Réseaux sociaux

De nouvelles options publicitaires sur Instagram - Agence Sharing

Instagram lance de nouvelles options publicitaires

Instagram lance de nouvelles options publicitaires 2000 1500 Sharing

Meta améliore les services offerts aux annonceurs sur les réseaux sociaux afin de les fidéliser. Après la publicité basée sur l’IA, il crée de nouvelles options publicitaires sur Instagram.

Après une baisse importante de son chiffre d’affaires en 2022, Meta redouble d’efforts pour se rattraper. Le groupe vient en effet d’annoncer les résultats de ses premiers tests par rapport à sa publicité basée sur l’IA : Advantage + . Les résultats étant positifs, Meta propose à nouveau de nouvelles options, cette fois-ci sur Instagram. L’existence de l’App Tracking Transparency ayant causé beaucoup de tort aux activités de Meta, celui-ci est dans l’obligation de trouver de nouveaux moyens de générer des revenus et de retenir ses annonceurs. Pour ce faire, Instagram sera doté de deux nouvelles options publicitaires.   

Les publicités de rappel

Afin de rendre leurs publicités encore plus efficaces, les annonceurs sur Instagram pourront lancer des publicités de rappel. D’après le billet de blog d’Instagram, cette option sert à augmenter la notoriété et la considération des temps forts à venir et à l’anticiper. Les utilisateurs qui auront activé leurs alertes pourront recevoir 3 rappels. Le premier leur sera envoyé la veille de l’évènement, le second 15 minutes avant et le troisième à l’heure H. Les publicités de rappel sont présentées aux utilisateurs en fonction de son fuseau horaire. Ce type de publicité s’adresse ainsi spécialement aux marques, influenceurs et créateurs de contenus qui lancent souvent des évènements et des directs sur Instagram.

Des annonces dans les résultats de recherche

La deuxième option publicitaire d’Instagram consiste à placer des annonces dans les résultats de recherche. Elle rappelle la technique de Google par rapport à ses SERP. Pour placer leurs publicités, les annonceurs utilisent aussi des mots-clés, c‘est-à-dire des termes de recherche grâce auxquels leurs annonces apparaîtront en priorité quand les utilisateurs les tapent sur leur barre de recherche. Cette option sera présentée à tous ceux qui cherchent des entreprises, des produits ou encore des contenus sur Instagram. Quand un utilisateur clique sur une publication dans les résultats de recherche, l’annonce apparaîtra également dans le fil. Pour le moment, l’option publicitaire est encore en phase de test. Dans les prochains mois, Instagram envisage de la diffuser dans tous les pays du monde.

Ces nouvelles options publicitaires d’Instagram viendront ainsi s’ajouter aux dispositions prises par Meta afin d’encourager les annonceurs à choisir ses plateformes sociales. Elles sont censées combler les pertes causées depuis quelques mois par l’impossibilité d’atteindre une grande partie du public cible.

Meta met fin aux NFT sur Facebook et Instagram - Agence Sharing

Meta met fin aux NFT sur Facebook et Instagram

Meta met fin aux NFT sur Facebook et Instagram 2000 1500 Sharing

Meta arrête ses projets de NFT pour Facebook et Instagram. Face aux difficultés du marché, le groupe a décidé de se concentrer sur des projets qui touchent davantage d’utilisateurs particuliers et professionnels.

Arrivés sur Instagram au mois de juin 2022, les NFT de Meta n’auront pas survécu un an sur ses plateformes. En effet, le responsable du commerce et fintech de la firme, Stéphane Kasriel a récemment annoncé sur son compte Twitter la fin des NFT pour Meta. Si le projet était censé préparer l’avènement du métavers, la nouvelle de son arrêt a surpris tous les internautes, spécialement ceux qui vendaient et achetaient des NFT sur Facebook et Instagram. La décision de Meta est en fait le résultat des événements qui se sont succédés dernièrement, notamment dans l’univers des cryptomonnaies.

Le marché des NFT en difficulté

Les NFT ont connu un succès fulgurant en 2021. Les jetons non-fongibles étaient estimés à plusieurs millions de dollars. Ils permettaient à de nombreux investisseurs et créateurs d’objets numériques de générer de bien meilleurs revenus. Aujourd’hui, ce marché florissant est en déclin à tel point que les NFT sont vendus à des prix dérisoires. La perte de valeur des NFT est étroitement liée à celle des cryptomonnaies qui a commencé vers la moitié de l’année 2022.

Suite à la hausse des taux directeurs par les banques centrales au début de 2022, de nombreux investisseurs ont en effet préféré se tourner vers les monnaies traditionnelles. Les circonstances géopolitiques actuelles ont également eu un fort impact sur la valeur des cryptomonnaies, des faits qui se sont irrévocablement répercutés sur les NFT. Pour Meta, la situation est aussi aggravée par le déploiement de l’App Tracking Transparency par Apple qui ne lui permet plus de diffuser des publicités comme avant.

Meta veut être plus efficace

Pour faire face à la crise, Meta est dans l’obligation de privilégier les projets qui lui permettent d’assurer la monétisation des contenus de ses créateurs et entreprises. Ces choix se font parfois au détriment de certains de ses projets de développement. Déjà au mois de septembre 2022, la firme a dû abandonner son portefeuille numérique Novi qui devait prendre en charge ses NFT. D’après Stéphane Kasriel, Meta met un terme aux objets de collections numériques « pour l’instant ».  Le groupe veut se concentrer sur des activités lui permettant d’avoir « un impact à grande échelle » et qui sont utiles aussi bien aux particuliers et entreprises qu’aux créateurs.

