Articles par :

Eva Sahondra

Comment utiliser le live d'Instagram pour votre entreprise - Agence Sharing

Comment utiliser le Live d’Instagram pour votre entreprise ?

Comment utiliser le Live d’Instagram pour votre entreprise ? 2000 1500 Sharing

Réseau de prédilection de nombreuses marques, Instagram compte plus de 25 millions de profils professionnels. Outre son audience qui atteint les 2 milliards d’utilisateurs et son taux d’engagement élevé, le réseau séduit en effet par ses nombreuses fonctionnalités utiles aux entrepreneurs et e-commerçants. Parmi les meilleurs, le live d’Instagram sert essentiellement à gagner en visibilité. Néanmoins, afin d’obtenir les résultats escomptés grâce au live d’Instagram, il faut adopter la bonne démarche et diffuser les bons contenus. Alors, comment faire pour bien utiliser cette fonctionnalité ? Voici les bonnes pratiques à suivre et les types de contenus à diffuser.

Les étapes à suivre pour réussir un live Instagram

Affiché en haut du feed des utilisateurs et devant les stories, le live permet aux entreprises d’avoir plus de visibilité et d’y diffuser les contenus les plus importants. Il a l’avantage de générer de véritables interactions avec le public et facilite ainsi leur conversion. Pour ce faire, voici comment procéder.

Définir un objectif

Vous avez peut-être choisi d’utiliser Instagram pour asseoir votre notoriété, pour augmenter vos ventes ou même pour plusieurs raisons à la fois. Les fonctionnalités d’Instagram peuvent être utilisées pour les atteindre, cependant, vous devez vous concentrer sur un seul objectif pour votre live. Celui-ci vous servira de repère pour toutes les étapes qui vont suivre. Pour cela, choisissez un objectif SMART comme dans toute opération marketing. Le live vous permet de faire des ventes, de mettre en avant vos services, vos produits, vos meilleurs clients et la vie de votre entreprise.

Programmer le déroulement

Quand vous aurez défini votre objectif SMART, planifiez le déroulement du live. Quel est le sujet ? Quels sont les différents points à aborder ? Si vous lancez votre live avec une autre personne, il faut prévoir comment vous allez vous organiser. S’il y a des ventes en direct, quels produits présenter et comment le faire ? Combien de temps va durer le direct ? Etc. Si vous comptez réaliser une série de lives sur un sujet assez large, il faut également le planifier. Une bonne organisation sera bénéfique aussi bien pour vous que pour votre public.

Promouvoir le live

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour lancer votre live. Afin que le public soit au rendez-vous, annoncez-le à l’avance sur vos différents réseaux sociaux. Vous pouvez même faire du teasing sur ces réseaux afin de susciter la curiosité des socionautes. Vous pouvez également mentionner la tenue de votre live dans votre newsletter.

Réaliser un live Instagram à plusieurs

Grâce à la fonctionnalité Live Rooms d’Instagram, il est possible pour un utilisateur d’inviter 3 autres personnes à son live. C’est un bon moyen de toucher une plus large audience. Chaque participant se fait ainsi connaître d’un nouveau public et multiplie ses chances de gagner de nouveaux followers ou clients.

Lancer un live dynamique

Pour plus d’engagement, servez-vous des autres fonctionnalités d’Instagram comme les filtres ou les stickers dans les commentaires. Créez aussi du mouvement en switchant entre les vues de la caméra. Si vous avez bien programmé le déroulement de votre live comme mentionné plus haut, votre live aura un bon taux d’engagement.

Répondre aux commentaires en temps réel

C’est l’un des plus grands atouts du live Instagram. Le public regarde les directs notamment pour échanger directement avec leurs marques ou leurs personnalités favorites. Il est donc essentiel de répondre en temps réel aux commentaires, le mieux serait de dédier une personne à cette tâche au cours du live. En même temps, adressez-vous directement à vos interlocuteurs et n’oubliez pas de les remercier pour leur participation, surtout à la fin de votre live.

Partager et enregistrer le live

Au cours de votre direct, vous pouvez notifier d’autres personnes afin qu’elles vous rejoignent. Il suffit pour cela de cliquer sur l’icône avion en papier, sélectionner les personnes à inviter puis leur envoyer un message. A la fin du live, vous pouvez l’enregistrer et le rediffuser en story. En enregistrant votre live, vous pourrez voir le nombre total des personnes qui l’ont vu en direct et en story. Attention, vous pourrez revoir les commentaires uniquement pendant la diffusion de la story, les interactions ne sont pas enregistrées.

Voilà donc les bonnes pratiques à suivre pour réussir un live Instagram. Voyons maintenant les contenus qu’il faut diffuser dans un live.

Quels contenus diffuser en direct ?

Les directs permettent aux entreprises d’élargir leur audience par leurs propres moyens et en collaborant avec les influenceurs. Elles peuvent le faire des manières suivantes.

Les questions/réponses

C’est le format le plus intéressant car il laisse de la place à l’audience. Il est important pour le public d’être écouté, de savoir que ses opinions comptent pour ses marques favorites. Si vous prenez le temps de promouvoir votre live à l’avance comme conseillé plus haut, vous devriez avoir un nombre significatif de questions.  

Les évènements

Les événements sont ceux qui séduisent le plus les spectateurs. Annoncez sur vos réseaux sociaux la tenue de vos évènements d’entreprise quelques jours à l’avance. Le teasing fonctionne très bien ici. Les gens aiment suivre les événements en temps réel et faire ainsi partie du cercle restreint de l’entreprise, raison pour laquelle le direct est particulièrement recommandé.

Les tutoriels

Les tutoriels sont aussi efficaces pour engager le public et c’est bien adapté aux entreprises. C’est le type de contenu qui vous permet de mettre en avant vos produits, de faire le point sur ses aspects techniques. Les spectateurs pourront voir leur fonctionnement et pourront vous poser des questions en direct. Vous pouvez aussi diffuser en live les ateliers que vous organisez.

