Articles par :

Eva Sahondra

AI Act- ce qu'il faut savoir - Agence Sharing

Ce qu’il faut savoir sur l’AI Act

Ce qu’il faut savoir sur l’AI Act 2000 1500 Sharing

Le règlement européen sur les systèmes d’IA ou AI Act a pour objectif d’encadrer et d’optimiser l’utilisation et la commercialisation des systèmes d’IA au sein de l’Union européenne.

Midjourney, Canva, ChatGPT, Dall-E, Browse AI… l’intelligence artificielle fait beaucoup parler d’elle ces derniers mois. Grâce à ses innombrables atouts, de plus en plus d’entreprises s’en servent à des fins différentes. Elles l’utilisent pour communiquer en ligne avec leurs clients, pour prospecter, pour automatiser certains processus ou tâches complexes et répétitives. C’est un véritable levier d’optimisation des performances et de la productivité. Les systèmes d’IA ne sont pourtant pas dépourvus de risques. C’est pourquoi l’Union Européenne met en place l’AI Act, un projet de loi encadrant l’usage de l’IA. Tout ce qu’il faut savoir sur la réglementation européenne concernant cette innovation technologique très en vogue.

AI Act : pour un usage éthique, sûr et conforme aux droits fondamentaux européens de l’IA

L’intelligence artificielle vole au secours de nombreux professionnels spécialisés dans différents domaines. On s’en sert dans la médecine, la science, l’industrie, le tourisme, le numérique, le commerce… Mais son évolution rapide amène l’Union Européenne à établir un règlement pour encadrer son utilisation et sa commercialisation. L’AI Act vise avant tout à rendre conforme l’exploitation de l’intelligence artificielle aux valeurs de l’UE et aux droits fondamentaux des citoyens. L’usage de ces systèmes cause, en plus, des incertitudes juridiques. C’est justement pour garantir la sécurité juridique des utilisateurs que l’UE a décidé de mettre en place ce projet de loi sur l’IA.

L’AI Act permet donc d’assurer le développement d’un marché fiable pour l’IA. Il sert à favoriser l’évolution du secteur dans un environnement pérenne et sûr. Une fois adoptée par le Parlement européen, cette loi viendra renforcer la réglementation déjà existante sur les droits fondamentaux et les normes de sécurité en vigueur sur les systèmes d’IA. La nouvelle réglementation s’applique également à tout type d’intelligence artificielle comme le machine learning, l’IA symbolique traditionnelle et les systèmes hybrides.

Une réglementation fondée sur 4 niveaux de risques

L’AI Act concerne différentes entités, notamment, les fournisseurs et distributeurs des systèmes d’IA au sein du marché de l’Union européenne, qu’ils soient dans l’Union ou dans un pays tiers. Elle s’applique également aux utilisateurs tels les fondations, entreprises, laboratoires de recherche ou associations ayant leur siège social dans l’Union européenne. Ces entités sont liées à des obligations légales qui varient selon le niveau de risque du système d’IA exploité. Le règlement met en place 4 niveaux de risques :

–      L’AI Act stipule plusieurs types de risques inacceptables dont ceux allant à l’encontre des droits fondamentaux et des valeurs de l’UE : la manipulation subliminale qui provoque un préjudice physique ou psychologique, l’exploitation d’enfants ou de personnes handicapées mentales…

–  Au troisième niveau, il existe des applications d’IA à hauts risques qui exigent une pré-évaluation avant leur utilisation. Elles sont, en plus, soumises aux obligations de marquage CE et d’enregistrement dans une base de données européenne. C’est le cas des systèmes d’IA concernant le recrutement et les dispositifs médicaux.

 –   Le second niveau de risque moins dangereux demande des obligations de transparence et d’information spécifique. Même si l’usage de ce type de système d’IA est autorisé, ses fournisseurs, ses distributeurs et ses utilisateurs sont tenus de donner des informations claires et transparentes. Ce niveau inclut l’application des IA dans les chabots et les conversations téléphoniques de type numéro vert. 

– Enfin, les systèmes présentant un niveau de risque minimal ou absent ne requièrent aucune pré-évaluation. Ce niveau de risque regroupe les applications d’IA utilisées dans certains appareils utilisés dans le quotidien

Qu’en est-il du délai d’application et des sanctions relatives à l’AI Act ?

Le projet de loi sur l’IA est encore en cours d’adoption au sein du Parlement européen. Néanmoins, la réglementation met bien en exergue des conditions d’application telles que les délais de mise en conformité et des sanctions liées à l’infraction des obligations mises en place. À titre d’exemple, les interdictions relatives aux risques inacceptables doivent être appliquées au plus tard 6 mois suivant l’entrée en vigueur de l’AI Act. Ce délai est fixé jusqu’à 36 mois pour l’application des systèmes d’IA à haut risque.

Quant aux sanctions, elles vont d’une sanction civile à la sanction administrative ou pécuniaire, selon le degré d’entrave à la réglementation de l’intelligence artificielle ACT. La commercialisation d’un produit sans marquage CE est, par exemple, passible d’une sanction civile et/ou administrative. Il est possible d’encourir une sanction plus sévère comme l’emprisonnement pendant quelques années en fonction du dommage causé et du type de système commercialisé. Mais, la sanction prononcée pourra juste être une amende de quelques centaines d’euros. Pour les autres infractions aux obligations légales concernant l’IA, les sanctions stipulées dans la réglementation RGPD s’appliquent. Il peut s’agir d’amendes de plusieurs millions d’euros ou d’un pourcentage du chiffre d’affaires de l’entreprise concernée.

Depuis que l’intelligence artificielle s’invite dans nos quotidiens professionnels, elle révolutionne la façon de gérer, de produire et de travailler au sein des entreprises. Ses avantages commerciaux et techniques sont importants, tout comme les risques qu’elle présente. Pour permettre au marché de l’IA de se développer dignement dans le total respect des droits fondamentaux et des valeurs de l’UE, la réglementation « AI Act » est en cours d’adoption au sein du Parlement européen. Elle consiste à sécuriser l’application des systèmes d’IA. Elle vise aussi  à renforcer la réglementation existante, avec des obligations claires. Ces dernières varient selon le niveau de risque présenté par chaque application et des sanctions strictes.

Threads - Comment s'en servir dans sa communication de marque - Agence Sharing

Threads : les bonnes pratiques, comment ça marche, pourquoi l’utiliser dans une communication de marque

Threads : les bonnes pratiques, comment ça marche, pourquoi l’utiliser dans une communication de marque 2000 1500 Sharing

Threads attire de plus en plus de marques grâce à ses fonctionnalités intelligentes permettant de cibler un public large, précis et qualifié. Zoom sur les bonnes manières de promouvoir votre entreprise sur le réseau social.

Ce n’est pas un hasard si les géants du monde entrepreneurial tels que Nike, Netflix, IKEA, Burger King, Aldi France, McDonald’s ou encore Orange s’aventurent sur Threads pour toucher leur audience. Réseau social à fort potentiel, cette dernière création du groupe de Mark Zuckerberg est devenue un outil de communication fiable et puissant entre les marques et leurs clients. Ses fonctionnalités savamment pensées permettent d’engager une communication spontanée et une discussion plus approfondie et proche de la communauté. Découvrez pourquoi naviguer dans cette sphère prometteuse et comment y récolter des résultats substantiels.

