

Une option audio pour la prononciation des noms

Pour les entreprises ou personnes dont les noms sont un peu difficiles à prononcer, cette fonctionnalité est bien utile. LinkedIn a ajouté une invitation à l’enregistrement vocal des noms sur les profils. L’enregistrement dure 10 secondes. En appuyant sur « ajouter la prononciation du nom », le visiteur est redirigé vers un enregistreur. Après l’enregistrement, une icône audio apparaîtra à côté de votre nom. Vous pouvez aussi envoyer un petit message vocal à la place de votre nom si vous le souhaitez ! A noter que la fonctionnalité n’est pas encore disponible sur les ordinateurs pour le moment.

Mises à part ces modifications, LinkedIn a également opéré des changements sur le nombre d’invitations que les entreprises peuvent envoyer aux utilisateurs du réseau.

Une limite au nombre d’invitations à suivre une page

Vers la fin de l’année dernière, LinkedIn a officiellement rétabli l’option permettant aux gestionnaires de pages d’entreprises d’inviter leurs connexions à suivre leurs pages. Si au lancement de cette option, le réseau a autorisé l’envoi de 50 invitations par jour par gestionnaire de page, ce nombre est aujourd’hui limité à 100 invitations par mois par page. Pour ce faire, LinkedIn fournit 100 crédits par mois à partager entre tous les administrateurs d’une page. Chaque invitation envoyée coûte un crédit qui n’est pas renouvelé. Néanmoins, lorsqu’un utilisateur accepte une invitation, le crédit est retourné à la page. Ce nouveau processus vise à réduire les spams provenant notamment des growth hackers.

TikTok risque d'être banni des Etats-Unis - Agence Sharing

Les Etats-Unis veulent bannir TikTok

Les Etats-Unis veulent bannir TikTok 2000 1500 Sharing

Lors de son allocution à la Fox News le 6 juillet dernier, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a affirmé l’intention des Etats-Unis de bannir TikTok du sol américain. Pourquoi ? En fait, les Etats-Unis ne seront pas les premiers à interdire TikTok de leur territoire mais s’ils décident de le faire, les conséquences pour le réseau social chinois risquent d’être lourdes. Les américains sont en effet les plus grands utilisateurs de TikTok après la Chine.

L’application la plus téléchargée du moment aux USA

Selon une analyse de Sensor Tower sur les applications ludiques au mois d’Avril dernier, les dépenses des utilisateurs de TikTok ont été multipliées par 10 en un an. TikTok a en effet enregistré plus de 315 millions de téléchargements, rien qu’au premier trimestre de cette année. Les Etats-Unis constituent 8,2% de ces dépenses, le taux le plus important après celui de la Chine. L’application passe ainsi devant YouTube qui se retrouve en deuxième place malgré une hausse de 57% de son chiffre d’affaire par rapport à Avril 2019. Mais si le peuple américain semble conquis par cette application vidéo, les politiciens sont beaucoup plus méfiants. Ils réfléchissent sérieusement à la possibilité de le bannir du territoire américain.

TikTok critiqué par de nombreux dirigeants

Après son interdiction en Inde et la suspension de son projet de QG à Londres, le réseau social chinois risque aussi de perdre le marché américain. En effet, si TikTok se retrouve dans le collimateur de l’administration Trump, c’est parce qu’elle appartient à ByteDance. Il s’agit d’une start-up chinoise déjà très critiquée par les politiciens américains. Liée à la Chine, TikTok est pour eux une menace pour la sécurité nationale, ByteDance pouvant coopérer aux “activités de renseignements contrôlées par le parti communiste chinois”. L’application est, pour cette raison, déjà interdite dans l’armée et la marine américaine. 

Néanmoins, malgré les propos de Mike Pompeo et la relation tendue entre la Chine et les Etats-Unis, ByteDance ne baisse pas les bras. Si la société vient de retirer TikTok de son plein gré de Hong Kong à cause d’une nouvelle loi sur la sécurité nationale, elle se donne les moyens de convaincre l’administration américaine de sa neutralité et fait tout pour rester aux Etats-Unis.

Les initiatives de ByteDance pour sauver TikTok 

Bien que ByteDance soit la maison mère de TikTok, cette dernière affirme que les deux fonctionnent séparément. Pour rassurer les américains sur la sécurité de leurs données, le porte-parole de TikTok a déclaré qu’elles ne sont pas soumises à la loi chinoise. Elles seraient stockées aux USA et la sauvegarde se trouverait à Singapour.

Afin de pouvoir rester aux Etats-Unis, ByteDance a même nommé un américain à la tête de TikTok. Il s’agit de Kevin Mayer, ancien directeur du service streaming de Disney+. Par ailleurs, TikTok a aussi recours à tout un groupe de lobbyistes dont un ex-directeur de campagne de Donald Trump. Le réseau compte aussi sur l’appui de Michael Beckerman, vice-président et responsable de la politique publique américaine. Selon le New York Times, ByteDance aurait aussi déjà dépensé près de 300 000$ pour son lobbying outre la mobilisation de ce groupe.