Unboxing & live shopping

Si vous venez de lancer un nouveau produit sur le marché, l’unboxing est la meilleure façon d’en faire la promotion. Afin d’attirer plus de spectateurs, vous pouvez faire appel à un influenceur qui travaille dans le même secteur que vous. En utilisant le produit au cours du live, il convaincra plus facilement les spectateurs à adhérer à votre offre. Il en est de même pour le live shopping, la fonctionnalité la plus utile pour les e-commerçants.

Interviews

Pour augmenter votre audience, donnez des interviews en live par exemple pour partager votre expérience avec vos spectateurs. Vous pouvez aussi diffuser des interviews de vos employés, de clients satisfaits ou une autre personnalité reconnue dans votre domaine afin d’avoir plus de visibilité et de notoriété.

Le partage d’opinions

Suite à une nouvelle ou un événement important qui touche directement votre secteur d’activité, vous pouvez partager en live votre réaction à chaud. Vous pouvez en faire de même après avoir utilisé un outil ou un produit lié à votre activité et que vous trouvez intéressant. Les conseils et les recommandations sont toujours utiles à tout le monde. Si vous faites du B2B, c’est un geste qui sera apprécié par vos pairs.

Pour résumer, le succès d’un live Instagram dépend en grande partie de son organisation. Quel que soit le contenu que vous souhaitez diffuser, le plus important est de promouvoir le live avant sa tenue afin que le public soit prêt à participer. L’unboxing et le live shopping sont les meilleurs types de contenus pour booster les ventes tandis que les interviews, le partage d’opinions, les évènements et les questions/réponses sont les plus adaptés pour gagner en visibilité et en notoriété. Afin de fidéliser votre audience, organisez régulièrement des lives et n’oubliez pas de donner rendez-vous au public à la fin de chaque diffusion !

Dynamic Stories : une nouvelle fonctionnalité Snapchat à découvrir - Agence Sharing

Dynamic Stories : une nouvelle fonctionnalité à découvrir sur Snapchat

Dynamic Stories : une nouvelle fonctionnalité à découvrir sur Snapchat 2000 1500 Sharing

Les mises à jour s’enchaînent sur Snapchat. Après avoir permis le lancement de publicité dans les stories des Snap Stars, Snap Inc ajoute une nouvelle fonctionnalité à son application. Cette fois, elle s’adresse à la presse et à tous les utilisateurs qui s’intéressent à l’actualité. La nouvelle fonctionnalité de Snapchat s’appelle Dynamic Stories. Elle constitue un atout de plus pour le réseau social afin de fidéliser ses abonnés.

Dynamic Stories : les actualités en temps réel 

Dynamic Stories est une fonctionnalité qui permet aux éditeurs d’actualités de publier des Stories à partir des contenus qu’ils créent sur le web. Grâce aux flux RSS, ces contenus sont transmis à l’application et convertis automatiquement au format vertical. Les Dynamic Stories sont donc diffusées en temps réel, permettant ainsi aux utilisateurs de se tenir au courant des dernières actualités. Snapchat a aussi créé cette nouvelle fonctionnalité afin d’offrir des contenus locaux à ses utilisateurs. Les éditeurs d’actualités quant à eux peuvent créer des contenus plus souvent et plus facilement. Les stories offrant plus de visibilité aux contenus, ce format est un atout aussi bien pour les éditeurs d’actualités que pour le réseau social. Il attire et fidélise ainsi les snapchatters. Elles apparaissent dans le flux Discover des utilisateurs. 

Un nouvel endroit pour trouver des informations fiables 

A l’instar de Facebook News, les actualités publiées sur Snapchat viennent de sources fiables. Le réseau travaille avec une quarantaine d’éditeurs à travers le monde. Pour le moment, la fonctionnalité est déployée aux Etats-Unis, au Royaume Uni, en Inde et en France où Snapchat travaille avec Femme Actuelle, Le Figaro, Marie Claire FR, Vogue France, Paris Match, Foot Mercato, Gala et GQ France pour ses débuts. Le réseau compte multiplier les partenariats avec les médias prochainement. Le fil d’actualités de Snapchat vient uniquement d’éditeurs et de créateurs de contenus vérifiés. Snap Inc envisage aussi d’intégrer de la publicité aux Dynamic Stories afin de partager les revenus avec les éditeurs d’actualités. 

Les Dynamic Stories pour booster sa visibilité 

Les résultats sont déjà concluants pour certains utilisateurs de Dynamic Stories. D’après Snapchat, The Washington Post a touché plus d’un million de Snapchatters grâce à cette nouvelle fonctionnalité pendant la première semaine de la guerre en Ukraine. En France, Foot Mercato a gagné 100 000 spectateurs uniques mensuels et approche les 10 000 abonnés. Compte tenu de ces résultats, Dynamic Stories semble être une fonctionnalité efficace. Elle permet d’agrandir la communauté d’une marque sur Snapchat, d’élargir la portée des publications et de gagner en notoriété. Bref, si en plus d’augmenter la visibilité, les Dynamic Stories ne demandent pas non plus beaucoup de temps, pourquoi ne pas l’ajouter à vos canaux de communication ?

Les NFT arrivent sur les réseaux de Meta - Agence Sharing

Les NFT arrivent sur les réseaux de Meta

Les NFT arrivent sur les réseaux de Meta 2000 1500 Sharing

Meta a annoncé son projet d’intégrer les NFT à ses réseaux sociaux depuis le début de l’année. Aujourd’hui, le projet se concrétise et les premiers jetons non fongibles font leur apparition sur Instagram. Avec cette nouvelle fonctionnalité, de nouveaux produits arrivent sur le réseau et de nouvelles expériences attendent les utilisateurs.

