Facebook souhaite hiérarchiser les commentaires

Facebook souhaite hiérarchiser les commentaires

Facebook souhaite hiérarchiser les commentaires 2000 1500 Sharing

Jusqu’à présent, Facebook n’a jamais réellement porté d’attention aux commentaires. Entre spams, propos violents et haineux, ce manque de modération a bien souvent été reproché au réseau social, qui compte bien y remédier avec une nouvelle mise à jour de son algorithme.

Comment ça marche ?

Devant la quantité ahurissante de commentaires postés chaque jour, il est impossible de les modérer manuellement. La hiérarchisation des commentaires que souhaite implémenter Facebook est donc majoritairement basée sur l’intelligence artificielle.
Quatre critères sont pris en compte pour les trier :

    • Les “signaux d’intégrité”, c’est-à-dire les commentaires dont le contenu est contraire aux standards de la communauté Facebook seront supprimés.
    • Les utilisateurs pourront, via des sondages, donner leur avis sur la pertinence d’un commentaire.
    • Les commentaires générant le plus de réactions et d’interaction seront mis en avant.
    • L’auteur d’un post pourra choisir de supprimer ou cacher les mauvais commentaires.Cette modération consiste en la suppression des commentaires jugés abusifs et la mise en avant du contenu pertinent au dépend du contenu sans intérêt.

Activée automatiquement sur les pages ou profils avec un très grand nombre d’abonnés, cette mise à jour pourra tout autant être activée manuellement sur les plus petits comptes.
Pour Facebook, l’objectif est de minimiser l’importance de certains commentaires et d’optimiser l’expérience de l’utilisateur en lui proposant un contenu de meilleure qualité.
Par ailleurs, le réseau social, au milieu de nombreux scandales, a toujours été accusé de ne pas prêter assez d’attention à la prolifération de fake news notamment dans les commentaires, un problème que la mise à jour devrait désormais prendre en compte.

Est-ce réellement une avancée ?

Avant même que cette mise à jour n’ait été implémentée, certains la critiquent déjà. Pourquoi les “signaux d’intégrité” en commentaires ne sont pas déjà sujets à une modération puisque contraires aux standards de la communauté Facebook ? De plus, le fait que les commentaires populaires soient mis en avant est surprenant étant donné que les commentaires abusifs génèrent souvent beaucoup d’interaction. Serait-ce un critère contradictoire ? Quoi qu’il en soit, cette mise à jour est sur le point d’être implémentée dans les algorithmes de Facebook. Et il est pour l’instant encore impossible de répondre à ces questions et de juger de l’efficacité de l’algorithme.

    Abonnez-vous à l'actu de la com digitale !

    Une fois par semaine, nous envoyons à nos abonnés une newsletter avec nos meilleurs articles sur la communication digitale, le social media, le design et l’innovation.