Selon Kasriel, Meta travaille actuellement sur les paiements par messagerie sur ses réseaux. Il envisage aussi d’améliorer la monétisation des Reels ainsi que le système de paiement prévu pour le métavers. Meta continuera également de pourvoir de nouveaux moyens pour rapprocher les fans de leurs créateurs et entreprises sans oublier la monétisation.

En résumé, Meta « suspend » ses projets de NFT sur Facebook et Instagram pour se concentrer sur des activités plus rentables. Face à la perte de valeur des cryptomonnaies et donc des NFT, à cause des changements induits par les conflits géopolitiques à l’échelle internationale et des nouvelles dispositions réglementaires des plateformes digitales, Meta mise sur l’efficacité et sur les projets qui touchent le plus grand nombre. Il se voit obligé d’abandonner les projets de cryptomonnaies et de NFT. Néanmoins, le responsable du commerce et fintech de Meta rassure ses créateurs et utilisateurs sur l’amélioration de ses produits et services déjà existants. D’ailleurs, Stéphane Kasriel parle plutôt d’une suspension que d’un arrêt définitif pour le projet de NFT sur les plateformes de Meta.

Abonnement payant sur Facebook et Instagram : Meta Verified est lancé - Agence Sharing

Abonnement payant : Facebook et Instagram rejoignent les rangs

Abonnement payant : Facebook et Instagram rejoignent les rangs 2000 1500 Sharing

Un abonnement payant vient d’être lancé pour les utilisateurs de Facebook et d’Instagram.  Après Snapchat et Twitter, Meta adopte aussi la même stratégie pour développer ses plateformes.

Déjà utilisé par les nouveaux réseaux comme Twitch et Patreon ces dernières années, l’abonnement payant sur les réseaux sociaux n’est pas vraiment nouveau. Cependant, son usage par les réseaux historiques est plutôt récent, voire même nouveau dans certains cas. Dans celui de Meta, le groupe a annoncé il y a seulement quelques jours le lancement de l’abonnement payant sur ses deux plateformes Facebook et Instagram. La concurrence et les difficultés auxquelles les réseaux sociaux font face les obligent en effet à suivre le même chemin. Ces derniers mois, les lancements d’abonnement payant se sont succédés chez les réseaux historiques et incitent les utilisateurs à y adhérer pour plusieurs raisons.

Modification du modèle économique pour les réseaux sociaux

Après Snapchat + et Twitter Blue, Meta Verified vient d’être lancé. Les utilisateurs de Facebook et Instagram vont désormais pouvoir opter pour un abonnement payant. Pendant longtemps, ces réseaux dépendaient beaucoup de la publicité pour générer des revenus et faire vivre leurs plateformes. A l’heure actuelle où la concurrence est devenue plus dure, les réseaux sociaux sont dans l’obligation de multiplier leurs sources de revenus. En effet, ces plateformes ont aussi grand besoin des créateurs de contenus pour gagner de nouveaux abonnés et pour les garder. Sollicités de toute part, ils ont tendance à choisir les réseaux qui leur offrent des sources de revenus stables et l’abonnement payant en est une.

Grâce à cette solution, les réseaux de Meta génèreront donc plus de revenus pour ses créateurs de revenus mais également pour ses plateformes. Néanmoins, le groupe ne propose pas encore de formule dédiée aux entreprises comme le fait Twitter pour son premier lancement. L’abonnement payant offre les mêmes opportunités à tous pour le moment.

Quels avantages pour les abonnés à Facebook et Instagram ?

L’abonnement payant proposé par Facebook et Instagram vise à renforcer l’authenticité et la sécurité des services de Meta d’après Mark Zuckerberg. Les abonnés seront reconnus par la pastille bleue placée à côté de leur identifiant. Ils bénéficieront d’une « protection complémentaire contre les usurpations d’identité ». Par ailleurs, les abonnés auront également un accès direct à l’assistance clientèle. L’abonnement à Facebook et Instagram coûte plus cher pour les utilisateurs d’iOS. La différence de prix est due à la taxe de 30% qu’Apple prélève sur les achats in-app. Il sera de 14,99$ par mois contre 11,99$ pour les autres abonnés. Meta Verified est disponible en Australie et en Nouvelle-Zélande pour le moment mais il sera bientôt déployé dans d’autres pays. Les comptes et les personnalités publiques qui disposent déjà d’un badge bleu continueront d’en bénéficier.

Pendant que Meta démarre l’abonnement payant à ses réseaux, Snapchat+, lui, vient d’atteindre les deux millions d’abonnés au mois de février 2023. L’abonnement payant de Snapchat a été lancé en Juin 2022. Il faut néanmoins noter qu’il coûte dans les 3,99$ par mois, un tarif bien au-dessous de ce que propose Meta. Quant à Twitter Blue, l’abonnement mensuel est d’environ 8$ selon le pays. Pour le moment, Twitter Blue semble avoir du mal à attirer des abonnés. La firme est en train de réfléchir à de nouvelles manières de générer des revenus pour son réseau social.