Une autre source de revenu pour les créateurs

Outre les fonctionnalités déjà mises en place par Meta pour aider les créateurs, les NFT vont aussi leur permettre de monétiser leurs contenus. Désormais, ils peuvent partager sur Instagram les objets numériques qu’ils ont créés. Il en est de même pour les collectionneurs avec les NFT qu’ils ont achetés. Pour ce faire, ils peuvent connecter à Instagram leur portefeuille numérique. Après avoir partagé leurs produits, ils seront automatiquement tagués sur les objets qu’ils partagent. Ils peuvent néanmoins enlever ce marquage dans leurs paramètres de confidentialité. Les objets de collection numérique sont mis en valeur par un effet scintillant et peuvent comporter des informations telles que la description du NFT. Ils seront visibles sur le profil du créateur ou du collectionneur. Les fans quant à eux peuvent soutenir les créateurs en achetant leurs objets de collection numérique sous forme de NFT. Pour le moment, il s’agit notamment d’art, d’images, de vidéos, de musique et de cartes à collectionner. Meta n’associe pas de frais à la publication et au partage de NFT sur son réseau.

Les premiers tests lancés aux Etats-Unis

Pour son lancement, Meta a déployé ses NFT aux Etats-Unis et uniquement sur quelques comptes Instagram. D’après Adam Mosseri, Meta tient d’abord à améliorer son offre selon les expériences de ses utilisateurs avant de se lancer sur Facebook et sur les autres applications. Les NFT d’Instagram reposent sur les blockchains ouvertes Ethereum et Polygon. Bientôt, Flow et Solana seront aussi prises en charge. Pour l’instant, les portefeuilles tiers compatibles sont Rainbow, MetaMask et Trust Wallet. Coinbase, Dapper et Phantom suivront. Meta envisage de permettre l’utilisation des NFT sous forme d’autocollants AR sur les stories Instagram. A noter que Meta possède sa propre plateforme de réalité augmentée Spark AR. En créant des supports pour les NFT, Meta prépare ses réseaux sociaux et leurs utilisateurs à l’avènement du métavers. Son objectif est de les rendre accessibles à toutes les communautés. Pour la même raison, la maison mère de Facebook va prochainement élargir cette nouvelle fonctionnalité à davantage de créateurs et de collectionneurs.

Google web stories - un format de contenu à exploiter - Agence Sharing

Google Web Stories : un autre format de contenu à exploiter

Google Web Stories : un autre format de contenu à exploiter 2000 1500 Sharing

Indispensable à l’inbound marketing, la création de contenu est une mission à laquelle chaque entreprise doit se dédier chaque jour.  En effet, pour faire face à la concurrence, il faut non seulement produire régulièrement du contenu mais aussi le diversifier. Si la plupart des entreprises sont déjà sur les réseaux sociaux pour profiter de leurs différents formats de contenus, beaucoup ignorent encore l’existence des Google Web Stories pourtant créées par Google il y a déjà 4 ans. Si comme pour la plupart des entreprises françaises, Google Web Stories est encore nouveau pour vous, découvrez ici comment vous pouvez l’utiliser pour votre marketing.

Qu’est-ce que les Google Web Stories ?

Google Web Stories est un format de snack content inspiré des stories qu’on a l’habitude de trouver sur les réseaux sociaux. Elles sont donc interactives et peuvent contenir des vidéos, des images, du son et du texte. Néanmoins, Google Web Stories diffère des stories habituelles sur plusieurs points. Sur la forme, les Web Stories se composent d’une affiche, d’une page de couverture et de plusieurs pages d’histoires. Il est possible d’ajouter plusieurs pages mais le nombre idéal est compris entre 10 et 15 pages.

Contrairement aux stories des réseaux sociaux, les Google web stories ne sont pas éphémères, elles durent aussi longtemps que les pages de votre site web et peuvent d’ailleurs y être intégrées. Sur le fond, les web stories sont aussi différentes. Ce ne sont pas des teasers, ce sont des contenus complets et auto suffisants. Elles permettent donc aux internautes de découvrir en quelques secondes les essentiels sur une entreprise et ses activités.

Pourquoi utiliser ce format ?

Connu sous le nom de AMP Story et conçu initialement pour les mobiles, les Google Web Stories sont aujourd’hui adaptées aux ordinateurs. Elles sont donc accessibles sur tous les supports digitaux. Ce format est particulièrement intéressant pour plusieurs raisons :

– Intégré à votre site, il améliore votre référencement naturel : c’est le format idéal pour enrichir votre cocon sémantique.

–  En tant que story, il est plus facile à consommer alors qu’il est aussi durable et indexable.

– Vous pouvez ajouter des liens dans toutes les pages de votre web story.

–  Les Google Web Stories peuvent apparaître à plusieurs endroits : dans les SERP, sur Google Image, dans Google Discover et même sur les réseaux sociaux (il y a des outils pour les convertir en posts).

– Vous pouvez les ajouter à votre newsletter ou aussi en faire des épisodes de podcast.

– Monétisez-les grâce aux outils de publicité de Google.

–  Vous pouvez aussi y inclure des liens d’affiliation et des CTA.

Le format vous semble intéressant ? Voici comment créer votre première web story.

Comment créer une web story sur Google ?

Afin de bénéficier de tous les avantages offerts par les web stories, il y a quelques étapes à suivre ainsi que des conditions techniques à remplir avant de commencer à les créer.

Les étapes à suivre

Pour commencer, il faut avoir un sujet principal pour votre web story, c’est-à-dire le titre de l’histoire que vous voulez raconter aux spectateurs. Les pages des web stories traitent naturellement de ce sujet. Vous pouvez par exemple y parler de l’un de vos principaux services ou d’un article de blog bien détaillé sur lequel vous voulez attirer l’attention. Selon Google, les stories les plus performantes sont les récits à la première personne, les directs, les stories éducatives et expérientielles, les quizz et les sondages.

Ensuite, créez un script pour vos web stories. Google propose un template à télécharger pour faciliter l’organisation. Dans votre script, spécifiez le titre, le permalien de la page qui hébergera la story, le lien de l’image de couverture, les sous-titres, les textes ainsi que tous les fichiers médias à utiliser sur chaque page.