Pour le moment, rien n’est sûr pour le réseau social chinois et l’enquête continue à la Maison Blanche pour examiner les risques que TikTok représente pour la sécurité nationale américaine. De leur côté, les concurrents du réseau chinois saisissent toutes les opportunités…

Changement d'algorithme de Facebook pour les actualités - Agence Sharing

Le nouvel algorithme de Facebook favorise les contenus originaux

Le nouvel algorithme de Facebook favorise les contenus originaux 2000 1500 Sharing

Dans un récent article de blog, Campbell Brown, le vice-président du Global News Partnerships de Facebook et le directeur de produit Jon Levin ont annoncé un changement dans l’algorithme de la plateforme. Désormais, Facebook favorise les actualités originales et les news stories dont la paternité est transparente. Voici comment ces critères sont définis et appliqués pour les éditeurs de nouvelles sur Facebook.

Priorité aux reportages originaux

Selon les sondages effectués par Facebook, les utilisateurs recherchent des actualités crédibles et informatives. Suite à cette demande, la plateforme a décidé d’améliorer la classification des nouvelles qui apparaissent dans son fil d’actualités. A partir de maintenant, le réseau mettra en avant les articles d’actualité qu’il identifie comme étant original. Pour ce faire, Facebook travaille avec les éditeurs de nouvelles et des experts universitaires. La plateforme commencera par observer les groupes d’articles qui traitent d’un même sujet afin de découvrir celui qui est le plus souvent cité comme la source originale. Pour le moment, la priorisation est faite sur les articles en anglais. Elle s’étendra aux articles en d’autres langues à l’avenir.

Selon Campbell Brown et Jon Levin, les reportages originaux ont un rôle important à jouer dans l’information des personnes à travers le monde entier. La publication d’articles d’actualité, la création d’un rapport d’enquête approfondi, la découverte de nouveaux faits et données, le partage de mises à jour critiques en temps de crise ou la diffusion de rapports de témoins oculaires demandent du temps et de l’expertise et Facebook tient à favoriser ce type de journalisme par son algorithme.

Mais le nouvel algorithme de Facebook n’exige pas que de l’originalité pour favoriser un article dans le fil d’actualités. Il faut aussi que la paternité des nouvelles soit transparente.

La transparence de la paternité des informations

Il s’agit d’une norme éditoriale dans le journalisme et Facebook veut aussi l’appliquer sur sa plateforme. La transparence sur l’identité du journaliste ou du rédacteur est synonyme de crédibilité pour les lecteurs. C’est d’ailleurs une norme soutenue par plusieurs experts mondiaux des médias. De nombreuses organisations telles que Reporters sans frontières, Trust Project, le Forum mondial pour le développement des médias, etc reconnaissent aussi cette norme. Facebook va donc rétrograder les contenus qui ne donnent pas d’informations transparentes sur les rédactions des éditeurs.

Toutefois, Facebook a conscience du danger que représente cette transparence pour les journalistes dans certains domaines. Aussi, l’application de cette norme sera limitée à certains marchés. La plateforme tient également compte de l’environnement de presse dans lequel évolue le journaliste.

Dans son blog, Facebook souligne également que tous les articles seront toujours soumis aux signaux de classement déjà existants. Les lecteurs continueront à voir le contenu des sources d’actualités qu’ils suivent dans leurs flux. Cependant, si plusieurs stories traitent d’un même sujet, Facebook priorisera le contenu original dont la paternité est aussi transparente. Beaucoup d’éditeurs ne verront donc probablement pas de changement dans leur classement sur le fil d’actualités malgré le nouvel algorithme de Facebook.

Comment développer la visibilité de sa PME - Agence Sharing

PME : comment développer votre visibilité ?

PME : comment développer votre visibilité ? 2000 1500 Sharing

Face aux grandes entreprises qui ont de gros moyens et accusent souvent plusieurs années d’existence, avoir de la visibilité peut paraître difficile pour une PME. Certes, il faudra faire face à la concurrence mais il est bien possible de se faire remarquer par les prospects, même quand on est un jeune entrepreneur. Si vous êtes face à une telle situation, ces quelques lignes seront bien utiles pour développer la visibilité de votre PME. Commençons par les informations dont vous disposez déjà.

 1. Faites le point sur vos forces et faiblesses

Pour pouvoir avancer, il faudrait déjà que vous sachiez où vous en-êtes actuellement. Il est important de constater ce qui a déjà été fait et ce qui ne l’a pas encore été, ce qui a marché et ce qui doit être amélioré dans le but de gagner en visibilité. C’est seulement ainsi que vous pourrez opter pour la meilleure stratégie. Voici les principaux points qu’il faut analyser. 

Le profil de vos buyers personas 

Vous ne pouvez élaborer aucune stratégie marketing sans savoir à qui elle sera adressée. Qui voulez-vous cibler ? Comment se comporte votre public cible ? Où et comment pouvez-vous le toucher ? Répondre à ces questions vous permettra de connaître la manière et les moyens efficaces de communiquer avec vos prospects.

