Web marketing

Santé et communication - les meilleurs leviers - Agence Sharing

Santé et communication digitale : quels leviers privilégier ?

Santé et communication digitale : quels leviers privilégier ? 2000 1500 Sharing

Afin de pouvoir développer leurs activités, les professionnels de la santé ont eux aussi besoin de leviers de communication. Ils ne peuvent pas se soustraire à la tendance du moment : la digitalisation. Les industriels, les startups et autres opérateurs qui oeuvrent dans la technologie de la santé doivent en effet passer par les nouvelles techniques de communication pour se faire connaître de leur public cible. Mais la santé reste un domaine particulier où le business n’a clairement pas sa place et où le règlement est contraignant. Alors, comment utiliser la communication digitale quand on travaille dans ce domaine ? Quels sont les meilleurs leviers pour concilier efficacement santé et communication ? 

Votre site internet

Pour exister à l’ère du digital, il faut commencer par avoir un site web. Aujourd’hui, les sites internet doivent être pensés pour les mobiles. Plus de la moitié des internautes les utilisent dans la vie quotidienne. C’est le seul endroit où votre public cible peut trouver les informations complètes sur votre entreprise, aussi, il est indispensable de lui offrir une bonne expérience utilisateur et de créer un contenu qualitatif qui répond à ses besoins.

Les réseaux sociaux 

Régie principalement par la loi Bertrand dite “anti-cadeaux”, la communication dans le domaine de la santé est soumise à plusieurs règles. Les opérateurs peuvent se servir des réseaux sociaux sous certaines conditions. Outre le respect de ladite loi, il faut présenter les produits de façon objective. Les réseaux sociaux constituent un levier de communication indispensable. Ils sont efficaces pour échanger, s’informer et diffuser rapidement des informations. Les réseaux comme LinkedIn et Twitter sont les plus utilisés par les professionnels. Néanmoins, il faut savoir qu’il est interdit de commercialiser et de vanter les mérites d’un produit de santé sur les réseaux sociaux. 

La vidéo

C’est le format le plus en vogue actuellement. La vidéo permet d’avoir plus d’interactions et de partages de la part des internautes. Le succès des contenus dynamiques a multiplié aujourd’hui les formats de vidéos mêlant illustrations et motion. La vidéo est ainsi un format particulièrement pratique pour présenter les nouvelles technologies créées par les startups et les industries orientés santé.

Le podcast

Nous avons parlé du retour des podcasts dans notre article sur les tendances de la communication et de la santé en 2020. Les plateformes de streaming audio telles que Spotify et Deezer ont rendu aux podcasts leur popularité. Aujourd’hui, il existe déjà des documentations patients ou scientifiques au format audio. Les utilisateurs peuvent s’en servir pour créer des séries regroupant des épisodes de quelques minutes. Il est aussi possible de diffuser des émissions plus longues comme les conférences.

Le mailing

Dans le milieu professionnel, l’e-mail reste un levier de communication à privilégier. Bien que le taux d’ouverture des e-mails est assez bas en France (15%), le mailing est la meilleure façon d’adresser un message précis et personnalisé à vos prospects et clients, spécialement aux professionnels. Pour optimiser votre taux d’ouverture, étudiez bien l’ergonomie de votre newsletter. Tâchez de segmenter votre audience afin d’adresser le bon message aux bonnes personnes.

Le chatbot

Le plus grand atout des chatbots, c’est de permettre l’interaction avec les internautes à tout moment. Le secteur médical utilise déjà l’intelligence artificielle dans ses recherches. Néanmoins, son usage dans la communication n’est pas encore très répandu. Le chatbot permet pourtant de donner des réponses qualifiées aux demandes des utilisateurs.

Afin de pouvoir continuer à communiquer librement sur les plateformes digitales, il est important d’afficher les mentions légales à propos des tests réalisés sur les produits, les contrôles réalisés et les informations similaires. Par ailleurs, il faut également faire attention quant au vocabulaire utilisé quelle que soit la plateforme digitale sur laquelle on communique. Il est nécessaire de bien délimiter la frontière entre la visibilité en ligne et le business. 

Comment augmenter les inscriptions à sa newsletter - Agence Sharing

Comment augmenter les inscriptions à votre newsletter ?

Comment augmenter les inscriptions à votre newsletter ? 2000 1500 Sharing

Votre newsletter n’enregistre pas autant d’inscriptions que vous le souhaitez ? Diverses raisons peuvent expliquer ce manque de performance mais la plupart du temps, il s’agit d’un problème de contenu et de visibilité. Afin que votre newsletter devienne cet outil redoutable de webmarketing qu’il devrait être, voici quelques conseils pratiques qui vous permettront d’augmenter le nombre de vos abonnés.