La troisième étape consiste à choisir un éditeur. Si vous êtes un développeur, vous avez juste à suivre le tutoriel d’AMP. Sinon, il y a aussi des éditeurs qui ne nécessitent pas de codage. Pour les utilisateurs de WordPress, le CMS dispose déjà d’un plugin adapté pour la création de Web Stories. Passée cette étape, vous pouvez créer votre web story. Pour le faire correctement, voici les conditions à respecter.

Les conditions techniques

Avant de publier votre web story, elle doit respecter les points suivants :

– Une web story peut contenir plusieurs pages mais ne peut avoir qu’une affiche et une page de couverture

–  Le titre ne doit pas faire plus de 90 caractères

–  L’usage des vidéos est recommandé pour les web stories mais elles ne doivent pas dépasser les 15 secondes

–  Les textes sont aussi indispensables pour le référencement naturel d’une web story mais le nombre de caractères est limité à 280 par page.

–  Ajoutez des textes alternatifs à vos images et un « title » à chacune de vos vidéos

– Remplissez les métadonnées

Avant de publier votre web story, il est aussi indispensable de la tester sur quelques points : validez-la avec l’outil de test AMP puis assurez-vous qu’elle est responsive. Enfin, le plus important est de faire en sorte qu’elle soit indexée par Google. Pour cela, ajoutez-la à votre sitemap puis utilisez l’outil d’inspection d’URL ou le Sitemap Report de Google Search Console pour vérifier son indexation.

Pour finir, tenez compte de toutes les recommandations de Google en termes de SEO pour optimiser la visibilité de votre web story. Autant que possible, ajoutez aussi des données structurées AMP. Afin que les internautes vous reconnaissent sur vos Google Web Stories, n’oubliez pas d’utiliser des éléments distinctifs de votre marque comme le logo et les couleurs de base de votre charte graphique.

Watchbait sur Facebook : attention aux pénalités - Agence Sharing

Watchbait sur Facebook : attention aux pénalités !

Watchbait sur Facebook : attention aux pénalités ! 2000 1500 Sharing

Pour continuer sa lutte contre les fausses informations, Facebook a récemment pris de nouvelles mesures. Le réseau veut en effet éliminer de sa plateforme tout ce qui peut induire ses utilisateurs en erreur. Si on entend souvent parler de clickbait, le nouveau fléau contre lequel Facebook lutte actuellement porte le nom de « watchbait ».   

Le watchbait, c’est quoi ?

Le terme désigne une pratique trompeuse utilisée par certains créateurs de vidéos afin d’attirer les spectateurs. Le principe du watchbait est le même que celui du clickbait mais le premier s’applique aux vidéos. Pour que les spectateurs regardent leurs vidéos jusqu’à la fin, certains créateurs utilisent des vignettes trafiquées, des titres et des descriptions exagérées, voire même trompeuses. L’omission d’informations importantes (la retenue) dans les titres et les descriptions des vidéos est aussi considérée comme du watchbait par Facebook. De même, l’utilisation d’un langage extrême est également à proscrire. En résumé, le watchbait consiste à inciter les téléspectateurs à visionner une vidéo dans son intégralité en utilisant des titres, des descriptions et des vignettes sensationnelles, exagérées ou non explicites et en créant des attentes ou des contenus trompeurs.

Les mesures prises contre le watchbait

Facebook compte des millions de vidéos postées par jour et beaucoup utilisent le watchbait pour attirer les spectateurs. Une telle pratique déçoit en effet les utilisateurs. Ils perdent leur temps à regarder des vidéos qui ne correspondent pas à leurs attentes. C’est un fait qui risque d’avoir un impact sur le taux d’engagement du réseau sur le long terme. Afin de remédier au problème, Facebook a mis en place un système pouvant détecter les watchbaits dans l’intégralité d’une vidéo et va limiter sa portée. Les vidéos watchbait ne seront pas recommandées au public et peuvent descendre dans le classement de Facebook. Dans le cas où une page publie à plusieurs reprises des vidéos watchbait, le réseau limitera sa portée globale.

Comment éviter les pénalités ?

Afin de ne pas perdre la visibilité de vos vidéos et de votre page, il faut désormais miser sur l’authenticité  et l’originalité des publications. Il faut que le titre, la description, la vignette, la légende de vos vidéos reflètent son véritable contenu. Afin d’attirer les spectateurs sans les frustrer par la suite, utilisez un titre et une description à la fois clairs, informatifs et accrocheurs mais surtout authentiques. Facebook déconseille aux créateurs de contenus de reposer leur stratégie sur le watchbait. Il les encourage plutôt à assurer la qualité de leurs publications, à les représenter par des vignettes issues de leurs vidéos au lieu de monter des images qui n’y existent même pas. Ajoutez aussi votre propre voix à vos vidéos pour marquer leur authenticité et générer des interactions. Bref, faites preuve d’honnêteté et d’originalité et tout devrait bien se passer !

Comment optimiser vos vidéos pour TikTok - Agence Sharing

Comment optimiser vos vidéos pour TikTok

Comment optimiser vos vidéos pour TikTok 2000 1500 Sharing

Bien que l’algorithme de TikTok ne repose pas sur le nombre d’abonnés d’un compte ni sur la performance de ses posts précédents, il y a des bonnes pratiques à suivre pour y avoir de la visibilité. Afin d’avoir de meilleurs résultats, voici quelques conseils pour optimiser vos vidéos pour TikTok.

Utilisez des vidéos courtes et en mode portrait

Les vidéos courtes ont fait le renom de TikTok et c’est toujours le cas même si aujourd’hui, elles peuvent durer jusqu’à 60 secondes sur le fil d’actualités. Selon les statistiques de TikTok, les vidéos les plus regardées sur la plateforme durent entre 21 et 34 secondes avec une augmentation de 1,6 fois du nombre d’impressions. Par ailleurs, les vidéos courtes ont un bien meilleur taux de complétion. Elles ont aussi plus de chance d’être revisionnées plusieurs fois, un critère important pour la visibilité des vidéos. Outre la durée, il est aussi important de souligner que les vidéos en plein écran sont celles qui fonctionnent le mieux. Optez pour le mode portrait avec le format d’image 9:16 pour un meilleur taux d’engagement.