La fédération professionnelle des influenceurs est constituée - Agence Sharing

Les influenceurs fondent une fédération professionnelle

Les influenceurs fondent une fédération professionnelle 2000 1500 Sharing

Afin de réguler le secteur, les acteurs de l’influence et de la création de contenus se regroupent désormais dans la fédération professionnelle des influenceurs. L’Umicc est née au début de l’année pour poser les fondements et les cadres du métier d’influenceur et de créateur de contenus

Le début de la nouvelle année est marqué par d’importants changements pour les influenceurs français. En effet, suite à l’impact du conflit qui oppose le rappeur Booba et Magali Berdah, agente de nombreux influenceurs de renom, le secteur fait l’objet d’une consultation publique par le gouvernement. Pour faire face à cette initiative du ministère de l’Economie et des Finances et aux accusations qui pèsent sur eux, les influenceurs font preuve de solidarité. Ils fondent l’Union des métiers d’influence et des créateurs de contenus (Umicc). Il s’agit d’une fédération professionnelle qui défend les influenceurs et leur secteur d’activités.

Naissance et raisons d’être de l’Umicc

Pour rappel, l’opposition entre les deux camps a commencé par la critique d’un influenceur à l’endroit du rappeur qui a fini par accuser les influenceurs de pratiques commerciales trompeuses. Le conflit qui a dégénéré en cyberharcèlement envers Magali Berdah est arrivé jusqu’aux tribunaux. Le sujet continue de faire des vagues sur les réseaux sociaux où le rappeur a lancé une véritable campagne contre ceux qu’il appelle les #influvoleurs d’après un hashtag qu’il a créé. Il a même fini par interpeller le gouvernement qui devrait faire des propositions au mois de mars prochain.

Compte tenu de la situation, les influenceurs ont pris les devants en créant l’Umicc. Constituée par 7 grandes agences qui œuvrent dans le marketing d’influence, l’Umicc regroupe une centaine de créateurs de contenus dont le nombre d’abonnés varient entre 100 000 et 18 millions. On y compte également plus de 100 000 micro créateurs. Ces derniers sont éparpillés sur différents réseaux dont YouTube, TikTok, Instagram et Snapchat.

La fédération professionnelle des influenceurs ambitionne de développer une influence plus responsable pour protéger les consommateurs. D’après son site, l’Umicc a pour mission de « promouvoir une image positive du secteur et des créateurs de contenu auprès du public et des médias ». Elle cherche aussi à créer un environnement où les influenceurs et créateurs de contenus peuvent évoluer en proposant les réformes nécessaires aux pouvoirs publics. L’Umicc tient également à faire connaître aux créateurs de contenus leurs droits et devoirs. Avec la création de l’Umicc, la fédération a également amélioré leur méthode.

Un nouveau mode de travail

Les influenceurs et les créateurs de contenus veulent professionnaliser davantage leur secteur d’activité. Quelques initiatives ont été prises à cet effet. Pour commencer, l’Umicc a créé son propre site web par lequel les influenceurs et créateurs de contenus peuvent adhérer à la fédération. Pour ce faire, les agences doivent établir leur résidence fiscale en France et les créateurs de contenus dans l’Union Européenne. Les influenceurs de Dubaï et le dropshipping n’y ont pas leurs places. Les agences adhérentes obtiennent le « label agence ».

Un « label créateurs » a également vu le jour. Les créateurs de contenus peuvent l’obtenir en adhérant à l’Umicc et par le passage du Certificat de l’influence responsable mis en place par l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité). 150 créateurs l’ont déjà obtenu jusqu’au mois de septembre dernier. A ce jour, la fédération professionnelle des influenceurs dispose déjà de 10 propositions à soumettre au gouvernement. Parmi les plus importantes, ils y stipulent la définition juridique de ce qu’est un créateur de contenu et l’interdiction aux marques d’envoyer des produits aux créateurs de contenu sans un accord qu’elles auraient préalablement demandé.

La fédération professionnelle des influenceurs met ainsi en place les fondements et les cadres de leur secteur d’activité avant que les autorités ne les imposent. Les marques et les consommateurs s’attendent désormais à plus de professionnalisme de leur part grâce à l’existence de l’Union des métiers d’influence et des créateurs de contenus.

SEO sur TikTok : comment gagner en visibilité ? Agence Sharing

SEO sur TikTok : comment gagner en visibilité ?

SEO sur TikTok : comment gagner en visibilité ? 2000 1500 Sharing

Le SEO n’est plus réservé aux moteurs de recherche aujourd’hui, on en parle aussi sur les réseaux sociaux ! Comment gagner en visibilité sur un réseau comme TikTok ? Le succès du SEO sur TikTok est fonction de son algorithme et de quelques techniques que nous allons partager avec vous ici.

Depuis que les internautes se sont rués vers les réseaux sociaux, ces derniers font office de moteurs de recherche. En effet, les internautes se servent autant de Google et consorts que des réseaux comme Facebook et TikTok aujourd’hui pour faire leurs recherches. Les réseaux sociaux sont même en train de détrôner les moteurs de recherches traditionnels, notamment quand il s’agit de faire des achats en ligne. Désormais, on parle aussi de référencement naturel sur les réseaux sociaux, même chez les plus récents. Mais alors, comment faire du SEO sur un réseau comme TikTok ? Que faut-il faire pour y gagner en visibilité ? Si vous utilisez ce réseau pour communiquer avec votre audience, les conseils suivants vous seront utiles.