Threads : un outil de communication efficace pour les marques

Lié à Instagram, Threads a suscité l’intérêt des utilisateurs dès ses débuts. La preuve : le réseau social créé par le groupe Meta réussit à attirer plus de 100 millions d’abonnés lors de sa première semaine de lancement. Ce qui fait de ce concurrent direct de Twitter un canal sûr pour profiter d’une visibilité optimale et d’une stratégie de communication simple, mais ciblée.

Pour rappel, Threads a été créé pour concurrencer X, il se concentre sur la conversation textuelle. Il est possible de créer une discussion plus approfondie et plus captivante pour attirer le public via Threads. Une véritable interaction se crée alors pour avoir de vrais échanges avec votre communauté. À cela s’ajoutent les outils de modération, de contrôle des contenus et de sondage mis en place pour soigner votre réputation en ligne.

Le réseau social offre également aux utilisateurs la possibilité de partager leurs publications sous forme de liens sur d’autres sites. Les posts peuvent même être publiés dans une Story Instagram de manière directe. Ce qui en fait un meilleur outil de communication pour atteindre une plus large audience et renforcer l’image de marque en toute simplicité. Pas besoin d’une inscription fastidieuse nécessitant un long processus de vérification, votre compte Instagram suffit pour pouvoir utiliser Threads.

Réussir sur Threads : les bonnes pratiques à adopter

S’inscrire sur Threads pour promouvoir son entreprise, c’est une chose. Mais, savoir exploiter les nombreuses opportunités offertes par le réseau social en est une autre. Pour réussir à tirer son épingle du jeu, il faut apprendre à mieux utiliser cette application. Voici quelques conseils pour réussir sur Threads.

Mettez en place une stratégie de contenu pertinente et captivante

Pour communiquer efficacement sur Threads, adoptez une stratégie de contenu pertinente et captivante. Premièrement, choisissez bien les contenus à publier sur votre page. Créez des contenus originaux et personnalisés adaptés à votre audience. Pour le ton, jouez la carte de la simplicité et de l’attractivité en publiant des contenus engageants et plaisants, susceptibles de retenir l’attention du public. Essayez de créer une relation de proximité et de confiance avec vos cibles.

Utilisez plusieurs formats selon le public cible

N’hésitez pas à exploiter un large choix de formats, c’est justement la particularité et l’avantage d’utiliser Threads. Le réseau social de Meta vous donne une grande liberté quant au choix du type de contenu à poster sur sa plateforme. À vous les graphiques, les textes, les infographies, les vidéos, les jeux, les questionnaires, les tests…

Profitez des actualités chaudes et des tendances pour optimiser votre visibilité

Ne ratez pas les actualités positives et chaudes pour valoriser votre marque. Trouvez un moyen de mentionner et de relier votre entreprise à l’une des tendances du jour ou de la semaine. Assurez-vous juste que la nouvelle ne soit pas trop banale ou très médiatisée par un trop grand nombre de marques. 

Intégrez des groupes pour atteindre plus d’audience via Threads

Threads vous offre l’opportunité d’intégrer des groupes afin d’élargir vos contacts et d’optimiser vos chances. Quel que soit votre domaine de prédilection, vous découvrirez à coup sûr des groupes susceptibles de partager les mêmes centres d’intérêt que votre marque. Il sera ainsi facile de faire connaître votre marque et de convertir les membres en potentiels clients, en restant bien sûr actif au sein d’un groupe.

Soyez présent et réactif

« Attirer plus d’audience et se faire remarquer par l’algorithme », tels sont les objectifs d’une présence et d’une réactivité optimales sur Threads. Plus vous fournissez des informations détaillées et différentes sur votre marque et vos offres, plus vous atteindrez un large public et plus l’algorithme de Threads vous mettra en relation avec des profils adaptés à votre activité.

Mais, informer et publier ne suffisent pas. Vous devrez toujours être présent pour répondre aux questions de votre communauté. Bref, votre interaction avec votre audience s’avère indispensable.

Faites des influenceurs vos meilleurs alliés

Comme sur d’autres réseaux sociaux, les influenceurs n’ont pas tardé à faire leur place sur Threads. Ne manquez pas l’opportunité d’enrichir votre portefeuille client grâce aux talents et à la notoriété de ces personnalités. Ils ne manqueront pas de mettre en valeur votre marque sur leurs vidéos et leurs posts.

Grâce à sa crédibilité, à sa simplicité et à ses fonctionnalités intéressantes, Threads a dépassé les attentes de son créateur en devenant l’un des réseaux sociaux les plus utilisés du moment. Le petit frère d’Instagram a même su conquérir la sphère professionnelle, en s’illustrant comme le meilleur canal de communication du moment. La plateforme de conversation textuelle appartenant au groupe Meta offre de nombreuses opportunités aux marques pour optimiser leurs performances. Mais, encore faut-il respecter certaines bonnes pratiques comme le choix du contenu et du format à utiliser dans les posts. La réactivité, les partenariats avec les influenceurs et l’intégration dans différents groupes sont également nécessaires pour récolter de bons résultats sur Threads.

Les étapes clés d'un rebranding réussi - Agence Sharing

Les étapes clés pour un rebranding réussi

Les étapes clés pour un rebranding réussi 2000 1500 Sharing

Avez-vous l’ambition d’apporter une vision créative et innovante à l’identité de votre marque ? Un rebranding réussi repose sur une stratégie de transformation pertinente appuyée par des objectifs précis et une équipe compétente.

Plusieurs raisons peuvent amener une marque à procéder au rebranding. Une mauvaise réputation, une réorientation stratégique, le besoin de s’adapter aux tendances du marché, de conquérir le marché international ou, tout simplement, de moderniser son image de marque… Bien plus qu’un simple changement de logo, de nom de marque, de cible ou de slogan, cette refonte présente effectivement un enjeu majeur : celui d’ancrer dans l’esprit du public la nouvelle vision, les nouvelles valeurs et la nouvelle identité d’une marque. La mise en place d’une stratégie bien ficelée est alors indispensable pour réussir la revalorisation de la marque. Nos conseils sur les étapes à suivre afin de franchir ce cap avec brio.

Étape 1 : Étude de marché et définition des objectifs

Lancer une nouvelle identité de marque est une démarche à réaliser avec minutie. Sans une étude préalable et des objectifs bien clairs, vous pourriez perdre vos clients et votre visibilité web. Tout doit être bien pensé, il est même impératif de redéfinir vos personas. Première règle d’un rebranding réussi : prenez le temps d’étudier le marché. C’est ce qui vous permettra de savoir vers quel horizon orienter votre stratégie de refonte. C’est à partir de l’analyse de votre positionnement actuel sur le marché, des opportunités et des menaces qui se présentent que vous pourrez identifier les failles à corriger et les nouveautés à apporter pour redorer votre image de marque. Observez la concurrence, vous aurez ainsi des idées nettes sur les grandes lignes à mettre en avant lors de votre processus de rebranding.