Ajoutez du son

Le son est indissociable des vidéos sur TikTok sans quoi elles n’auront pas l’impact recherché. L’application possède sa propre bibliothèque audio, mais il est aussi possible d’ajouter votre propre son. Utilisez de la musique et aussi une voix off si vous en avez la possibilité. Alignez le rythme du son et la cadence de la parole avec le message de votre vidéo mais aussi avec l’image que véhicule votre marque. Afin de choisir la musique tendance du moment, vous pouvez découvrir ce que vos abonnés ont écouté sur les sept derniers jours en consultant les statistiques.

Donnez des informations claires et complètes

Pour plus d’engagement, exprimez clairement votre message sur TikTok. Votre vidéo doit ressembler à une conversation avec les utilisateurs. Adressez-vous à eux à travers la caméra, utilisez des sous-titres pour qu’ils puissent aller directement à la partie qui les intéressent et superposez un texte informatif sur votre vidéo.

Privilégiez les vidéos lo-fi

Les vidéos lo-fi (low-fidelity) caractérisées par un simple fond musical, exclusivement instrumental et ponctué par des répliques de films ou de mangas ont du succès sur TikTok. Il n’est pas nécessaire de dépenser pour la création des vidéos pour l’application, un téléphone équipé d’une caméra suffit. Vous pouvez ensuite l’améliorer avec les outils et les effets intégrés de TikTok. Ce type de vidéo rapproche davantage les utilisateurs des marques actives sur le réseau social, notamment quand il présente un contenu humain et non retouché.

Suivez et participez à la tendance

D’après une étude de Flamingo, 61% des utilisateurs préfèrent les marques qui créent ou participent aux tendances. Trouvez dans l’onglet « Découvrir » les hashtags, les effets et les challenges qui font le buzz sur TikTok et utilisez-les pour gagner en visibilité et engager davantage de tiktokeurs.

Collaborez avec les créateurs de TikTok

Pour que vos vidéos touchent un plus large public, il est recommandé de travailler avec les créateurs. Mis à part le fait qu’ils ont déjà leur propre audience, les créateurs connaissent mieux les codes et le langage utilisé par les tiktokeurs. En collaborant avec eux, vous augmentez à la fois la portée de vos vidéos et leur taux d’engagement.  Cette dernière astuce est particulièrement intéressante si vous voulez vendre sur TikTok.

Compte tenu du fait que les interactions sont les éléments les plus importants dans l’algorithme du réseau social, savoir comment optimiser vos vidéos pour TikTok vous permettra d’élaborer une stratégie de communication efficace.

Comment utiliser Instagram en B2B : astuces d'expert - Agence Sharing

Astuces d’expert pour bien utiliser Instagram en B2B

Astuces d’expert pour bien utiliser Instagram en B2B 2000 1500 Sharing

Réseau dirigé à un jeune public à ses débuts, Instagram a su diversifier ses offres pour élargir rapidement son audience. Aujourd’hui, il est utilisé par toutes les tranches d’âge. Il est même devenu l’une des plateformes favorites des marques. Bien qu’il ne soit pas un réseau à vocation professionnelle, la taille de son audience, ses fonctionnalités ainsi que son taux d’engagement élevé ont fait d’Instagram un réseau favorable au business. Néanmoins, il y a des bonnes pratiques à adopter afin de bien utiliser Instagram en B2B. Pour vous aider à en tirer profit, on vous donne ici les meilleures astuces.

Faites d’Instagram un véritable canal d’acquisition

Si vous voulez toucher les professionnels via Instagram, il faut vous y investir. Vous ne pouvez pas vous contenter d’une publication toutes les deux semaines où vous postez vos coups de cœur. Afin qu’Instagram puisse servir votre objectif, il est indispensable de publier massivement et régulièrement. En outre, les contenus de vos posts doivent être adaptés à l’offre de votre entreprise. Autrement dit, il faut qu’ils soient professionnels, même si les contenus les plus appréciés sont les vidéos de bébés ou de chats.

Exploitez les divers formats proposés par Instagram

La diversité des formats est l’un des principaux atouts d’Instagram. Utilisez-les tous afin de connaître le plus adapté à votre public cible. Néanmoins, sachez que les stories sont les contenus les plus consommés sur Instagram. Elles vous permettent de faire une narration visuelle de l’histoire de votre entreprise, du quotidien de vos employés, des coulisses de votre marque. Le story telling est un contenu engageant, aussi bien en B2C qu’en B2B. Ensuite viennent les Reels. Les vidéos courtes permettent d’augmenter la portée des publications efficacement. Les « live » sont aussi à privilégier pour la même raison. Afin d’en optimiser l’impact, lancez vos live avec un partenaire ou un client fidèle. Vous aurez l’attention de son audience et en même temps, votre public vous accordera plus de crédibilité.

Créez et diffusez des contenus consommables

Il s’agit de générer des leads ici. Outre les live, vous pouvez aussi créer des webinaires, des guides téléchargeables pour votre audience en vue de collecter leurs e-mails. A noter qu’Instagram dispose aussi d’un format « Guide » qui regroupe vos posts par thème. Il vous permet même d’y republier votre article de blog. Ce format est particulièrement intéressant pour ceux qui utilisent Instagram en B2B afin de témoigner de leur expertise.

Faites appel à la publicité

Vous pensiez peut-être opter pour cette solution en dernier recours. Cependant, si vous souhaitez avancer plus vite, il faut faire de la sponsorisation. Afin d’atteindre les professionnels, servez-vous du ciblage proposé par le business manager de Facebook qu’il partage avec Instagram.