Créer constamment des contenus de grande qualité 

Vous êtes un expert dans votre domaine et vos contenus reflètent sûrement cet expertise. Néanmoins, il se peut qu’ils ne répondent pas exactement aux besoins de vos lecteurs. Un contenu de grande qualité, c’est d’abord un contenu qui apporte des solutions aux problèmes de votre public. Il faut alors que vos articles les intéressent, qu’ils apportent de réelles informations qui leur permettent d’avancer. Il est également indispensable que cette qualité soit constante afin de maintenir l’attention de votre lectorat.

Envoyer le bon contenu aux bonnes personnes

Vous avez besoin de gagner de nouveaux abonnés pour votre newsletter, néanmoins, il est tout aussi important de fidéliser ceux que vous avez déjà acquis. Afin d’éviter les désabonnements, pensez à segmenter votre mailing-list. En effet, il faut que les contenus envoyés au public cible soient adaptés à leurs profils et besoins afin qu’ils ne perdent pas tout intérêt pour votre newsletter. Vous ne pouvez pas envoyer le même newsletter à tous vos abonnés. Il est indispensable de sélectionner les articles à envoyer selon le public cible. Votre système de CRM vous aidera à dresser les bonnes listes.

Faciliter l’inscription à la newsletter

Afin d’encourager les internautes à s’inscrire à votre newsletter, minimisez les informations que vous leur demandez. Le nom et l’adresse e-mail devraient être suffisants pour ne pas décourager vos visiteurs. Il est préférable de ne pas leur donner plus de temps de réflexion en leur demandant de valider leurs inscriptions à votre newsletter depuis leurs boîtes e-mail.

Séduire vos lecteurs en offrant une contrepartie 

Vos visiteurs ne sont pas prédisposés à s’abonner à votre newsletter. Ils le feront uniquement si vos contenus les intéressent et/ou s’ils ont autre chose à gagner. Pour cela, vous pouvez par exemple offrir un contenu exclusif à vos abonnés, un contenu intéressant qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs, ni sur votre site, ni sur vos réseaux sociaux. Cela peut-être une vidéo, un livre blanc… Dans la même logique, vous pouvez aussi demander à vos actuels abonnés de devenir votre ambassadeur auprès de son cercle en échange d’un avantage : un cadeau, une remise, etc.

Promouvoir votre newsletter

Si vous n’avez pas assez d’inscriptions, parfois, c’est aussi parce que votre offre d’abonnement n’est pas assez visible. Pour attirer l’attention des visiteurs sur votre offre, vous pouvez vous servir des pop-up. Néanmoins, il doit apparaître seulement quand le visiteur s’apprête à quitter votre page, pas à son arrivée. Le pop up ne doit pas être intrusif au risque de faire fuir vos visiteurs et de pénaliser votre SEO pour une mauvaise expérience utilisateur. Si l’abonnement à la newsletter est le type de conversion que vous recherchez pour votre activité, la promouvoir sur les réseaux sociaux est une bonne idée. Vous pouvez aussi mener une campagne publicitaire sur Google Ads. Si vous optez pour cette dernière alternative, créez aussi une landing page dédiée à votre newsletter sur votre site. Mettez-y en valeur tous ses atouts, vous aurez beaucoup plus de conversions.

Encourager l’inscription à la newsletter en utilisant des plugins

Pour vous faciliter la vie, il existe des plugins qui vous aident à accroître les inscriptions à votre newsletter. Si vous utilisez WordPress, voici quelques plugins utiles :

Thrive Leads : c’est le meilleur plugin WordPress pour la génération de leads. Il possède une multitude de fonctionnalités. On notera ici sa capacité à générer différents types de formulaires et de les afficher ou ne pas les afficher sur certaines pages, sur un mobile ou un desktop. Il permet aussi d’inscrire un abonné dans une autre liste, de créer des tests A/B pour les pop up et d’analyser leurs performances .

Comment Redirect by Yoast : Ce plugin permet de rediriger ceux qui commentent vos articles vers une page cachée. Dans cette page, vous pourrez les inviter à s’inscrire à votre newsletter, à vous suivre sur les réseaux sociaux, à s’abonner à votre blog, etc. 

SumoMe : un autre plugin multifonctions. Découvrez sur quelle partie de votre page cliquent les visiteurs avec Sumome. Il vous aide aussi à mettre en place les boutons de partage. Installez aussi les pop-ups qu’il vous faut pour augmenter le nombre des inscriptions grâce à SumoMe.