Etudier le profil de son audience

Comme dans toute stratégie marketing, il est indispensable de connaître sa cible pour atteindre son objectif. Ici, il s’agit d’apparaître sur la page Pour Toi des Tiktokeurs afin de gagner en visibilité. Pourquoi faut-il connaître son audience pour cela ? Si vous connaissez votre cible, vous pourrez créer des contenus qui vont lui plaire et qui vont l’engager par conséquent. Vous aurez moins de mal à choisir vos thèmes et à optimiser vos contenus si vous connaissez le profil et les centres d’intérêt de votre audience. En effet, la connaissance de votre audience vous permettra de vous conformer aux exigences du réseau social.

Comprendre l’essentiel de l’algorithme de TikTok

L’algorithme de TikTok est un peu différent de celui des grands réseaux sociaux. Il ne tient pas compte du nombre de followers pour mettre en avant une page. Aussi, tous les utilisateurs ont autant de chances que les stars de TikTok d’être mis en avant par l’algorithme. Ce qui importe sur TikTok, c’est l’engagement, autrement dit les interactions des utilisateurs avec les contenus.

L’algorithme de TikTok considère les vidéos que les utilisateurs visionnent entièrement, qu’ils aiment ou qu’ils cachent pour choisir les vidéos à leur monter sur leur page « For You ». Il prend aussi en compte les hashtags, les légendes, la musique et les mots-clés contenus dans la vidéo. Les paramètres du compte et de l’appareil y jouent également un rôle même si c’est un rôle secondaire. Ils permettent à TikTok de choisir le bon public à qui montrer la vidéo en question.

Respecter les bases du SEO recommandées par Google

Saviez-vous que les publications des réseaux sociaux apparaissent désormais dans les résultats de recherche de Google ? Bref, le SEO sur TikTok a beaucoup à voir avec le SEO sur ce moteur de recherche. Tout d’abord, il faut chercher des mots-clés performants pour être bien classé. Ensuite, il faut aussi avoir des backlinks de qualité, c’est-à-dire des liens émanant de sites fiables et faisant autorité pour avoir les meilleures positions. Les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Facebook, TikTok font partie de ces sites bien vus par les grands moteurs de recherche. La pertinence et la récence des contenus sont aussi des éléments déterminants dans le classement de Google.

Rechercher et utiliser des mots-clés dans les contenus

TikTok n’est pas vraiment un moteur de recherche. La recherche de mots-clés doit donc se faire sur d’autres sites et outils comme Google, Semrush, etc. Néanmoins, TikTok possède une barre de recherche qui permet à ses utilisateurs de rechercher des pages ou des informations sur la plateforme. Tapez un mot-clé et une liste de suggestions apparaîtra. Il suffit de choisir celui qui correspond le mieux à votre contenu. Une fois les mots-clés (principaux et de longue traîne) choisis, placez-les dans le titre, la description, les hashtags et les légendes. Placez aussi les mots-clés dans votre speech, c’est important. Attention toutefois à ne pas en faire trop et n’oubliez pas de placer le mot-clé principal (celui qui décrit votre activité par exemple) sur votre profil. Il aidera TikTok à proposer votre page à une audience qualifiée.

Intégrer la vidéo courte à son blog

Intégrer votre vidéo TikTok à un article de blog vous permettra de la placer dans les meilleures positions sur les moteurs de recherche. Pour un meilleur résultat, traitez un sujet en rapport avec celui de votre vidéo courte dans votre article. N’oubliez pas d’utiliser les mots-clés que vous avez déjà trouvés dans les titres et sous-titres. Grâce à une publication régulière, cette technique répond aussi au critère de classement de Google concernant la récence des contenus.

Analyser les résultats

Pour savoir si votre stratégie SEO sur TikTok a bien fonctionné ou non, évaluez vos résultats. Pour ce faire, consultez les statistiques données par le réseau social lui-même et aussi celles de Google Analytics. Les chiffres vous permettront de comprendre ce qui a plu à votre audience et ce qu’il faut améliorer, voire arrêter. Vous saurez quels types de posts créer à l’avenir afin d’apparaître plus souvent sur la page « For You » des TikTokeurs. Gardez aussi un œil sur vos concurrents pour savoir ce qui fonctionne le mieux dans votre domaine.

En résumé, le succès de votre SEO sur TikTok repose en grande partie des interactions du public avec vos vidéos ainsi que des informations qu’elles contiennent. Pour apparaître dans la page Pour Toi de votre audience, il est donc important de la connaître. Comme sur les moteurs de recherches, les mots-clés ont un rôle à jouer. Il faut les utiliser savamment dans les titres, les textes, les hashtags et le speech. Ne négligez pas les recommandations de base de Google en termes de SEO vu que les posts des réseaux sociaux y sont désormais indexés. Enfin, faites le suivi de vos résultats pour pouvoir vous améliorer et surtout, répondez aux questions et commentaires de vos followers, c’est la meilleure manière d’obtenir de l’engagement sur les réseaux sociaux !

Instagram crée un outil contre le shadow ban - Agence Sharing

Instagram crée un outil contre le Shadow Ban

Instagram crée un outil contre le Shadow Ban 2000 1500 Sharing

Les utilisateurs d’Instagram ne se poseront plus de questions sur le Shadow Ban. Le réseau leur livre toutes les informations nécessaires et leur permet même de le contester.