Créez de l’émotion

Souvent, le B2B est associé à un langage et une attitude très « corporate » pour de nombreuses personnes. Cependant, il faut se rappeler qu’Instagram est d’abord un réseau social et qu’avant d’être des hommes ou des femmes d’affaires, votre cible est d’abord un être humain. En tant qu’entreprise, vous pouvez utiliser Instagram en B2B sans utiliser un ton guindé. Pensez plutôt « lifestyle » quand vous publiez sur le réseau. Il sert à dévoiler les coulisses de votre entreprise, à lancer des teasers sur vos nouvelles offres, à mettre en avant vos collaborateurs ou vos clients, à consacrer vos succès, etc. Votre objectif est de créer de l’émotion chez votre public. Laissez donc de côté l’auto-promotion et misez sur les leviers de viralité comme le partage, l’empathie, l’esthétique. Pour accentuer le côté humain de votre entreprise, donnez aussi de la valeur aux contenus créés par les utilisateurs en temps réel (streaming, direct). Ils sont authentiques et sont plus appréciés par le public en général.

Présentez vos offres sur Instagram

Vous ne faites peut-être pas de vente en ligne mais vous pouvez quand même utiliser Instagram Shopping à d’autres fins. Vous pouvez présenter les offres de votre entreprise avec cette fonctionnalité, rien que pour les faire connaître à vos visiteurs. Que vous soyez formateur, coach ou prestataire de service, Instagram vous permet de présenter à un nouvel endroit l’ensemble de vos offres.

Interagissez avec d’autres professionnels

Pour marquer votre présence sur Instagram, attirez l’attention de vos pairs en interagissant avec eux. Consultez les profils des autres professionnels sur Instagram et n’hésitez pas à réagir ou à commenter leurs publications. Ils seront plus enclins à venir vers vous et à en faire autant. La plupart des marques sont présentes sur Instagram, aussi, vous pouvez également vous en servir pour faire de la veille concurrentielle afin d’ajuster votre stratégie marketing. 

Travaillez avec un influenceur 

Instagram regorge d’influenceurs, mais il faudra choisir celui qui correspond à votre public cible et à votre objectif, un professionnel donc. L’avantage de travailler avec un influenceur est de pouvoir s’adresser à un public déjà engagé (celui de l’influenceur) et qui lui fait confiance. Plusieurs outils vous permettent de trouver l’influenceur qui vous convient sur la toile.

Il y a donc plusieurs façons d’utiliser Instagram en B2B mais pour une stratégie payante, il faut y consacrer du temps et en faire un véritable travail. Le réseau présente un potentiel énorme car la plupart des entreprises ainsi que leurs décideurs y travaillent leur notoriété et y font de la veille. En suivant ces conseils, vous avez donc de fortes chances d’entrer en contact avec de nouveaux partenaires et clients professionnels. A vous de jouer !

Quand une entreprise devreit-elle renouveler son logo ? Agence Sharing

Quand une entreprise devrait-elle renouveler son logo ?

Quand une entreprise devrait-elle renouveler son logo ? 2000 1500 Sharing

Porteur de l’image et de l’identité même d’une marque, le logo est essentiel à sa communication et à sa stratégie de marque. Comme l’entreprise qu’il représente, le logo évolue et doit s’adapter à la situation de l’entreprise afin qu’il puisse continuer à remplir son rôle. Alors, à quel moment faut-il renouveler son logo ? Voici quelques situations où le changement de logo s’impose pour permettre le développement d’une entreprise.

Le logo n’est plus adapté aux tendances actuelles

Si votre entreprise a plus de dix ans et que vous n’avez pas encore pensé à renouveler votre logo, il est grand temps de le faire. Les tendances graphiques évoluent en permanence et les technologies également. Votre logo doit par exemple s’adapter à tous les supports utilisés par les internautes. S’il n’est pas responsive, les internautes quitteront aussitôt votre site internet à cause d’une mauvaise expérience. Votre logo est le premier élément de votre identité visuelle qui doit attirer le regard du public et qui doit refléter la modernité de votre entreprise.

L’entreprise a fait l’objet d’un bad buzz

Dans le cas où votre entreprise est associée à un bad buzz, le renouvellement, voire le changement de logo devient indispensable. Un nouveau logo vous aidera à restaurer la crédibilité et la notoriété de votre entreprise. Repartez du bon pied avec une nouvelle image de marque. Il peut aussi être nécessaire de redéfinir la charte graphique et la charte éditoriale pour que le changement soit plus effectif aux yeux du public.

Faire preuve de professionnalisme

Au démarrage d’une entreprise, beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à se concentrer sur la rentabilité. Voulant minimiser les coûts, ils sont nombreux à créer leurs logos eux-mêmes. Cependant, au fur et à mesure que l’entreprise grandit, elle a besoin d’affirmer son professionnalisme et sa place dans son domaine. Un logo mal conçu ne correspond pas à ce nouveau statut et peut constituer un frein au développement de l’entreprise. Pour avoir de la notoriété et par conséquent la confiance des clients et des partenaires, il est nécessaire de faire une bonne première impression et le logo y a un grand rôle à jouer.

Un besoin de marquer une évolution, un changement

Vous avez changé de positionnement ? Votre gamme de produits s’élargit ? Vous avez même changé d’activité et voulez désormais vous adresser à un nouveau public ? Voilà autant de raisons de renouveler votre logo. Un nouveau logo est aussi un signal envoyé au public afin de montrer que votre entreprise évolue et qu’elle est en phase avec son contexte actuel.

L’entreprise a besoin de reconquérir le public

Depuis le développement fulgurant d’internet et du marketing digital, la concurrence est devenue plus dure pour toutes les entreprises. Nombreux sont ceux qui peinent à garder leur visibilité notamment sur la toile où ont lieu la plupart des échanges avec les consommateurs. Afin d’attirer à nouveau l’attention du public, lancez un nouveau logo. Bien entendu, il faudra communiquer sur ce changement.

