Introduction au design thinking

Introduction au design thinking

Introduction au design thinking 2000 1500 Sharing

Afin de réussir un projet quel que soit son type, il est important de mettre l’utilisateur au cœur de sa conception. Une entreprise ne peut en effet créer un nouveau produit sans savoir s’il sera bien apprécié des consommateurs. Parmi les différentes méthodes utilisées afin de cerner les besoins des clients, le design thinking s’avère être l’une des plus efficaces. Si son nom nous fait penser immédiatement aux projets digitaux, son usage est beaucoup plus large et il peut tout à fait servir à résoudre d’autres problématiques concernant l’entreprise. Pour comprendre son utilité, commençons par le définir.

Qu’est-ce que le design thinking ?

Quand on applique le design thinking, on adopte la méthode de travail d’un designer. Il s’agit d’une démarche créative qui consiste à créer une équipe pluridisciplinaire afin d’analyser les besoins des utilisateurs d’un produit. Elle apporte également des solutions aux éventuels problèmes qu’ils pourront rencontrer à l’utilisation de ce produit.

Bien que les origines du design thinking remontent aux années 50 avec l’apparition du Brainstorming, le terme a été vu pour la première fois dans un ouvrage de Peter Rowe intitulé “Design Thinking” et publié en 1987.

Le maître-mot du design thinking est la collaboration. En effet, pour créer un produit innovant, il faut se mettre à la place de l’utilisateur et les demandes de ce dernier s’adressent à toutes les compétences de l’entreprise. Afin de mettre en œuvre le design thinking, il faut généralement passer par 5 étapes dont l’ordre peut varier selon le produit ou la problématique en question.

Les étapes du design thinking

Dans le but de proposer un produit satisfaisant aux utilisateurs, le design thinking doit permettre de les comprendre, leur offrir des solutions et tester ces dernières afin de trouver la meilleure solution. Pour ce faire, voici les principales étapes à suivre :

Comprendre les utilisateurs 

Il s’agit de comprendre comment l’utilisateur se sent et réagit par rapport au produit que le porteur de projet veut proposer. Le design thinking ne se contente pas de poser des questions pour identifier ces besoins. Il demande une véritable immersion, c’est-à-dire de se mettre à la place des utilisateurs afin de les comprendre, de savoir à quelles problématiques ils sont confrontés dans la réalité, de connaître leurs habitudes. Le travail en équipe permettra ici de soulever une plus grande diversité de points de vue. 

Définir les besoins

Selon les résultats de l’observation ci-dessus, la seconde étape consiste à organiser et à hiérarchiser les besoins des utilisateurs dans le but de définir la ou les problématiques que le produit va devoir résoudre. Cette étape tiendra aussi compte des objectifs de l’entreprise à l’origine du projet. L’objectif devrait donc être clair à partir de cette étape.

Générer des idées (idéation)

C’est ici que l’intelligence collaborative va prendre tout son sens. Les collaborateurs issus de différentes disciplines vont tâcher de trouver différentes idées qui permettront de résoudre les problèmes : ce sont les hypothèses. Dans le design thinking, il faut plusieurs alternatives afin de pouvoir choisir la meilleure solution.

Créer des prototypes

Le prototypage est la phase clé du design thinking. Les hypothèses vont servir à créer des prototypes, c’est-à-dire que les équipes vont pouvoir créer un « brouillon » du projet selon leurs meilleures idées. Elles procéderont ensuite à une sélection parmi les prototypes selon les différentes contraintes comme le temps, le budget, la faisabilité technique. A cette étape, le plan d’action devra aussi être défini. 

Faire des tests

Le produit doit passer en phase de test avant d’être définitivement lancé à une plus grande échelle. Il est important d’avoir les retours des utilisateurs afin de corriger les éventuels défauts du produit et de savoir s’il permet d’atteindre l’objectif prévu ou s’il doit être amélioré.

Outre la possibilité d’assurer le succès d’un projet avant son lancement, le design thinking a l’avantage de renforcer la cohésion des équipes au sein de l’entreprise, de stimuler la créativité de chacun et surtout d’offrir une bien meilleure expérience utilisateur. Bref, pourquoi ne pas l’adopter pour votre prochain projet ? 

Abonnez-vous à l'actu de la com digitale !

Une fois par semaine, nous envoyons à nos abonnés une newsletter avec nos meilleurs articles sur la communication digitale, le social media, le design et l’innovation.