Revive Old Posts : les anciens articles de blog tombent facilement dans l’oubli après qu’on l’ait partagé pour la première fois. Revive Old Posts permet de les reposter sur les réseaux sociaux et vous donne la possibilité d’exclure les articles et les catégories que vous ne souhaitez pas republier. Comme il est souvent difficile de trouver du temps pour créer régulièrement de nouveaux articles, réexploitez vos anciennes publications pour attirer de nouveaux abonnés.

WordPress propose plusieurs autres plugins comme Sassy Social Share, Click to tweet, Yoast SEO qui peuvent accroître la visibilité de vos articles et de votre site. Ils ne vous permettent pas directement d’avoir plus d’inscriptions à votre newsletter mais ils peuvent booster votre trafic et captent l’attention de vos lecteurs. Ainsi, il vous sera plus facile de les inciter à s’abonner. 

Pourquoi et comment utiliser les articles sponsorisés ? Agence Sharing

Pourquoi et comment recourir aux articles sponsorisés ?

Pourquoi et comment recourir aux articles sponsorisés ? 2000 1500 Sharing

Avoir de la visibilité est un besoin vital pour toute marque qui fait du marketing digital. Il y a aujourd’hui plusieurs plateformes et techniques permettant d’en acquérir, néanmoins, certaines se révèlent plus efficaces que d’autres. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les articles sponsorisés. Cette technique offre en effet plusieurs avantages et quasiment tout le monde peut s’en servir dans sa stratégie de communication. Voyons de plus près pourquoi a-t-on besoin des articles sponsorisés et comment en avoir un pour booster sa marque.

A quoi servent les articles sponsorisés ?

Un article sponsorisé, c’est un article écrit le plus souvent par un blogueur influenceur, expert dans son domaine. Mais si on a déjà un blog que l’on gère bien soi-même, pourquoi recourir aux services d’un autre blogueur ?

Gagner en visibilité

La première raison, on l’a déjà évoquée au début de l’article : c’est pour avoir de la visibilité. Bien que vous ayez déjà vos propres lecteurs, un blogueur influenceur vous fera bénéficier de sa communauté. Et comme un influenceur acquiert ce statut notamment grâce à la taille de son audience, vous vous faites connaître par une large et nouvelle communauté.

Générer du trafic sur votre site ou blog

Grâce à l’article de l’influenceur, le nombre de visites sur votre site ou blog se multiplie, ce qui augmente aussi vos chances de gagner des prospects et des clients. Ce type d’article apporte en outre de la valeur ajoutée à vos contenus et c’est un fait qui aura un impact sur les conversions et les ventes.

Promouvoir rapidement un produit ou un service

Nos habitudes de consommation ont aussi changé aujourd’hui. On prend plus le temps de découvrir les avis des autres consommateurs avant de choisir un produit ou un service. L’avis d’un influenceur joue un grand rôle dans cette démarche, vu que ses followers lui font confiance. Bref, si vous lancez un produit ou un nouveau service, un article sponsorisé est un bon moyen de le promouvoir rapidement.

Consolider la fiabilité de votre marque

L’image positive que ses lecteurs ont du blogueur influenceur confère également une certaine notoriété et de la fiabilité à votre marque à partir de l’article sponsorisé. Par ailleurs, c’est également une manière plus “naturelle” et pertinente de faire de la publicité étant donné que de nombreux internautes préfèrent ignorer, voire bloquer les publicités classiques aujourd’hui.

Améliorer votre SEO

Il est important de choisir un influenceur qui connaît les fondamentaux du référencement naturel. L’atout d’un article de blog par rapport aux posts sur les réseaux sociaux est en effet sa durabilité. Si son apparition dans les premières pages des moteurs de recherche n’est pas immédiate comme sur les réseaux sociaux, il peut remonter progressivement et rester longtemps sur la première page avec une bonne optimisation SEO. Par contre, un post sur les réseaux sociaux se noie rapidement dans le fil d’actualités. Néanmoins, un blogueur peut toujours partager son article sur ces réseaux pour plus de visibilité.

Afin de bénéficier de tous ces avantages, voici quelques astuces qui vous permettront d’avoir les articles sponsorisés qu’il vous faut.

Comment avoir des articles sponsorisés pour sa marque ?

La première chose à faire est donc de trouver l’influenceur qui pourra s’adapter à votre ligne éditoriale. Nous vous invitons à lire notre précédent article dédié à ce sujet pour découvrir toutes les techniques nécessaires à la recherche d’influenceurs. Néanmoins, avant d’en contacter un, vous devrez déjà avoir mis en place votre stratégie commerciale et prévu un budget pour votre marketing d’influence.