Elle effectue une réorientation stratégique

Ayant changé de cible ou d’activité, vous avez peut-être redéfini toute votre stratégie marketing. A l’instar d’Ikea qui a opté pour de nouvelles couleurs plus en adéquation avec sa stratégie (le low cost) et qui rehausse en même temps son pays d’origine, vous pouvez aussi mettre en avant vos atouts et vos valeurs via votre nouveau logo. Vous avez là une nouvelle manière de toucher votre public et de l’engager. Les raisons ne manquent donc pas pour renouveler son logo. Cependant, ce changement ne peut pas se faire brusquement, au risque de désorienter le public. En outre, pour qu’un logo puisse véhiculer une image fidèle à l’identité d’une marque, il faut qu’il soit bien pensé.

Pour renouveler ou changer votre logo, il est ainsi judicieux de recourir aux services de professionnels du graphisme et du branding. Avoir un logo unique et impactant est indispensable aujourd’hui pour se faire une place dans la jungle du digital marketing.

6 bonnes raisons d'assurer son service clientèle via WhatsApp - Agence Sharing

6 bonnes raisons d’assurer son service clientèle via WhatsApp

6 bonnes raisons d’assurer son service clientèle via WhatsApp 2000 1500 Sharing

Le service et l’assistance qu’une entreprise accorde à ses clients est indispensable à leur acquisition et fidélisation. S’il existe plusieurs outils permettant d’assurer le service clientèle sur le marché, certains offrent plus d’avantages aux utilisateurs, comme c’est le cas de WhatsApp. Beaucoup d’entreprises se servent en effet de ce service pour différentes raisons que nous allons partager avec vous ici.

WhatsApp – le service de messagerie le plus utilisé au monde

WhatsApp est le premier service de messagerie et la troisième plateforme sociale la plus utilisée au monde. Elle compte 2 milliards d’utilisateurs dont la tranche d’âge est comprise entre 16 et 64 ans. Autrement dit, WhatsApp est utilisée par la majeure partie des internautes, ce qui fait qu’elle intéresse presque toutes les entreprises. Par ailleurs, la plupart des utilisateurs de WhatsApp ont déjà l’habitude d’utiliser l’application pour échanger avec leurs proches. Le fait qu’elle permette aussi de contacter directement leurs marques favorites sans avoir à changer de plateforme plaît aux consommateurs.

Une messagerie aux fonctionnalités multiples

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de l’application, utilisez WhatsApp Business App. Outre les conversations qui vous permettent d’échanger directement avec les clients, WhatsApp est aussi efficace pour recueillir leurs commentaires et leurs avis. L’application vous permet de rebondir rapidement pour répondre aux attentes de vos clients. Afin d’offrir une meilleure assistance, WhatsApp supporte aussi les fichiers média. Vous pouvez utiliser des images, des fichiers audio et pdf ou encore des vidéos pour aider vos clients. Vous pouvez même lancer un appel vidéo ou une visioconférence si nécessaire.

WhatsApp pour fluidifier et accélérer les échanges

Les clients veulent une réponse rapide à leurs requêtes sans quoi, ils se tournent facilement vers la concurrence. Automatisez les réponses aux questions fréquentes des clients et informez-les sur les heures où votre équipe peut répondre à leurs questions dans le cas où ils ont besoin d’assistance personnalisée. L’idéal serait d’intégrer un chatbot à WhatsApp afin d’assister les clients de façon permanente, spécialement si vous êtes une entreprise internationale. Les clients veulent être écoutés à tout moment et cette automatisation allègera de façon significative le travail de vos équipes. Par ailleurs, WhatsApp se révèle aussi plus efficace que les e-mails pour informer les clients des bons plans et des nouvelles offres. Le taux d’ouverture des messages est plus élevé sur l’application.

Une application favorable à la proactivité

Les entreprises utilisent l’application de messagerie de Meta notamment pour envoyer des notifications. Afin de tenir les clients informés, elles envoient via WhatsApp des rappels de rendez-vous, des alertes sur le statut de leur réservation, de leur vol ou l’expédition de leurs colis. Ces attentions qui facilitent la vie des consommateurs les rassurent et les fidélisent naturellement. C’est l’une des principales raisons qui motivent les entreprises à assurer leur service clientèle via WhatsApp.

Un outil intégrable à votre CRM

Intégrer WhatsApp à votre CRM et à vos autres canaux d’assistance client vous permettra d’identifier vos clients. Si un client qui se trouve déjà sur votre logiciel de CRM utilise WhatsApp pour vous contacter, vous pourrez l’identifier par son nom et lui adresser des messages et une aide plus personnalisés. Autrement dit, c’est un bon moyen de vous rapprocher de votre client et de mieux comprendre son comportement. Vous pourrez tracer tous les échanges avec lui.

Possibilité d’ajout de catalogue

WhatsApp offre un avantage particulier : celui de permettre l’ajout d’un catalogue au profil. En utilisant cette fonctionnalité, vous aidez les clients à la recherche de recommandations de produits et les incitez à découvrir les produits qui peuvent compléter leurs achats. A noter que plus de 40 millions de personnes consultent les catalogues de produits sur WhatsApp chaque mois.

Pour résumer, assurer le service clientèle via WhatsApp équivaut à offrir une bien meilleure expérience à vos clients et à faciliter le travail de vos équipes. Si vous voulez l’ajouter à vos canaux d’assistance aux clients, la première chose à faire est d’ajouter votre numéro WhatsApp dans vos contacts sur tous vos supports de communication. Renseignez bien votre profil afin que les clients disposent de toutes les informations dont ils ont besoin. Enfin, n’oubliez pas d’évaluer les résultats de vos actions pour améliorer vos services. Il y a sur la toile plusieurs applications tiers qui facilitent l’usage de WhatsApp Business, Spectrm en est le principal fournisseur.

Campagne d'influence : sur quel réseau se lancer ? Agence Sharing

Sur quel réseau mener sa campagne d’influence ?