Une fois tous ces points élucidés, fixez-vous des objectifs SMART. Faites en sorte qu’ils s’adaptent à la situation actuelle de votre entreprise et à la raison pour laquelle vous menez une opération de rebranding. C’est le fil conducteur d’un rebranding réussi.

Étape 2 : Mise en place d’une stratégie pertinente

Quelle que soit la raison d’un rebranding, il faut que ce changement majeur repose sur une stratégie efficace. Ne pensez pas avant tout à lancer une refonte radicale. Cette démarche est susceptible de provoquer un sentiment d’oubli ou d’ignorance chez votre cible. Préservez l’histoire de votre image de marque, en mettant en place un changement facile à accepter et à mémoriser. Faites en sorte que la nouveauté apportée reflète toujours l’essence de votre entreprise et sa continuité.

A titre d’exemple, vous pourrez simplement raccourcir le nom de votre marque en cas de changement de nom. Vous pourrez aussi apporter plus de couleurs ou de modernité à votre logo déjà existant. Si la transformation s’avère importante, il vaut peut-être mieux maintenir votre slogan jusqu’à ce que vos clients s’adaptent réellement à la nouvelle identité et la retiennent. Vous pourrez y apporter une touche d’attractivité plus tard, une fois votre premier objectif atteint. Retenez donc que le changement doit être mené pas à pas, basé sur l’ADN de votre marque et sur vos objectifs pour ne pas déstabiliser la clientèle déjà fidélisée. Adoptez une stratégie qui s’aligne à vos objectifs marketing.

Pour mettre en œuvre un rebranding réussi, n’hésitez pas à consulter les avis de vos collaborateurs. Ils qui connaissent mieux que quiconque vos valeurs et votre identité. Vous pourrez, en plus, tenir compte des propositions de vos clients, après un petit sondage pour créer un sentiment d’appartenance chez eux. Et surtout, n’oubliez pas de préparer une stratégie de communication efficace. Exploitez les canaux de communication utilisés par votre cible pour faire connaître votre nouvelle identité.

Étape 3 : Lancement des changements

Une fois la stratégie mise en place, vous pouvez passer au lancement des changements prévus. Bien entendu, il vous faudra des ressources matérielles, financières et humaines pour que votre rebranding soit réussi. Habituellement, le lancement d’une nouvelle image de marque commence par l’organisation d’un événement annonçant la nouveauté ainsi que les objectifs ciblés.

Cependant, si vous voulez sortir des sentiers battus ou tout simplement assurer le lancement de votre  projet, il est vivement recommandé de confier votre rebranding à une agence spécialisée. Une équipe externe pourra vous apporter des idées originales et novatrices pour un rebranding réussi. En tant que professionnelle, elle comprendra rapidement l’ADN de votre marque et l’essence de votre nouvelle vision. Elle saura vous apporter des propositions attrayantes et un accompagnement sur mesure au-delà de vos attentes grâce à sa parfaite maîtrise des techniques de rebranding et de différents supports de communication. Une agence de branding dispose, en plus, de compétences variées et complètes, nécessaires à la réalisation d’un projet de revalorisation de marque.

Pour ne pas vous méprendre lors de votre choix, prenez le temps de voir les projets déjà réalisés par votre agence ainsi que leurs types de clients. Chez Sharing par exemple, nous avons accompagné différentes marques telles que FrenchTech, Runview, Vivoptim etc. et avons créé pour elles des identités fortes et uniques.

Bref, le rebranding s’impose dans la vie d’une marque pour rafraîchir son image et asseoir sa notoriété. Pour un rebranding réussi, il est indispensable de connaître la situation de la marque dans le marché actuel pour définir un ou des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis. Il convient ensuite de mettre en place une stratégie bien pensée. Elle sert à la fois à fidéliser les clients acquis et en attirer de nouveaux. Pour réussir le projet, il est recommandé de confier votre rebranding à des professionnels. L’expérience et les conseils avisés d’une agence de branding sont précieux pour assurer l’impact et la longévité de votre marque. En suivant ces démarches, vous ne pouvez que réussir à redorer son image.

Comment trouver des idées de contenu originales - Agence Sharing

Comment trouver des idées de contenus originales ?

Comment trouver des idées de contenus originales ? 2000 1500 Sharing

En panne d’inspiration pour votre création de contenus ? Découvrez de nouvelles idées de contenu originales qui vous permettront de générer du trafic sur vos pages malgré la concurrence.

La recherche de contenu est un défi que tous les professionnels du marketing doivent relever chaque jour. Les consommateurs étant de plus en plus exigeants face à la diversité de l’offre sur le marché, il est aussi plus difficile pour les marques de produire des contenus uniques. Comment trouver des idées de contenus originales ? Comment maintenir, voire augmenter le trafic vers son site, son blog ou sa page par son contenu ? Voici des idées qui vous seront bien utiles dans votre recherche.

Les UGC

Il n’y a pas mieux que les utilisateurs pour créer des contenus uniques. Actuellement, les consommateurs font plus confiance aux contenus créés par leurs pairs qu’à ceux créés par les entreprises ou même par les influenceurs. Ils sont à la recherche de vrais contenus qui reflètent la réalité. Outre le fait d’être authentiques, ces contenus sont généralement gratuits. Ils permettent à la marque de gagner en notoriété puisqu’ils deviennent viraux rapidement. Il est possible de trouver des UGC sous tous les formats de contenus existants. C’est aussi l’un de ses plus grands avantages. Par ailleurs, ils ne risquent pas de se retrouver sur les canaux d’une autre marque. Bref, les UGC répondent à tous les critères d’un contenu original, il suffit de bien se mettre d’accord avec le créateur.

Lancer des sondages

Vous avez des idées de contenus, mais vous ne savez pas si elles intéresseront vraiment votre public ? Lancez un sondage ! Les internautes aiment bien qu’on leur demande leur opinion. C’est une excellente manière de vous assurer que vos contenus vont trouver leur audience et que vous ne les aurez pas créés en vain. Ils vous serviront par la suite à choisir le bon article ou le bon post, mais ils vous permettront aussi de trouver de nouvelles idées. Demandez également à votre communauté les sujets qui pourraient les intéresser. Permettre aux clients de participer aux projets de l’entreprise est en outre une manière efficace de les engager et de les fidéliser.

Observer les tendances du marché

Quand on est en panne d’idée, jeter un œil aux tendances du moment est toujours une bonne idée. Il y a plusieurs manières de découvrir les sujets chauds. Les réseaux sociaux dont Facebook, X, LinkedIn Pulse, Pinterest sont une mine d’or pour découvrir les thèmes qui font le buzz. Il existe aussi des outils comme Google Trends, Trendsmap, answerthepublic.com, etc. qui facilitent la recherche pour les créateurs de contenus. Grâce à ces outils, vous pouvez même anticiper les prochains sujets qui vont cartonner sur le web.

