Faut-il se méfier de Face App ?

Faut-il se méfier de Face App ?

Faut-il se méfier de Face App ? 2000 1500 Sharing

Le Face App Challenge, qui consiste à poster une photo de soi avec le nouveau filtre vieillesse de l’application Face App sur les réseaux sociaux, est devenu viral en l’espace de quelques jours. Cette application, première au classement des applications gratuites de l’AppStore, retouche de manière très réaliste les visages grâce à l’intelligence artificielle.

Développée en Russie, elle est victime d’une réaction épidermique des utilisateurs. D’ailleurs, un tweet posté en début de semaine (et supprimé depuis), affirmant que Face App télécharge immédiatement les photos de ses utilisateurs sans demander leur consentement, a semé une panique générale : est-ce un simple éditeur de photos ou serait-ce finalement une entreprise d’espionnage de masse ?

tweet Face App

Source : Joshua Nozzi

Face App, faut-il se méfier ?

Si ce tweet a été supprimé, c’est parce qu’il était partiellement faux. Revenons sur le fonctionnement de l’application. Grâce à des algorithmes, l’intelligence artificielle de Face App apprend en continu pour proposer un résultat toujours plus réaliste. Plus ces algorithmes aspirent de données, plus ils sont performants : en téléchargeant une photo sur l’application, vous acceptez donc qu’elle soit utilisée à des fins d’amélioration de l’algorithme.
Néanmoins, si vous souhaitez télécharger une photo de votre téléphone, l’application demande une autorisation pour y avoir accès et ne télécharge que cette image, cette dernière est alors stockée sur un Cloud.
Dans les conditions d’utilisation de l’application, il est stipulé qu’à partir du moment où les utilisateurs y téléchargent une photo, ils cèdent une licence d’utilisation “perpétuelle, irrévocable, non-exclusive, hors-taxe, mondiale, gratuite et transférable” de cette photo. Autrement dit, une photo retouchée avec Face App est susceptible de se retrouver sur des supports publicitaires par exemple.

Bien que ces conditions paraissent peu respectueuses des droits et des données personnelles des utilisateurs, elle ne diffèrent pas beaucoup d’autres applications telles que Facebook ou Instagram, et le risque est finalement assez faible. Face App a d’ailleurs déclaré récemment supprimer la plupart des photos dans les 48 heures, et affirme ne pas les partager pas à des tiers.

    Abonnez-vous à l'actu de la com digitale !

    Une fois par semaine, nous envoyons à nos abonnés une newsletter avec nos meilleurs articles sur la communication digitale, le social media, le design et l’innovation.