Pendant longtemps, les utilisateurs d’Instagram ont cherché à comprendre l’algorithme du réseau pour savoir comment obtenir ses faveurs. Les influenceurs et les marques sont souvent confrontés à des difficultés et parfois, certains n’apparaissent même pas dans le fil d’actualités d’Instagram. Ils sont nombreux à avoir été victimes d’un bannissement sans vraiment en comprendre la raison. Récemment, Instagram a créé un outil contre ce phénomène qu’on appelle Shadow Ban afin d’aider les utilisateurs à comprendre le fonctionnement de son réseau.

Qu’est-ce que le Shadow Ban ?

Dernièrement, de nombreux comptes Instagram ont vu leur visibilité diminuer. Certains sont même devenus introuvables sur le moteur de recherche de l’application. D’autres comptes restent visibles pour leurs abonnés uniquement. Leurs publications apparaissent de moins en moins souvent sur le feed d’Instagram. Suite à ces constats, le terme Shadow Ban qui signifie littéralement « bannissement caché » est né. Il s’agit d’un terme inventé par les utilisateurs d’Instagram qui ont subi les situations citées ci-dessus. Comme le bannissement pouvait durer entre quelques jours et quelques semaines et qu’Instagram ne donnait pas d’explication, les utilisateurs ont cherché à comprendre par eux-mêmes les raisons de l’effacement et à l’éviter. Face à ce dilemme, Instagram a décidé d’informer ses utilisateurs et de les aider à créer des contenus recommandables par son algorithme.

Instagram mise sur la transparence

Après un premier pas vers la transparence en octobre 2021, Instagram redouble d’efforts. Il indique à ses utilisateurs comment se conformer à ses règles. Le réseau se dirige principalement vers les professionnels. Pour être en accord avec les guidelines d’Instagram, ils verront désormais dans leurs statuts de compte si celui-ci peut être recommandé ou non aux non-abonnés et apparaître ainsi dans leur onglet Explorer, les Reels et le feed.

Dans le cas où certains contenus ne sont pas éligibles, Instagram indique les contenus qui vont à l’encontre de ses recommandations et ceux qui ont été bannis pour la même raison. Les utilisateurs peuvent donc éditer leurs publications selon les informations données par Instagram. Mais le réseau social ne se limite pas aux recommandations. Il alerte les propriétaires de comptes quand ils risquent un bannissement. Il leur permet de demander une révision s’ils estiment que la mesure prise par Instagram doit être remise en question.

Grâce à ce nouvel outil contre le Shadow Ban et toutes les options qu’il offre aux utilisateurs, Instagram perfectionne progressivement sa technologie de détection. Il envisage aussi d’étendre cette fonctionnalité dans d’autres champs, comme les recherches et les suggestions de comptes. Pour trouver votre statut de compte, allez dans Settings, tapez sur Account puis sur Account Status.

Nouvelles fonctionnalités WhatsApp à découvrir avec Sharing Agency

4 nouvelles fonctionnalités à découvrir sur WhatsApp

4 nouvelles fonctionnalités à découvrir sur WhatsApp 2000 1500 Sharing

WhatsApp offre à ses utilisateurs de nouvelles fonctionnalités : de nouvelles options pour les appels de groupe, des options e-commerce pour les particuliers et les entreprises ainsi que des mises à jour pratiques pour un usage optimisé de l’application.

Bien que Meta semble s’être focalisé sur le métavers et les technologies connexes, il continue d’améliorer les premières applications qui nous ont permis de le connaître. Récemment, la firme a réalisé plusieurs mises à jour de WhatsApp, son application de messagerie. Elle a désormais beaucoup d’autres fonctions. Voici les nouvelles fonctionnalités lancées dernièrement par WhatsApp.

Des options avancées pour les appels de groupe

WhatsApp vient de l’annoncer. Les utilisateurs de l’application peuvent aujourd’hui inviter jusqu’à 32 personnes à un appel vidéo de groupe depuis leurs téléphones. Sans devoir interrompre l’appel, ils peuvent aussi couper le son d’un utilisateur ou lui envoyer un message. Pour ce faire, il suffit d’appuyer longuement sur le profil de l’utilisateur concerné. Si vous voulez inviter d’autres personnes à participer à un appel, vous pouvez le faire en partageant un lien. Le design a également été amélioré pour permettre aux participants de savoir qui prend la parole, même quand la caméra du locuteur est éteinte. Par ailleurs, une notification apparaît sous forme de bannière quand une nouvelle personne rejoint l’appel.

Message Yourself

Cette fonctionnalité vous permet d’envoyer un message à vous-même. Elle se révèle utile pour noter des liens ou des messages à regarder plus tard. Message Yourself est particulièrement pratique quand vous utilisez plusieurs types d’appareils pour vous connecter à WhatsApp. Elle est efficace pour transférer des petits fichiers entre smartphones. Facile à utiliser, votre numéro précédé du suffixe « Vous » peut être épinglé en haut de la liste. Vous pouvez le consulter sur tous vos appareils. Pour l’utiliser, mettez à jour WhatsApp, vous verrez votre numéro affiché dans la liste des contacts pour envoyer un message.