Suivre les actus de son domaine d’activité

Pour vous tenir au courant des actualités de votre secteur, abonnez-vous aux pages ou newsletters des entreprises qui vous ressemblent ou dont l’activité est en relation avec la vôtre. Elles vous donneront des idées sur les sujets à développer pour générer du trafic sur votre site, votre blog ou vos pages sur les réseaux sociaux. Intéressez-vous aussi aux sources étrangères. Généralement, elles sont en avance et les consulter vous permettra d’être le premier à générer un contenu inédit dans votre langue sur la toile. La veille marketing est indispensable pour pouvoir créer des contenus à jour à votre audience

Dresser une liste des questions des clients

Parfois, vous n’avez pas besoin de faire un sondage pour savoir ce que recherche votre communauté. Les échanges avec vos clients sur votre CRM, vos réseaux et tous les autres canaux de communication que vous utilisez vous permettront de découvrir ce qui les intéressent. Google est également un outil pratique pour trouver des contenus intéressants grâce à ses suggestions. Jetez un œil attentif à la partie People Also Ask et aux recherches associées quand vous lancez une recherche. Pour choisir le bon sujet, prenez le temps d’analyser le volume de recherche généré par chaque question ou expression. Les outils SEO comme Semrush et Google Keyword Planner vous seront d’une aide précieuse pour choisir les meilleurs termes de recherche qui deviendront vos sujets de contenus.

Décliner son contenu sous plusieurs formats

Vous avez sûrement déjà des pages entières dédiées aux expertises de votre entreprise sur votre site. Toutefois, pour aller plus en profondeur et pour avoir plus de visibilité, vous pouvez développer chacune d’elles. Ensuite, vous pouvez les présenter sous d’autres formats. Vous pouvez par exemple décliner votre article de blog en posts sur les réseaux sociaux, vous pouvez aussi interviewer l’un de vos experts sur un sujet qu’il domine puis le diffuser sous forme de podcast ou encore vidéo. N’oubliez pas que rien que sur les réseaux sociaux, vous pouvez diffuser votre publication sous différents formats.

Varier les types d’articles

Si vous avez l’habitude d’écrire le même type d’article, essayez de proposer un autre type de contenu à votre public. Si par exemple, votre audience est habituée aux articles informatifs, essayez de les présenter sous forme d’infographie. Créez des questions réponses ou des comparatifs, présentez des études de cas à partir des expériences de vos propres clients. C’est aussi une nouvelle manière de prouver votre expertise à vos prospects et futurs clients. N’hésitez pas à utiliser les informations dont vous disposez déjà pour nourrir vos idées de contenus originales. D’ailleurs, vous pouvez aussi mettre à jour vos anciens articles et les adapter au contexte actuel pour en faire un contenu original.

En résumé, les idées de contenus originales viennent de l’audience elle-même. Comme elle est au centre de la stratégie de contenu des marques et entreprises, il est normal que les meilleures idées de contenu découlent de ses propres besoins. Bref, les UGC, les questions et les échanges avec les clients sont parmi les sources principales d’idées de contenus. Par ailleurs, les réseaux sociaux, les blogs de vos concurrents, les actualités de votre secteur d’activité sont également utiles pour suivre les tendances et pour puiser des idées de contenus originales. Parfois, la mise à jour des contenus déjà produits ainsi que l’adoption de nouveaux formats sont aussi suffisants pour créer des contenus intéressants pour votre audience. Pour finir, vous pouvez également consulter les agrégateurs de contenus comme Feedly et certains outils SEO comme Semrush et Keyword Planner de Google pour chercher les sujets susceptibles d’intéresser votre public. Néanmoins, n’oubliez pas d’y ajouter votre grain de sel pour qu’ils vous apportent une réelle valeur ajoutée !

DALL-E-3-l'IA au service des marketeurs - Agence Sharing

DALL-E 3 : l’IA au service des marketeurs

DALL-E 3 : l’IA au service des marketeurs 2000 1500 Sharing

DALL-E 3 fait monter la création d’image par l’IA à un autre niveau. Désormais, la technologie offre aux marketeurs de nouvelles opportunités d’obtenir de bien meilleurs résultats dans leurs recherches et créations.

Cela fait maintenant quelques années que l’on parle d’intelligence artificielle dans le monde du marketing. Avec les dernières innovations d’OpenAI que sont ChatGPT et DALL-E, le marketing a en effet pris une nouvelle envergure. Désormais, les marques et les entreprises se servent de ces technologies pour donner un nouveau souffle à leur stratégie marketing. Récemment, OpenAI a lancé une version plus perfectionnée de DALL-E que de nombreux créateurs et marketeurs s’empressent d’utiliser dans leurs domaines d’activités. Avant de parler de cette technologie de pointe qui intéresse particulièrement les professionnels du marketing et du design, commençons par rappeler ce que c’est et comment elle est née.

DALL-E c’est quoi ?

DALL-E est un générateur d’images par l’intelligence artificielle. Avec ChatGPT, il fait partie des plus grands projets d’OpenAI. Son nom évoque à la fois Wall-E, le robot de Pixar et celui du peintre Salvador Dali. La première version de DALL-E a vu le jour en 2021 puis elle a été améliorée en avril 2022. La version d’aujourd’hui, DALL-E 3 a été lancée au mois de septembre dernier et elle est basée sur plus de 12 milliards de paramètres. Pour générer des images, DALL-E utilise les prompts comme sur ChatGPT, c’est-à-dire une description textuelle qui décrit l’image à générer.

Pourquoi DALL-E 3 fait-il des vagues ?

Par rapport aux 2 premières versions, DALL-E 3 est capable de générer des images plus détaillées et bien plus qualitatives. Elle comprend mieux le contexte et possède plusieurs fonctionnalités de sécurité. Grâce à ces options, DALL-E 3 empêche la diffusion d’images haineuses et obscènes. Elle est disponible sur ChatGPT depuis septembre pour les abonnés payants (ChatGPT+ ou Entreprise). Néanmoins, DALL-E 3 est aussi disponible sur Bing où elle est gratuite. Pour en profiter, il suffit d’avoir un compte Bing. Selon le prompt, elle génère 4 images grand format parmi lesquelles l’utilisateur peut choisir. Il peut aussi le télécharger et le partager via un bouton présent sur l’interface de ChatGPT application mobile.

Avec DALL-E 3, il est possible de modifier l’image générée, juste en poursuivant la conversation avec ChatGPT. Grâce à ses capacités, DALL-E 3 est utilisée dans différents domaines pour créer des images uniques en mesure de remporter des concours de photographie. DALL-E 3 est également capable de suivre une invite détaillée que l’utilisateur aura énoncé au chatbot. Autrement dit, on n’est pas toujours obligés de rédiger un prompt grâce à l’intégration de DALL-E 3 à ChatGPT.

Compte tenu de sa facilité d’usage et de ses capacités, DALL-E attire forcément les professionnels du marketing, il y a en effet plusieurs manières d’en tirer parti.

Comment utiliser DALL E 3 en marketing ?