Sur quel réseau mener sa campagne d’influence ? 2000 1500 Sharing

Le marketing d’influence s’est progressivement imposé dans la stratégie des marques, au point de devenir un incontournable aujourd’hui. Le mode de consommation actuel repose en effet sur les tendances et les recommandations des tiers. Le nombre accru d’influenceurs sur la plupart des réseaux sociaux témoigne du succès de cette stratégie. Cependant, face à cette diversité, il n’est pas toujours évident pour une entreprise de choisir le bon réseau social et de réussir sa campagne d’influence. Presque tous les réseaux sociaux ont leurs influenceurs mais ici, nous allons nous focaliser sur ceux qui concentrent le plus grand nombre d’influenceurs et qui répondent à l’attente de la plupart des marques.

Instagram : le réseau favori des spécialistes du marketing d’influence

Malgré la concurrence des jeunes réseaux sociaux, Instagram reste le numéro un du marketing d’influence. Il est en effet utilisé par 68% des spécialistes de l’influence. Selon une étude de HypeAuditor, Instagram est le réseau des nano-influenceurs (1000 – 5000 abonnés) et des micro-influenceurs (5 000 et 20 000 abonnés), majoritaires sur la plateforme. Pour ces raisons, Instagram est adapté aux PME et à toute entreprise dont la cible est plus spécifique. De plus, les nano et micro-influenceurs sont ceux qui obtiennent les meilleurs taux d’engagement : 4,6% et 2% contre 1,4% pour les macro et méga-influenceurs.

Le taux d’engagement généré par Instagram est 5 fois plus élevé que celui de Facebook. Le rése au est aussi apprécié par les influenceurs notamment grâce à la diversité des formats qu’il propose (stories, reels,quizz…). Les contenus phares des influenceurs sur Instagram concernent le lifestyle, la photographie, la musique et la beauté. Les catégories qui ont généré le plus de followers via les campagnes d’influence sont la finance et l’économie, suivies de la médecine et la santé. Les catégories qui ont généré le plus d’engagement (en 2021) sont les sports. Instagram est un réseau efficace pour le TakeOver et la promotion de produits, les principales missions d’un influenceur.

YouTube – le numéro 1 de la vidéo

Si les vidéos courtes ont le vent en poupe actuellement, elles ne sont pas encore près de détrôner YouTube. Elle reste la plateforme de vidéo la plus utilisée au monde. Dans le marketing d’influence, YouTube n’a rien à envier aux autres réseaux, car il est même à l’origine de la plupart des influenceurs d’aujourd’hui et ces derniers continuent d’y être actifs. YouTube compte 4 milliards de vidéos visionnées par jour et ce format reste le favori des internautes.

Contrairement à Instagram et TikTok, YouTube est le réseau des méga-influenceurs (26 400 influenceurs avec plus d’un million d’abonnés). Les vidéos de YouTube sont les plus importantes en marketing d’influence pour 56% des spécialistes. Les contenus les plus utilisés par les YouTubeurs français sont la musique et la danse suivis des jeux vidéo et de l’actualité. Comme YouTube compte plus de 2 milliards d’utilisateurs et permet la diffusion de vidéos longues sur quasiment tous les sujets, il peut être utilisé par toutes les marques dans le cadre d’une campagne d’influence. Il suffit que celles-ci trouvent l’influenceur qui correspond à leurs valeurs et leurs objectifs. 

TikTok pour séduire les dernières générations

TikTok compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels. Réseau jeune à l’ambiance décontractée, il est très prisé par la génération Z. Néanmoins, il compte également sur une présence significative des millenials aujourd’hui. TikTok est également un réseau dominé par les nano et micro-influenceurs. Ils constituent 50% des influenceurs du réseau aux Etats-Unis. Cependant, leur taux d’engagement est faible par rapport à celui des macro et méga-influenceurs pourtant minoritaires sur TikTok.

Comme l’algorithme de TikTok ne repose pas sur le nombre de followers, il permet à tous les créateurs de contenus de trouver leur place sur la plateforme. Autrement dit, pour percer sur TikTok, il suffit de créer le bon contenu et s’adresser à la bonne cible, peu importe vos anciennes performances et le nombre de vos abonnés. Pour cette raison, il est recommandé de coopérer avec un influenceur de la plateforme. Il sait déjà comment s’adresser au jeune public en utilisant son langage et ses codes.

Sur TikTok, l’humour et les défis continuent de cartonner et peuvent être utilisés par toutes les marques. Ensuite les thèmes de la beauté, des sports, du gaming et du K-culture engagent aussi de nombreux Tiktokeurs. Les sujets qui relèvent des problématiques sociétales génèrent également beaucoup d’interactions sur TikTok. A noter que les utilisateurs y passent en moyenne 80min/jour.

LinkedIn pour un marketing d’influence professionnel

Réseau de prédilection des professionnels, LinkedIn ne fait pas vraiment penser au marketing d’influence. Cependant, il existe bien des influenceurs sur LinkedIn et faire appel à eux est encore plus pertinent que sur les autres réseaux sociaux. Les influenceurs B2B sont en effet différents. Ils doivent être des professionnels, voire des experts dans leurs domaines afin de pouvoir convaincre leurs pairs à adhérer à leurs offres. Néanmoins, les influenceurs B2B peuvent utiliser les mêmes codes que les influenceurs B2C sur LinkedIn. Ils peuvent par exemple faire des placements de produits et du takeover. C’est sur LinkedIn que 45,6% des décideurs B2B découvrent le contenu qui les mènent à l’achat. Bref, c’est le réseau à investir si vous comptez faire une campagne d’influence dirigées aux entreprises. Il compte plus de 180 millions d’influenceurs dans le monde.

Outre les réseaux cités ici, Facebook, Snapchat, Twitter et Twitch sont aussi utilisés par les marques pour les campagnes d’influence. Le choix du réseau dépend en premier lieu du profil de votre public cible. Il convient donc de le définir avec précision avant de choisir le réseau sur lequel mener votre campagne d’influence. Considérées plus comme des recommandations que comme des publicités, les campagnes d’influence sur les réseaux sociaux sont mieux acceptées par les socionautes, raison pour laquelle elles ont beaucoup de succès aujourd’hui. Maintenant que vous avez plus d’informations sur les réseaux les plus utilisés à cet effet, à vous de faire le bon choix !