Business Search

Au mois de novembre dernier, WhatsApp a lancé la fonctionnalité Business Search dans quelques pays. Elle permet de trouver des entreprises locales depuis l’interface utilisateur de WhatsApp. Business Search propose une mini-carte montrant toutes les entreprises à proximité avec des coordonnées utiles comme l’adresse et les horaires d’ouverture. Les utilisateurs peuvent aussi rechercher des entreprises par catégorie ou par nom. Grâce à Business Search, les entreprises et les particuliers pourront à la fois vendre et acheter des produits directement sur WhatsApp. Pour le moment, la fonctionnalité est disponible au Brésil, au Mexique, en Colombie, en Indonésie et au Royaume-Uni mais WhatsApp envisage de la déployer à grande échelle dans les mois à venir.

Historique des appels sur desktop

Cette nouvelle fonctionnalité concerne les utilisateurs de WhatsApp sur desktop. Il s’agit d’une version beta et pour cette raison, il se peut que l’historique des appels ne soit pas encore synchronisé avec celui des applications mobiles. L’application de bureau dispose désormais d’une barre latérale où les utilisateurs peuvent voir la liste, les paramètres et l’état des discussions. Bientôt, un nouvel onglet d’enregistrement d’appels y sera ajouté. La nouvelle fonctionnalité inclut également la mise en place d’une barre de recherche d’appels.

Pour cette année qui débute, WhatsApp promet déjà de nouvelles fonctionnalités, à commencer par le verrouillage d’écran en cours de développement actuellement. Cette fonction est en effet indispensable maintenant que les utilisateurs peuvent se connecter simultanément sur plusieurs appareils à partir d’un seul compte.

Monétisation de contenus - TikTok rivalise avec YouTube - Agence Sharing

Monétisation de contenus : TikTok rivalise avec YouTube

Monétisation de contenus : TikTok rivalise avec YouTube 2560 1931 Sharing

Il y a encore quelques semaines, YouTube attirait aisément les créateurs de Shorts vers sa plateforme. La raison : un fond de 100 millions de dollars qui leur étaient destinés. Aujourd’hui, les choses se compliquent pour le numéro 1 de la vidéo. TikTok, son plus grand concurrent, a aussi décidé de miser sur la monétisation de contenus. Pour garder ses créateurs, YouTube réalise la promesse faite aux créateurs de Shorts il y a un an. Il propose une solution à long-terme pour la monétisation de leurs contenus.

YouTube va monétiser les Shorts

Pour motiver les créateurs de Shorts, YouTube comptait jusqu’ici sur une rémunération variant entre 100 et 10 000 $. La valeur dépend de l’audience et l’engagement créé par leurs vidéos courtes. Les créateurs de Shorts ne bénéficiaient pas encore des 55% des revenus publicitaires accordés aux autres YouTubeurs.

La plateforme vidéo ayant promis de leur donner une solution de monétisation à long-terme, ces créateurs vont percevoir une partie des revenus publicitaires générés par ce format à partir de 2023. Cependant, YouTube a décidé d’inverser les pourcentages. 45% des revenus seront donnés aux créateurs et les 55% reviendront à la plateforme.

La plateforme vidéo va toutefois faciliter l’accès des créateurs à son Programme Partenaire. Ils pourront ainsi bénéficier de la monétisation et de tous les avantages. Pour y accéder, les créateurs de Shorts doivent avoir 1000 abonnés et enregistré 10 millions de vues au cours des 3 derniers mois. Ceux qui ne sont pas éligibles pourront gagner de l’argent grâce à des abonnements, des conseils ou des ventes de produits dérivés.

Comme les annonces seront diffusées entre les Shorts, YouTube prévoit d’additionner les revenus de ces publicités et de les partager chaque mois aux créateurs. Ils seront distribués selon leur pourcentage de vues de Shorts.  

Mais il n’y a pas que YouTube qui s’efforce de monétiser les contenus des créateurs. TikTok, le principal concurrent de YouTube Shorts cherche tout autant à les attirer et à les fidéliser.

Augmentation des revenus pour les créateurs de TikTok

Sans préciser les revenus qu’il gagnait auparavant grâce à ses TikTok, Domingo, un créateur du réseau social chinois, affirme que les vidéos de 1 million de vues ne généraient que très peu d’argent. Après que TikTok ait créé un nouveau fond pour les créateurs le 5 octobre dernier, Domingo se réjouit d’avoir touché entre 300 et 400€ pour une vidéo de 1mn30. Celle-ci a obtenu 500 000 vues. En effet, pour garder ses créateurs, notamment face à la stratégie de YouTube, TikTok propose 1$/1 000 vues aux créateurs de vidéos de plus d’une minute.

Pour en bénéficier, les créateurs de TikTok doivent avoir plus de 18 ans et avoir plus de 10 000 abonnés. Ils doivent avoir obtenu au moins 100 000 vues au cours des 30 derniers jours. Les vidéos de moins d’une minute ne seront cependant plus monétisables.

La concurrence s’intensifie donc entre TikTok et YouTube. Le succès des vidéos courtes oblige les 2 réseaux à innover continuellement. Ils rivalisent non seulement au niveau des fonctionnalités mais aussi au niveau de la monétisation des contenus. Si la proposition de YouTube ne manque pas d’intérêt, TikTok a l’avantage d’offrir des revenus aux créateurs dès à présent et de les baser sur le nombre de vues. Pour les marques, il sera intéressant de voir l’évolution des 2 plateformes pour choisir celle qui offre le plus de visibilité !