Étant un générateur d’images rapide et efficace, DALL-E rend service à un grand nombre de professionnels, notamment les designers, les créateurs de contenu et les marketeurs en tout genre. Voici quelques usages que vous pouvez faire de DALL-E 3 :

Conception et édition de photos : DALL-E 3 permet de réaliser des montages de très haute qualité. Grâce à elle, il est possible d’adapter les images conçues au style de la marque.

Création de visuels pour les réseaux sociaux : La création de visuels prend beaucoup de temps aux designers et aux community managers. Avec DALL-E, les idées prennent forme rapidement et la qualité des images générées ont la capacité de susciter beaucoup d’engagement de la part des socionautes.

Conception d’images de produit : l’intelligence artificielle a le vent en poupe en ce moment notamment parce qu’elle est facile à utiliser et peu coûteuse par rapport aux séances photos, alors qu’elle donne aussi de bons résultats. DALL-E 3 permet la contextualisation des produits qui serait difficile à réaliser dans la réalité.

DALL-E 3 a également l’avantage de pouvoir créer des images qui n’existent pas dans sa base de données. Elle peut en outre varier les styles.

En résumé, DALL-E 3 donne de la latitude à tous les créateurs et rend leur travail bien plus facile. Les marketeurs gagnent du temps et de l’efficacité en utilisant cette technologie. Elle permet principalement de créer des images qualitatives et réalistes que les marques peuvent utiliser dans leurs contenus et dans la conception de leurs produits et leurs publicités. Payante pour les utilisateurs de ChatGPT, DALL-E est gratuite sur Bing à condition d’avoir un compte. Comme il n’exige pas de compétence particulière, l’usage de générateur d’images par l’intelligence artificielle comme DALL-E 3 prendra sûrement de l’ampleur en 2024 et la technologie continuera d’évoluer. Il serait peut-être temps de vous y intéresser si ce n’est pas déjà le cas !

Tendances marketing et communication 2024 - Agence Sharing

Les tendances marketing et communication pour 2024

Les tendances marketing et communication pour 2024 2000 1500 Sharing

L’année se termine bientôt, il est temps pour les professionnels de découvrir les tendances marketing et communication 2024. Dressez un plan adapté aux nouveaux besoins de votre clientèle et obtenez de meilleurs résultats.

En marketing, une année nouvelle arrive toujours avec son lot de changements. C’est une occasion pour les professionnels du domaine de mettre au point une stratégie plus efficace. Basée essentiellement sur les plus grandes tendances du moment, les tendances marketing et communication 2024 seront marquées par la mise en pratique des résultats de recherches développés par les géants du numérique cette année. Elles seront centrées sur l’amélioration de l’expérience client. Celle-ci ne sera pas sans impact sur les résultats des marques et entreprises.  Avant que la nouvelle année ne commence, voici les tendances marketing et communication 2024 pour vous aider à élaborer une stratégie en phase avec les besoins de vos actuels et futurs clients.

La recherche de valeurs

Pour commencer, le prix compétitif et la qualité des produits ne seront plus les seuls éléments décisifs pour les clients. Le choix étant très vaste pour les consommateurs aujourd’hui, ils sont plus enclins à s’engager avec des marques et des entreprises qui partagent les mêmes valeurs qu’eux. Bien que le mode de consommation ait changé, la nouvelle génération s’intéresse davantage à leur environnement. Elle adopte un comportement plus responsable. Pour ces raisons, les valeurs comme la durabilité ou encore le partage sont appréciés par les clients. Afin de construire une relation durable avec leurs clients, les marques devront donc formuler leurs messages autour de ces valeurs, la tendance s’amplifiera en 2024.

Importance accrue de la confidentialité des données

Après la mise en place du RGPD et les différentes mesures prises notamment pour maîtriser les GAFAM comme le DSA et le DMA, le respect de la confidentialité des données est aujourd’hui un sujet qui tient à cœur tous les internautes. Le respect de la vie privée des consommateurs est aujourd’hui l’un des critères majeurs qui font qu’ils restent fidèles ou non à une marque. Pour gagner et garder la confiance des clients, il faudra donc trouver le moyen de recueillir les données  essentielles des clients tout en protégeant leur confidentialité.

Une stratégie marketing beaucoup plus souple

Si vous aviez l’habitude de concevoir un plan marketing annuel ou trimestriel auparavant, en 2024, il faudra être beaucoup plus flexible sur l’immuabilité de votre plan. Face aux évolutions technologiques et les changements fréquents du contexte socio-économique, la stratégie marketing subira très probablement des révisions beaucoup plus souvent. En effet, les besoins des clients, voire leur pouvoir d’achat vont varier selon le contexte. Les marques et les entreprises devront ainsi s’adapter aux circonstances pour continuer de fonctionner. Il ne faut pas oublier que la créativité restera essentielle. Elle est indispensable pour se différencier de la concurrence aussi bien au niveau de la stratégie qu’au niveau du contenu.

Usage accrue de l’IA, de la big data et de la RA

Les tendances marketing et communication 2024 seront fortement marquées par l’usage de l’intelligence artificielle et de la réalité augmentée. En effet, l’existence de GPT-4 et de BARD ont fait que l’intelligence artificielle soit devenue presque indispensable pour les entreprises du futur. La concurrence ne cesse de s’accentuer entre OpenAI et Google. Avec ces technologies, la création de contenu devient plus rapide et plus facile. Il en est de même pour la gestion des clients.

Grâce à l’IA et à la big data, les marques et entreprises peuvent analyser avec plus de précision une grande quantité de données très rapidement. Il devient donc plus facile de comprendre les besoins du client et même de les prédire. Par ailleurs, la réalité augmentée ne sera pas en reste en 2024. Les consommateurs ont pris l’habitude d’acheter des produits contextualisés et la réalité augmentée répond parfaitement à ce besoin. Toujours à la recherche d’une nouvelle expérience, les consommateurs prennent leur décision d’achat beaucoup plus facilement grâce à cette technologie.

Développement du social commerce

Cela fait plusieurs mois que les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils marketing. La plupart de ces plateformes servent aujourd’hui à la vente et à la publicité. Ils intègrent diverses options facilitant les échanges entre les e-commerçants et les consommateurs. Aujourd’hui, les consommateurs peuvent découvrir et acheter directement des produits sur les réseaux sociaux. Ils ne sont pas obligés d’aller sur les sites des vendeurs. Il est donc capital pour les marques et entreprises d’avoir leurs boutiques sur ces réseaux car la tendance va s’affirmer en 2024. Le social commerce réduit le parcours d’achat et augmente par conséquent les conversions.

Avec la réalité augmentée et l’IA qui se perfectionne de jour en jour, on comprend mieux l’intention des clients. Les réseaux sociaux favorisent largement l’interaction avec eux. Grâce à une expérience mémorable, ils deviennent moins volatiles et sont plus disposés à renforcer la notoriété de la marque par des avis positifs. Par ailleurs, les contenus interactifs comme les quizz et les webinars feront encore partie des tendances marketing et communication 2024.