Une autre solution qui est toute aussi efficace est d’entrer en contact avec les médias digitaux comme Les Petits Frenchies. Avec leur talent de story telling, ils mettent en avant les innovations de votre marque et vos idées sur différents canaux tels que leur site, leurs newsletters et leurs réseaux. C’est l’un des médias à privilégier pour les campagnes de brand content.

Pour finir, vous pouvez également consulter les plateformes de mise en relation pour les marques et les influenceurs comme Getfluence pour trouver plus facilement votre influenceur. Les articles sponsorisés ont l’avantage de générer plus de clics et de coûter moins chers que les publicités classiques, aussi, si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas s’en servir régulièrement ? Votre site deviendra une référence pour lire les recommandations d’un leader d’opinion et c’est tout à votre avantage.

Pourquoi créer une landing page ciblée - Agence Sharing

Pourquoi créer des landing pages ciblées ?

Pourquoi créer des landing pages ciblées ? 2000 1500 Sharing

Outils privilégiés des marques et des entreprises pour promouvoir leurs activités, les techniques de webmarketing ne cessent de se multiplier. La landing page en est une. Si elle s’est déjà avérée efficace pour certaines entreprises, d’autres se posent encore des questions sur sa véritable utilité. Afin d’apporter plus de lumière sur les avantages qu’une landing page ciblée peut apporter, il faut d’abord comprendre ce que c’est.

Une landing page, c’est quoi ?

Littéralement, landing page veut dire page d’atterrissage et c’est effectivement ce qu’elle est. Il s’agit d’une page que l’on crée spécialement dans le cadre d’une campagne publicitaire afin d’optimiser les conversions. La conversion peut être un achat de produit, une inscription à une newsletter, un abonnement à un réseau social ou à un blog, etc. Après avoir cliqué sur une publicité, l’internaute arrive sur une landing page appelée aussi page de destination, dédiée uniquement au produit ou service dont on a fait la promotion. Mais quand on a déjà un site web qui contient toutes les informations sur nos produits et services, pourquoi créer encore une landing page ?

L’utilité d’une landing page

On la confond souvent avec la page d’accueil d’un site. Pourtant, une page d’accueil ne peut pas servir de landing page. Elle donne une information générale sur le contenu de tout le site. En arrivant sur la page d’accueil, le visiteur ne peut donc pas se focaliser sur l’action que vous voudriez qu’il fasse : il peut facilement décider de n’en réaliser aucune avant de quitter votre site. Le rôle d’une landing page est à cet effet de maintenir l’attention du visiteur sur une action bien précise afin que celle-ci lui soit révélée comme une évidence. La landing page doit donc offrir toutes les informations nécessaires au produit ou service en question afin que le visiteur n’ait plus à chercher ailleurs. Elle doit surtout lui permettre de réagir, c’est-à-dire, acheter, s’abonner…

Mais la création de landing page ne se base pas uniquement sur votre objectif de conversion. Elle tient aussi compte de votre public cible, raison pour laquelle, on a besoin de créer des landing pages ciblées.

Des landing pages ciblées pour plus de conversions

Pour que votre landing page ait toute l’attention des visiteurs, il faut d’abord que vous sachiez qui ils sont. Le contenu, le design et chaque détail de votre landing page doivent en effet former un ensemble cohérent afin de convaincre votre public cible à devenir des prospects ou des clients. Avant même de créer une landing page, définissez à qui elle est adressée. Ainsi, vous saurez quel ton et quel canal de communication vous allez utiliser pour leur faire passer votre message par rapport au type de conversion que vous recherchez. Si vous avez 2 types de buyers personas ou si vous visez 2 types de conversions différentes, il faudra alors créer une landing page pour chaque. A noter qu’on peut isoler les landing pages du reste du site, c’est-à-dire qu’elles seront inaccessibles depuis les menus. Elles peuvent aussi être créées de façon permanente ou temporaire selon vos besoins.

Maintenant que vous savez à quoi sert une landing page et pourquoi il faut qu’elle soit ciblée, voici les critères de base d’une landing page efficace.

 A quoi ressemble une landing page qui convertit ?

Afin d’obtenir un maximum de conversions à partir de votre landing page, elle doit respecter les conditions suivantes :

– Se limiter à l’essentiel : votre landing page ne doit laisser aucune distraction au visiteur. Elle ne parle que d’un sujet à la fois. Utilisez les listes à puces pour citer les informations nécessaires à la conversion. Elle ne doit avoir aucun autre lien ou autre appel à l’action que celle qui correspond à l’objectif prévu. 

