L’achat de followers, bonne ou mauvaise idée ?

L’achat de followers, bonne ou mauvaise idée ?

L’achat de followers, bonne ou mauvaise idée ? 2000 1500 Sharing

Le nombre de fans sur les réseaux sociaux est une réelle publicité pour les nouveaux visiteurs : plus il est élevé, plus la volonté des nouveaux visiteurs de suivre le compte à leur tour est grand. Finalement, un nombre d’abonnés élevé donne une image professionnelle, authentique et de confiance. De nombreuses entreprises telles que Buyfollowers, ont saisi cette opportunité, proposant d’augmenter le nombre d’abonnés, de likes, de vues ou de commentaires d’un profil ou d’une publication en un clic. Bien que ce phénomène soit particulièrement présent sur Instagram, il touche aussi tous les autres réseaux sociaux.

Les faux followers pour les faux influenceurs

Il faut beaucoup de temps, de travail et de créativité pour développer une communauté conséquente sur les réseaux sociaux. Plus un compte Instagram a d’abonnés, plus il est susceptible d’attirer les marques pour de potentiels partenariats, et c’est certainement la motivation principale des utilisateurs qui achètent des followers. Cependant, les followers achetés sont pour la plupart totalement inactifs : ils n’interagissent pas et ne sont pas engagés. Une publication peut donc ne générer aucune visibilité, même si le compte possède des milliers de followers. Ce phénomène de “faux influenceurs” est un fléau pour les marques, puisqu’il représente 11% des sommes investies dans le marketing d’influence.

Par ailleurs, les entreprises qui se lancent sur les réseaux sociaux ont tendance à penser qu’il faut commencer avec beaucoup d’abonnés pour paraître crédible, et donc que l’achat de followers peut être une alternative intéressante. Cependant, nombre d’abonnés élevé ne donne de la crédibilité que dans la mesure où ces abonnés sont engagés. Là encore, des profils “zombies” ne font que détériorer la crédibilité d’une marque, surtout lorsqu’elle débute sur les réseaux sociaux.

L’achat de followers, bonne ou mauvaise idée ?

L’e-réputation est une préoccupation pour beaucoup, mais il est clair que l’achat de followers ne fait que la démolir. Si un nombre d’abonnés conséquent peut flatter l’égo, le retour sur investissement est faible voire inexistant. D’ailleurs, ce comportement est très mal perçu par les algorithmes des réseaux sociaux, qui suppriment automatiquement les comptes inactifs. Une communauté engagée sur les réseaux sociaux ne s’achète pas, néanmoins, il existe de nombreux moyen de gagner en visibilité sans perdre en crédibilité, notamment les publicités.

    Abonnez-vous à l'actu de la com digitale !

    Une fois par semaine, nous envoyons à nos abonnés une newsletter avec nos meilleurs articles sur la communication digitale, le social media, le design et l’innovation.