Un marketing d’influence plus réglementé

En 2023, le marketing d’influence a connu une croissance fulgurante avant de se faire ébranler par des problèmes d’éthique et de transparence. En 2024, le marketing d’influence sera par conséquent mieux réglementé, d’autant plus que la fédération professionnelle des influenceurs a déjà été fondée cette année en Europe. Les influenceurs restent en effet utiles pour toute marque qui veut se faire connaître rapidement par un public spécifique.

Une approche plus vaste du SEO

Si les nouvelles tendances en marketing digital semblent faire de l’ombre au SEO traditionnel, cette technique n’a pour autant pas perdu son importance. Elle s’est juste transformée. En effet, le SEO en 2024 évoluera de la même façon que cette année. Il ne se limitera pas aux mots-clés et aux backlinks. Pour avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherche (qui tendent à devenir des moteurs de réponses) , sur les réseaux sociaux et les autres plateformes digitales, il faut adapter le contenu à chaque canal. Il n’est plus possible de se concentrer uniquement sur le site web. Les professionnels du marketing digital devront ainsi adopter une approche globale. En même temps, ils devront s’assurer de la cohérence des contenus diffusés sur chaque plateforme.

En résumé, les tendances marketing et communication 2024 seront plus centrées sur l’amélioration de l’expérience client, notamment par l’usage de technologies récentes comme l’IA, la big data et la RA. Les marques et entreprises devront mettre l’accent sur leurs valeurs et sur la sécurité des données des consommateurs.  C’est la meilleure manière de les attirer et de les fidéliser. Les réseaux sociaux seront encore sollicités l’année prochaine pour rechercher et acheter des produits. Le marketing d’influence restera également utile. Il sera soumise à une réglementation plus stricte afin que les clients puissent compter sur leurs opinions. Pour finir, le SEO n’aura pas disparu malgré les capacités de l’IA. Les spécialistes du SEO devront seulement adopter une stratégie omnicanale.

Les tendances marketing et communication 2024 seront néanmoins impactées par l’instabilité socio-économique qui touche la plupart des pays actuellement. Elle obligera les professionnels du marketing et de la communication à mettre à jour assez souvent leurs stratégies.

satisfaction client- les bonnes questions à poser - Agence Sharing

Satisfaction client : les bonnes questions à poser

Satisfaction client : les bonnes questions à poser 2000 1500 Sharing

Les questionnaires de satisfaction client ont une importance capitale pour l’orientation de sa stratégie marketing. Toutefois, certains questionnaires sont bien plus efficaces que d’autres. Apprenez à poser les bonnes questions pour obtenir des réponses exploitables.

Depuis que le monde est entré dans l’ère du digital, la mise en place de la stratégie marketing et la vente même des produits dépendent beaucoup des avis clients. Suite à ce changement, les questionnaires de satisfaction client sont aussi devenus indispensables. Cependant, pour qu’un questionnaire permette d’atteindre l’objectif de la marque, il faut qu’il soit bien conçu. Il est essentiel de poser les bonnes questions afin de connaître le niveau de satisfaction des clients. Les types de questions que nous allons évoquer dans cet article sont efficaces pour obtenir des réponses pertinentes que les entreprises pourront exploiter pour orienter leur stratégie.

Les questions ouvertes

Si vous voulez savoir ce que les clients pensent réellement de vos produits ou services, commencez déjà par les questions ouvertes. Laissez-les s’exprimer. Nous sommes tous déjà tombés sur un questionnaire aux choix multiples qui ne nous laissent finalement pas exprimer ce que nous voulons dire. Pour ne pas restreindre la réponse de vos clients à ce que vous pensez déjà, ajoutez toujours une option « Je ne sais pas » ou « Autre » avec un champ libre pour que le client y écrive ce qu’il ressent. Les questions de type « Comment pouvons-nous améliorer votre expérience » permettront aussi aux clients de vous donner des réponses plus claires.

Un questionnaire simple et court

Les clients satisfaits sont motivés pour répondre aux questionnaires de satisfaction à condition que ceux-ci soient simples et pas trop longs. Les marques ont parfois tendance à vouloir recueillir trop d’informations, ce qui finit par lasser les clients, voire par leur faire abandonner. Posez uniquement les questions indispensables. Une seule question peut parfois suffire comme dans le cas d’un sondage Net Promoter Score. Par ailleurs, soyez également concis dans votre façon de poser la question. Il faut qu’elle se porte sur un seul aspect et pas plus (la qualité des services par exemple au lieu des services et produits). Allez droit au but. Si par exemple vous voulez savoir si votre SAV est assez réactif, vous n’avez pas besoin d’évoquer tous les canaux de communication que vous utilisez pour échanger avec les clients, demandez-leur simplement si vos agents leur répondent rapidement.

Des questions axées sur un objectif

Pour avoir des réponses pertinentes et exploitables, fixez un objectif avant même de créer votre questionnaire. Si par exemple vous cherchez à identifier les causes de désabonnement de vos clients, il faut que vos questions soient formulées autour de cet objectif. Autrement, vous ne pourrez pas obtenir des résultats concrets et mesurables de vos efforts.

Des demandes d’avis non biaisées

Si vous voulez obtenir des avis qui représentent réellement le ressenti des clients, faites en sorte de ne pas influencer leurs réponses. Pour commencer, donnez-leur des choix qui leur permettent de s’exprimer avec leurs mots. Ensuite, tâchez de poser des questions objectives. N’imposez pas indirectement votre point de vue aux clients. Par exemple, même si vous pensez que vos hôtesses de vente sont sympathiques, n’utilisez pas ce qualificatif quand vous posez la question aux clients pour connaître leurs vrais points de vue.

Les échelles de valeur

Pour aider les clients à mieux s’exprimer, n’hésitez pas à utiliser les échelles de valeur. Au lieu de vous contenter d’un oui ou non, utilisez plutôt des variantes. Par exemple, si vous voulez savoir dans quelle mesure les clients sont satisfaits de votre SAV, proposez les choix « très satisfait », « satisfait », « Moyennement satisfait » ou « pas du tout satisfait ». Vous pouvez aussi demander aux clients de noter vos services  via d’autres systèmes de notation comme une échelle de 0 à 10, par des emojis, par des étoiles. 

Pour résumer, les bonnes questions à poser dans un questionnaire de satisfaction client sont les questions ouvertes et celles qui leur permettent de s’exprimer librement. Pour obtenir de vrais résultats, restez objectif, clair et concis. Ne parlez que d’un seul aspect de votre service dans une question. Par ailleurs, votre questionnaire doit être simple et court pour ne pas décourager les clients. Demandez uniquement les informations indispensables et facilitez la vie à vos clients : utilisez les échelles de valeur !

Nouveautés Pinterest pour les professionnels et les particuliers - Agence Sharing

Pinterest annonce plusieurs nouveautés

Pinterest annonce plusieurs nouveautés 2000 1500 Sharing

Les nouveautés se succèdent chez Pinterest. Des formats publicitaires au business manager, les nouvelles options permettent aux professionnels et particuliers d’atteindre plus facilement leurs objectifs.