Comment augmenter abonnés TikTok - Agence Sharing

11 astuces pour augmenter vos abonnés TikTok

11 astuces pour augmenter vos abonnés TikTok 2000 1500 Sharing

Être sur TikTok, c’est être présent dans 155 pays et faire partie d’une communauté d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels. Vous l’aurez compris, c’est le nouveau réseau à investir. Mais pour qu’il serve vos objectifs, il vous faut absolument augmenter vos abonnés TikTok. En effet, plus vous avez d’abonnés, plus vous aurez de vues pour vos vidéos sur ce réseau. Bref, comment faire pour avoir plus d’abonnés sur TikTok ? Voici 11 astuces à mettre en pratique.

Optimiser son profil et sa bio

Comme sur tous les réseaux sociaux, tout commence par l’optimisation du profil et de la biographie. Votre photo de profil doit refléter le sujet des vidéos que vous allez partager. S’il s’agit d’un compte d’entreprise, l’idéal est d’utiliser le logo pour une cohérence avec tous vos canaux de communication. C’est une manière simple mais efficace de faciliter la reconnaissance de votre marque et sa mémorisation par le public. Le nom du compte reprendra aussi le nom de la marque auquel sera rajouté un mot clé si nécessaire.

La biographie doit aussi décrire clairement les activités de l’entreprise et donne un aperçu du ton qui sera utilisé dans les publications. Elle inclut aussi un call-to-action : une invitation à se rendre sur votre site web, à s’abonner, etc. Une biographie optimisée incitera naturellement les visiteurs à mieux vous connaître, c’est-à-dire à s’abonner.

Créer des vidéos de qualité

Bien que les vidéos courtes soient réalisées avec la caméra d’un téléphone, cela ne signifie pas qu’on peut sacrifier la qualité. Si vous voulez augmenter vos abonnés, vous devez d’abord attirer les spectateurs, puis retenir leur attention. Pour ce faire, vous devez créer des vidéos percutantes par rapport au contenu mais aussi par rapport au visuel, au son, au montage et à l’ensemble de la vidéo. Préparez votre contenu et votre script à l’avance et assurez-vous d’être spontané et fluide pour garder vos spectateurs. Essayez aussi de créer des vidéos différentes de ce qu’ils ont l’habitude de voir sur le réseau.

Publier souvent et régulièrement

Que vous soyez nouveau ou un habitué de TikTok, il est toujours indispensable de publier fréquemment. C’est ainsi que vous pourrez fidéliser vos spectateurs, avoir de la visibilité et augmenter vos chances de gagner de nouveaux abonnés. En faisant des publications régulières, vous donnez rendez-vous à vos spectateurs qui vous seront alors fidèles.

Publier au bon moment

Le meilleur moment pour publier est le moment où la plupart de vos abonnés sont connectés. Pour connaître ce moment, consultez les statistiques mis à disposition des professionnels par TikTok. Néanmoins, des études ont montré que les gens utilisent l’application en dehors des horaires de travail et ils y passent environ 45 minutes par jour. En publiant à ces moments, vous avez beaucoup plus de chance de gagner en visibilité et donc d’augmenter vos abonnés TikTok.

Utiliser des hashtags

Les hashtags permettent à l’algorithme de TikTok de classifier les vidéos qu’il montre aux utilisateurs. N’hésitez donc pas à les utiliser pour faciliter la recommandation de vos vidéos. Les hashtags de type #fyp #ForYou #Pourtoi et #foryoupage peuvent aussi favoriser l’apparition d’une vidéo sur la page « Pour Toi » des utilisateurs.

Suivre les tendances

Les tendances changent souvent sur TikTok et elles ont la capacité de toucher un grand nombre d’utilisateurs en peu de temps. Elles offrent ainsi une belle opportunité de se faire connaître par de nouveaux abonnés. Néanmoins, suivre la tendance signifie aussi faire preuve de créativité. Si vous faites comme les autres, les utilisateurs regarderont peut-être votre vidéo mais ils ne verront pas de raison de vous suivre.

Participer aux défis

TikTok s’est fait connaître grâce aux défis. Une marque qui participe aux défis est plus appréciée par les TikTokeurs. Choisissez les défis auxquels participent votre public cible. Vous pouvez même créer votre propre défi pour augmenter vos abonnés TikTok. N’oubliez pas d’inclure votre nom de marque dans vos hashtags.

Interagir avec d’autres comptes

Pour attirer les personnes susceptibles de s’intéresser à vos vidéos, interagissez avec les comptes qui appartiennent à votre secteur d’activité. De cette manière, vous gagnerez en visibilité et vous ferez connaître par leurs abonnés.

Collaborer avec les influenceurs

Si vous voulez augmenter rapidement vos abonnés TikTok, la collaboration avec un influenceur est la meilleure façon d’y parvenir. Vous bénéficierez de sa base de fans et de sa notoriété. Choisissez également un influenceur qui travaille dans votre thématique pour avoir des abonnés qualifiés, c’est-à-dire engagés.

Promouvoir son compte sur d’autres réseaux

Vous avez peut-être déjà remarqué que plusieurs vidéos TikTok sont visibles sur des réseaux comme Facebook et Instagram. C’est une manière efficace d’attirer de nouveaux abonnés. Vous pouvez aussi faire la promotion de votre compte TikTok sur vos réseaux sociaux en invitant les socionautes à le visiter.