Votre situation face à la concurrence 

Découvrez qui sont vos concurrents et leurs stratégies afin de pouvoir fixer avec plus de précision vos objectifs et de trouver de nouvelles pistes pour améliorer votre visibilité.

Votre actuelle stratégie de présence

 Avez-vous déjà réalisé des actions pour développer la visibilité de votre PME ? Si oui, faites le bilan des résultats obtenus afin de savoir ce qu’il faut continuer, ce qu’il faut améliorer et ce qu’il faut arrêter. Si vous avez l’intention de faire de la publicité, pensez également au budget que vous êtes prêt à utiliser. Sinon, voici par quoi vous pouvez commencer.

2. Communiquez avec les ressources disponibles

En tant que PME, on ne peut pas disposer d’autant de budget que les grands groupes pour la communication et ce n’est d’ailleurs pas toujours nécessaire. Aussi, avant de penser aux publicités payantes, commencez par utiliser les ressources à portée de main.

Mobilisez vos réseaux

Vos réseaux de base, ce sont vos salariés, vos partenaires, vos fournisseurs et vos clients. Vous pouvez très bien demander leur aide pour vous faire connaître. Ils peuvent parler de votre entreprise, de vos services et produits à des tiers. Pour ce faire, ils peuvent par exemple vous suivre sur les réseaux sociaux ou laisser des témoignages sur votre site. Pour motiver vos salariés à devenir vos ambassadeurs, on vous invite à lire notre article sur la marque employeur.

Créez une page sur Google My Business

C’est particulièrement efficace pour vos activités locales. Créer une page sur Google my business vous permet d’afficher sur Google Map la fiche d’identité de votre entreprise : adresse, activités, horaires, avis clients… C’est un outil gratuit et facile à utiliser.

Participez à des évènements

La participation aux salons, aux foires et autres évènements du même genre en relation avec votre domaine d’activités est un très bon moyen de vous faire connaître. Outre le fait d’avoir plus de visibilité, c’est aussi l’occasion pour vous de rencontrer les autres opérateurs de votre secteur.

En ayant passé ces étapes, vous avez déjà fait de grands pas vers la visibilité. Néanmoins, faire un peu de publicité vous sera tout aussi utile pour atteindre vos objectifs. Pour cela, mettez-vous à l’heure du digital marketing. 

3. Utilisez les techniques du marketing digital

Vous aurez besoin d’investir dans la communication digitale pour être à la hauteur de ceux qui ont déjà leur place sur le web et les médias sociaux. On vous cite ici les indispensables.

La création de site web

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment ou jamais. Ne pas avoir de site web à l’ère du digital, ce n’est tout simplement pas possible. Toutes les recherches et la grande majorité des achats se font aujourd’hui en ligne. Néanmoins, si vous avez un site mal construit et pas optimisé, cela ne vous aidera pas non plus. C’est ce qui nous amène au point suivant.

L’optimisation SEO de votre site

C’est en SEO qu’on utilise le plus le terme visibilité. Il y a des milliers, voire des millions de sites qui traitent du même sujet que vous sur la toile, aussi, il est indispensable de travailler le SEO de votre site pour qu’il apparaisse sur la première page des résultats de recherche et vous rendre plus visible comme vous le souhaitez. Si vous n’avez pas cette compétence dans votre entreprise, il est judicieux de recruter ou de faire appel à un spécialiste du référencement. 

La création de contenus 

Cette stratégie va de paire avec le SEO. Aujourd’hui, pour être bien positionné sur les moteurs de recherche et maintenir l’attention du public, il est indispensable de créer du contenu de façon régulière. La meilleure solution est de créer un blog d’entreprise à l’intérieur de votre site. Cette technique vous aide également à vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. Pour booster votre blog, vous pouvez aussi opter pour les articles sponsorisés.

L’animation de vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont aussi utiles que le site web actuellement. C’est là que vous pouvez communiquer le plus facilement avec vos prospects et clients et faire connaître les activités de votre entreprise. Vous ne devez pas seulement y être présent, mais aussi et surtout y être actif. Pour plus de visibilité, organisez des jeux concours et demandez aux socionautes de taguer des amis. Faites un peu de sponsorisation et si vous en avez la possibilité, collaborez avec des micro-influenceurs. Facebook est obligatoire vu la taille de son audience mais si votre cible est professionnelle, privilégiez LinkedIn et Twitter. Choisissez les réseaux selon vos cibles.

Les communiqués de presse

Valorisez votre image et gagnez en visibilité grâce à la presse. Choisissez la presse locale si vos activités se font au niveau de votre région ou la presse spécialisée si vous travaillez au niveau international mais dans un domaine spécifique.

Selon vos moyens, il y a différents moyens de faire de la publicité mais on vous a montré les essentiels pour développer la visibilité de votre PME. Si vous n’avez pas le temps de vous en occuper, vous pouvez aussi confier la mission à un professionnel du webmarketing, l’analyse des KPI et la mise en place d’une bonne stratégie de communication nécessitant des compétences avérées.