Lors de son sommet publicitaire annuel, Pinterest a annoncé plusieurs nouveautés à ses utilisateurs. Mis à part les nouveaux formats, les professionnels et les particuliers bénéficieront également de nouvelles fonctionnalités pour une meilleure expérience sur Pinterest.

De nouveaux formats publicitaires

La publicité étant l’une des principales sources de revenus des réseaux sociaux, Pinterest multiplie ses formats publicitaires pour mieux répondre aux attentes des annonceurs. Pour commencer, le réseau permet désormais d’utiliser Première Spotlight sur la page d’accueil. Pour rappel, ce format vidéo était disponible uniquement sur la page des recherches auparavant. Les annonceurs bénéficient ainsi d’une plus grande visibilité.

Outre Première Spotlight, les annonces quizz et les annonces vitrine font aussi partie des principales nouveautés de Pinterest. Les annonces quizz sont parfaites pour interagir avec les clients vu qu’elles sont dynamiques et elles permettent de donner des résultats personnalisés aux participants quels que soient leurs choix. Elles ont déjà fait leur preuve pour ceux qui l’utilisent (Hill’s Pet Nutrition a enregistré 80% de taux d’achèvement selon le billet de Pinterest).

Les annonces vitrines permettent quant à elles de rassembler plusieurs épingles et d’ajouter 3 fonctionnalités redirigeant les clients vers votre site web. Si vous avez plusieurs produits à présenter dans votre annonce, les annonces vitrines offrent le format idéal.

De nouvelles fonctionnalités e-shopping

Mis à part les formats publicitaires, Pinterest a aussi pensé à la vente en ligne. Le réseau a mis en place une application d’intégration en vue de faciliter tout le processus, depuis l’authentification du compte à l’importation du catalogue, notamment pour ceux qui utilisent Adobe Commerce et Salesforce Commerce Cloud. Pinterest possède également un API pour connecter votre boutique en ligne à votre compte Pinterest, mettre à jour votre inventaire et mesurer vos conversions.

Toujours dans le but d’encourager les ventes via Pinterest, le réseau a aussi créé les mobile deep links pour ceux qui vendent leurs produits depuis une application mobile. Grâce à ces liens, les clients atterrissent directement sur la page produit de l’application du vendeur. Par ailleurs, ceux qui vendent des produits sur leurs sites web peuvent utiliser des liens directs depuis Pinterest. Ces liens redirigent les clients vers une page du site grâce à un bouton CTA placé sur l’annonce. Les liens directs et les mobile deep links visent à augmenter le taux de conversion des e-commerçants et à baisser par la même occasion les coûts d’acquisition.

Par ailleurs, Pinterest aide aussi les e-commerçants à mettre leurs produits en avant dans un contexte pertinent. Grâce à des visuels lifestyle, les e-commerçants augmentent leurs taux de conversion d’une manière bien plus significative.

Un nouveau business manager pour les professionnels

Si vous gérez des comptes clients sur Pinterest, vous allez également pouvoir faciliter votre travail grâce au nouveau business manager du réseau. Il est taillé pour optimiser la gestion des clients à grande échelle. Les agences y disposent d’un tableau de bord affichant toutes les statistiques et permettant de gérer leurs stratégies d’audience comme elles le souhaitent.

Une meilleure expérience pour les utilisateurs

Les simples utilisateurs ne sont pas en reste. Le réseau reste en effet une source d’idées et d’inspiration pour tous ceux qui aiment créer et essayer de nouvelles choses. Pour mieux les aider, Pinterest permet de faire des collages. Si vous voulez par exemple visualiser une tenue avec des accessoires, cette option vous sera d’une grande aide. Pour ce faire, vous pouvez extraire une photo d’une épingle pour l’ajouter à votre propre tableau et à d’autres découpages.

En résumé, les nouveautés de Pinterest concernent essentiellement les professionnels, particulièrement les annonceurs et les e-commerçants. Les nouveaux formats publicitaires et les nouvelles fonctionnalités e-shopping leur permettront de booster la conversion et de multiplier les ventes. Pinterest améliore également ses outils de gestion et s’assure quand même d’améliorer l’expérience de ses utilisateurs. Grâce aux options de collage, il devient plus facile de créer et de trouver de nouvelles idées sur Pinterest, un autre atout pour trouver encore plus d’inspiration grâce à la plateforme !

SGE vs SEO - la révolution est en marche Agence Sharing

SGE vs SEO : la révolution est en marche

SGE vs SEO : la révolution est en marche 2000 1500 Sharing

Google Search est en passe de devenir un moteur de réponse et il mise sur l’intelligence artificielle. La SGE prend progressivement de l’importance face au SEO et apporte son lot de changements à nos stratégies de référencement.

L’univers de la recherche sur le web est à nouveau en train de subir un important changement. En effet, le numéro 1 des moteurs de recherche envisage de modifier profondément son fonctionnement en se basant sur les capacités de l’intelligence artificielle.  Pour entamer ce changement, la firme de Mountain View a lancé la SGE. Elle est déjà en phase de test sur Search Labs. Mais quelle est donc cette transformation souhaitée par Google et comment va-t-elle impacter la recherche sur le web ? Cet article vous permettra de savoir dès aujourd’hui ce qui se prépare du côté de Google et comment vous y adapter.

Qu’est-ce que la SGE ?

La SGE ou Search Generative Experience est une évolution radicale du moteur de recherche de Google. Elle se base sur l’intelligence artificielle. Google veut en effet devenir un moteur de réponse pour optimiser davantage l’expérience de ses utilisateurs et les maintenir plus longtemps sur le moteur. Il se sert de l’intelligence artificielle pour offrir aux internautes des réponses bien plus pertinentes à leurs requêtes de manière à ce qu’ils n’aient plus besoin de cliquer sur un autre lien pour trouver ce qu’ils recherchent. Toutefois, toujours par le biais de l’IA, Google affiche les sources qu’il considère être les plus pertinentes à côté de la réponse qu’il donne à l’internaute. Celles-ci apparaissent à droite de la réponse dans un carrousel, sous forme de liens et de vignettes. Sous le texte et le carrousel, des boutons permettent aussi aux internautes de passer en mode conversationnel avec l’IA afin d’approfondir le sujet.

Compte tenu de ce nouvel objectif et de ce nouveau fonctionnement, il est clair que la SERP de Google va subir des changements auxquels devront s’adapter les marques prochainement.

SGE vs SEO : ce qui va changer

Pour les marques qui suivent l’évolution du SEO d’année en année, la transformation induite par l’introduction de l’intelligence artificielle se fera plus facilement. En effet, la SGE se concentre essentiellement sur l’amélioration de l’expérience utilisateur que Google préconise déjà depuis quelques années.