Faire de la publicité

TikTok Ads est aussi un moyen efficace d’augmenter vos abonnés TikTok. D’ailleurs, le réseau a un format tout indiqué pour développer la fanbase : Spark Ads. Récemment, TikTok a aussi lancé de nouveaux formats publicitaires dirigés aux e-commerçants. Il faut savoir que de nombreux socionautes utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux pour découvrir de nouvelles marques et pour faire des achats. L’utilisation de ces nouveaux formats vous permettra ainsi de faire des ventes, mais aussi d’augmenter le nombre de vos abonnés TikTok.

Pour résumer, misez toujours sur la qualité qu’il s’agisse de votre profil ou de vos vidéos courtes. Interagissez avec les personnes et les comptes d’entreprises qui partagent les mêmes intérêts que vous. Tenez-vous au courant des tendances et servez-vous en dans la conception de vos vidéos. Participez aussi aux défis ou créez-en pour donner de la visibilité à votre marque. N’hésitez pas à faire connaître votre compte TikTok sur vos autres réseaux. Enfin, si vous voulez augmenter vos abonnés rapidement, collaborez avec un influenceur ou optez pour la publicité. Si vous voulez vous lancer sur TikTok et avez besoin d’accompagnement, n’hésitez pas à contacter nos experts !

YouTube Shopping - un partenariat YouTube-Shopify - Agence Sharing

YouTube shopping : une nouvelle expérience d’achat en partenariat avec Shopify

YouTube shopping : une nouvelle expérience d’achat en partenariat avec Shopify 2000 1500 Sharing

Après la récente annonce d’un changement de stratégie chez Pinterest, YouTube fait également connaître ses ambitions en termes de commerce électronique. En effet, YouTube a fait ses premiers pas dans le e-commerce au début de l’année dernière en testant des fonctionnalités live shopping. Aujourd’hui, la plateforme vidéo d’Alphabet affirme sa volonté d’avancer dans cette direction et signe un accord de partenariat avec Shopify. Désormais, e-commerçants et créateurs de contenus pourront mettre en avant leurs produits d’une nouvelle manière grâce à YouTube Shopping.

Achat direct sur YouTube

Le partenariat de YouTube et de Shopify a donné naissance à YouTube Shopping, une nouvelle fonctionnalité pratique pour les utilisateurs des 2 plateformes. Grâce à elle, les marques ne sont plus obligées de se limiter à la description de leurs vidéos pour mettre en avant leurs produits. Elles peuvent uploader leurs boutiques Shopify sur YouTube. De même, les clients qui découvrent des produits intéressants sur la plateforme n’ont plus à en sortir pour faire leurs achats même si pour l’instant, ce privilège est encore limité à certains marchands américains.

Les e-commerçants qui utilisent Shopify peuvent mettre leurs produits en vente sur YouTube de 3 manières. La première permet d’afficher les produits dans l’onglet boutique qui sera ajouté à la chaîne YouTube du marchand. La seconde consiste à organiser une liste de produits qui apparaîtra sous les vidéos à la demande. La dernière permet d’étiqueter et d’épingler un produit au cours d’un live. A noter que pour cette option, les clients peuvent continuer de regarder le direct tout en faisant leurs achats.

Outre la vente de produits, YouTube a aussi pensé aux créateurs de contenus et à leur audience qui sont nombreux sur la plateforme vidéo.

YouTube shopping pour aider les créateurs

Comme tout réseau social, YouTube compte beaucoup sur ses créateurs de contenus pour agrandir et fidéliser ses abonnés. Grâce à YouTube Shopping, les créateurs pourront interagir plus facilement avec leur audience. En même temps, ils accèdent aussi à un marché bien plus important. Il faut souligner que YouTube compte 2 milliards d’utilisateurs à travers le monde. En effet, la plateforme leur permet d’accroître rapidement le nombre de vues de leurs vidéos et le nombre de leurs followers. Avec la possibilité d’acheter directement sur la plateforme, la vente devient aussi plus facile et explose même pour certains créateurs.

Le partenariat de YouTube et Shopify donne également aux créateurs davantage de temps à consacrer à la création et au développement de leurs activités. Le suivi de la performance de leurs vidéos lancées sur YouTube peut aussi se faire depuis le back-office de Shopify. Par ailleurs, les informations sur les produits mis en vente dans YouTube Shopping sont automatiquement mis à jour. Les clients peuvent y trouver tous les détails comme les noms, les prix, les frais d’expédition, les images et la disponibilité des produits comme s’ils étaient sur la plateforme e-commerce de Shopify.

Qui peut utiliser YouTube Shopping ?

Pour le moment, YouTube va seulement ajouter une nouvelle destination d’achat dans l’onglet Explorer. Elle n’est encore valable que pour les spectateurs aux Etats-Unis, au Brésil et en Inde. La plateforme envisage néanmoins d’ajouter d’autres pays cette même année. Pour les e-commerçants et les créateurs, il faut également remplir certains critères d’éligibilité. La chaîne doit entre autres être approuvée pour la monétisation. Elle doit avoir plus de 1000 abonnés ou être une chaîne d’artiste officielle. Elle ne peut pas contenir plusieurs vidéos destinées aux enfants. Après le lancement de ce nouveau partenariat, YouTube est donc parti sur une nouvelle expérience live shopping, prêt à faire face à la concurrence.