HTML

HTML 2000 1500 Sharing

L’HyperText Markup Language, généralement abrégé HTML, est un langage conçu pour créer des pages web. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas réellement d’un langage de programmation mais plutôt d’une manière de mettre en forme du contenu grâce à des balises. Plus concrètement, le contenu de chaque page web provient d’une page HTML. Cette page HTML ne prend pas (ou très peu) en compte la mise en page, mais seulement le contenu, qu’il s’agisse du texte, des images ou des liens. La création d’une page HTML est la première étape de l’élaboration d’un site web.

Structure générale d’une page HTML

Les deux balises principales (et indispensables) dans la création d’une page HTML sont <head> et <body>. Pour insérer du contenu sur une page HTML, l’utilisation des balises suit en général le schéma suivant : <balise> contenu </balise>.

<! DOCTYPE html>
<html>
<head>
<title> Structure Page HTML </title>
<meta charset="utf-8">
</head>
<body>
</body>
</html>

<head> définit les informations générales du site : le titre du site (balise <title> ) et le langage (ici, la balise <meta charset> suivie de “utf-8” permet la prise en compte des accents par exemple). Bien qu’invisible pour l’utilisateur, le contenu de la balise head est essentiel.
<body> englobe le contenu de la page à proprement parler, c’est-à-dire les titres, les paragraphes, les images, le menu, etc.
Une fois la structure définie, il ne reste qu’à ajouter du contenu dans la partie <body>, qui cette fois-ci sera visible par l’utilisateur. Les balises sont assez intuitives, à condition d’avoir quelques notions d’anglais.

Balises principales sur Open Classroms

Une page web codée uniquement en HTML ne sera ni esthétique ni interactive. HTML n’est qu’une base, le squelette du site. Son aspect purement visuel dépend de pages annexes dont le langage est différent (CSS par exemple).
Si aujourd’hui, la plupart des développeurs se tournent vers des frameworks ou des CMS tels que WordPress pour créer un site internet, HTML n’en est pas moins important. D’une part, bien qu’invisible pour l’utilisateur d’un framework, le code HTML est tout de même présent sur le site généré. Le comprendre et savoir le modifier est primordial pour toujours garder la main sur son site.

    Abonnez-vous à l'actu de la com digitale !

    Une fois par semaine, nous envoyons à nos abonnés une newsletter avec nos meilleurs articles sur la communication digitale, le social media, le design et l’innovation.