La SGE répond avec précision aux requêtes spécifiques

La capacité actuelle des moteurs de recherche ne nous permet pas de trouver de réponse complète à des requêtes spécifiques contenant des mots-clés à longue traîne. Les internautes doivent passer d’un site à l’autre ou même fouiller dans les pages pour trouver la réponse à leurs requêtes. La SGE, elle, puise ses informations dans de multiples sources et, par conséquent, est capable de tenir compte de plusieurs paramètres en même temps pour répondre à des requêtes complexes et spécifiques. Les résultats de la SGE sont par ailleurs enrichis par des images, des vidéos, des forums, des extraits de discussion sur les réseaux sociaux, etc. Si elle est très prometteuse pour les internautes, la SGE impose un véritable défi aux marques qui vont devoir repenser leur stratégie de contenu et leur SEO.

Viser les 3 premières positions sur Google

Face à la capacité de l’IA à fournir des informations complètes et précises, il devient plus difficile pour les éditeurs de sites d’attirer du trafic. Pour ce faire, il devient indispensable de faire partie des 3 premières positions pour avoir une chance d’obtenir des clics. Il s’agit des sources d’information que l’IA voudra bien afficher à côté du snippet qu’elle aura jugé pertinent pour répondre à la requête de l’internaute. Cependant, le choix de l’IA ne correspond pas forcément aux critères que nous avons l’habitude d’observer dans le référencement naturel d’autant plus que pour l’instant, on ne connaît pas encore les critères de base utilisés par l’IA de Google pour afficher la réponse adéquate aux requêtes des internautes.

Pour continuer à recevoir du trafic, les marques devront ainsi revoir leur stratégie SEO et analyser le fonctionnement de l’intelligence artificielle.

Comment maintenir sa visibilité au déploiement de la SGE ?

La SGE est encore en phase de test mais ses capacités augurent une perte probable de positions et de trafic, particulièrement pour les sites à vocation informationnelle. Pour le moment, il s’agit donc d’observer et de suivre l’évolution de cette expérience. Néanmoins, il y a également quelques mesures à prendre pour faciliter la transition du SEO vers un éventuel AIO ou (Artificial Intelligence Optimization)

Pour commencer, il faut travailler davantage les requêtes de longue traîne dans la création de contenu. C’est seulement ainsi que les sites auront une chance d’être choisis par l’IA comme sources ou d’être mis en avant. Il est indispensable de comprendre l’intention de recherche des internautes et d’y apporter une réponse en utilisant un langage naturel. Formulez vos Hn sous forme de questions autant que possible.

Ensuite, le contenu doit être de grande qualité, c’est-à-dire qu’il doit être le plus complet possible et couvrir des sujets connexes. Cette recommandation rappelle l’usage de la pillar page par les spécialistes du SEO depuis un certain temps. Ajoutez également des éléments contextuels pour aider l’IA à comprendre aisément vos informations. Les contenus à haute valeur ajoutée renforcent par ailleurs l’autorité de votre domaine et ce sera un critère important dans le classement de la SERP basée sur l’IA.

Afin de donner des signaux positifs à Google, écrivez toujours pour les lecteurs en encourageant leur engagement. Ajoutez des infographies, des vidéos et des images aux textes et si vous ne l’avez pas encore fait, il est plus que temps d’adapter vos contenus à tous les types d’écran.

SGE vs SEO : comment faire des tests ?

Si vous êtes en Europe et que vous voulez prendre de l’avance sur vos concurrents dès maintenant, vous pouvez accéder à Search Labs en utilisant un VPN. Pour ce faire, rendez-vous sur Google Chrome, utilisez l’anglais comme langue par défaut. Grâce au VPN, connectez-vous à un serveur aux USA où Search Labs est disponible pour le moment. Accédez à labs.withgoogle.com, vous pourrez vous y inscrire sur la liste d’attente de la SGE. Search Labs vous enverra plus tard un e-mail pour vous indiquer les étapes à suivre pour tester la Search Generative Experience.

En résumé, la SGE modifiera de manière significative la stratégie SEO des marques. Elle sera particulièrement bénéfique pour les internautes mais représentera aussi un grand défi pour les éditeurs de site et les professionnels du marketing digital, spécialement dans la création de contenu. Pour être en phase avec le changement du moteur de recherche, il faudra créer des contenus à haute valeur ajoutée et de grande qualité, miser sur les requêtes de longue traîne, favoriser l’engagement des internautes et aussi observer le fonctionnement de l’IA de Google. Pour en savoir davantage sur la SGE, les européens peuvent faire un test sur Search Labs en se servant d’un VPN dès aujourd’hui. A noter qu’il s’agit encore d’une version bêta qui subira donc encore plusieurs transformations.

Publiez aussi des textes sur TikTok - Agence Sharing

Publiez aussi des textes sur TikTok

Publiez aussi des textes sur TikTok 2000 1500 Sharing

Le réseau social de Bytedance n’est plus réservé aux amateurs de vidéos courtes. Désormais, les utilisateurs peuvent aussi publier des textes sur TikTok et c’est une nouvelle opportunité pour les créateurs de gagner en visibilité.

Si les utilisateurs ont pris l’habitude de voir des vidéos courtes sur TikTok, le réseau social les surprend avec le lancement d’un nouveau format : le texte. Désormais, TikTok n’est plus uniquement le spécialiste des vidéos courtes, il offre autant de possibilités que les autres plateformes sociales en termes de formats de contenu. Face à la concurrence qui s’accentue entre les réseaux sociaux, TikTok continue aussi d’améliorer sa plateforme pour les socionautes, mais aussi et surtout pour ses créateurs de contenus.

Un nouveau mode d’expression pour les créateurs

Selon le billet de blog publié par le réseau social, TikTok a déployé le format textuel afin que tout type de créateur puisse se servir de sa plateforme pour s’exprimer. Le réseau a vu dans les commentaires, les légendes et les vidéos déjà postés sur TikTok l’intérêt que les tiktokeurs portent aux textes. Le format vise particulièrement les adeptes de ce format et par la même occasion à diversifier les contenus offerts au public à travers TikTok. L’apparition des publications textuelles sur la plateforme rappelle celle des stories sur Instagram et invite les créateurs à partager leurs histoires, des recettes, des poèmes et autres types de contenu sur TikTok. Grâce à ce format, TikTok veut attirer un nouveau type de créateurs et une nouvelle audience.

Les options d’édition de textes sur TikTok

Pour créer un contenu au format texte sur TikTok, appuyez sur « + » pour afficher les options. TikTok propose plusieurs outils pour personnaliser facilement votre texte : police d’écriture, alignement, couleur. Il est aussi possible d’ajouter du son, une localisation, des commentaires, des hashtags aux posts écrits. Les utilisateurs peuvent également changer d’arrière-plan, activer et désactiver un duo. Comme sur les vidéos et les photos, on peut aussi ajouter des stickers aux posts écrits, créer des brouillons pour les modifier et les publier plus tard. Les publications écrites apparaissent sur la timeline des utilisateurs comme les autres types de posts.

Pour permettre aux créateurs de créer encore plus de contenus innovants et toujours plus attractifs, TikTok ne cesse d’évoluer et est à jour sur les dernières tendances. Récemment, le réseau a également offert aux créateurs la possibilité d’utiliser aisément l’intelligence artificielle tout en restant transparents et responsables.