– Avoir un design sobre qui facilite l’expérience utilisateur et sa conversion par le choix des couleurs, le type et la taille de police ainsi que l’emplacement de chaque élément.

– Être responsive : votre page doit s’adapter aux mobiles étant donné que la moitié des internautes les utilisent aujourd’hui pour leurs recherches et achats sur internet.

– Présenter un formulaire bref : plus il y a de champs à remplir, moins vous avez de chance de convertir un visiteur, aussi, ne demandez que le strict minimum.

– Mettre en avant vos propositions de valeur sur les principaux titres, ils ont un emplacement de choix pour être visibles par les visiteurs.

– Si possible, ajoutez des éléments qui peuvent renforcer votre crédibilité comme les témoignages de clients, les compteurs de likes, les différentes certifications, etc.

– Reprendre les mêmes mots-clés que vous avez utilisés pour votre publicité vu que ce sont ceux qui les ont attiré sur votre landing page.

Enfin, si vous en avez les possibilités, vous pouvez créer 2 versions de landing page ciblée puis réalisez un A/B Testing entre les deux afin de garder celle qui convertit le mieux.

Pourquoi faire de l'inbound marketing - Agence Sharing

Pourquoi faire de l’inbound marketing ?

Pourquoi faire de l’inbound marketing ? 2000 1500 Sharing

La prospection par téléphone et les publicités de masse ont vécu leur temps. A l’ère du digital, on n’approche plus les clients de la même manière; aujourd’hui, on parle plutôt d’inbound marketing. Si le sens du terme est encore flou pour certains, d’autres l’utilisent depuis longtemps pour acquérir naturellement des clients. Est-il donc nécessaire d’opter pour cette nouvelle stratégie ? Quels sont les avantages de l’inbound marketing ? Avant de répondre à ces questions, commençons par rappeler ce que ce terme signifie.

L’inbound marketing : la stratégie adaptée à la digitalisation 

L’évolution du web et la création des réseaux sociaux ont modifié la donne pour les webmarketeurs. Aujourd’hui, il est possible de s’adresser à une clientèle qualifiée, c’est-à-dire une clientèle qui est susceptible de s’intéresser à son offre au lieu de placer des publicités un peu partout sur le web comme on le faisait avec l’outbound marketing ou marketing traditionnel.

Les anciennes techniques de vente qui consistent à aller vers le client (par les prospections téléphoniques, l’achat de listes de contact, l’achat d’espace publicitaire…) est de moins en moins efficace de nos jours. Les consommateurs veulent choisir ce qu’ils veulent entendre ou regarder et jugent ces techniques intrusives. Comme aujourd’hui, ils ont facilement accès à toutes les informations grâces à différentes sortes de plateformes digitales, les marques doivent plutôt se rendre visibles sur ces plateformes afin de capter leur attention et c’est tout l’intérêt de l’inbound marketing. 

Avec cette nouvelle stratégie, il s’agit en effet d’attirer les clients vers soi en leur proposant ce qu’ils recherchent. Pour ce faire, l’inbound marketing se base principalement sur la création de contenus adaptés au public cible. Ils seront ensuite diffusés sur les canaux de communication utilisés par ce public au moment opportun. Vous l’avez compris, pour mettre en oeuvre une stratégie d’inbound marketing, il faut donc faire quelques études au préalable : les buyers personas, leurs comportements et leur situation dans le processus d’achat. Mais qu’est-ce qu’une telle stratégie peut réellement apporter pour votre marque ?

Les avantages de l’inbound marketing

Comme la plupart des achats et des recherches des consommateurs se font aujourd’hui sur internet, l’inbound marketing est de loin la stratégie idéale pour les atteindre. Il ne s’agit plus d’une option, étant donné que la grande majorité des marques font leur marketing via le web. Néanmoins, outre la taille et la qualité de l’audience qu’on peut désormais obtenir par un ciblage bien étudié, l’inbound marketing permet aussi de :

– Réduire de 75% le budget alloué à la génération de leads par rapport à l’outbound marketing (rapport Hubspot

– Mieux comprendre les besoins des consommateurs : dans l’inbound marketing, on privilégie les échanges avec les consommateurs et on les accompagne tout au long de leur processus d’achat. C’est ce qui vous permettra de répondre aux mieux à leurs attentes et de les fidéliser.

– Générer plus de leads qualifiés : les visiteurs ou prospects attirés par votre contenu sont plus susceptibles de devenir des leads. Selon les données de Hubspot, les entreprises ayant opté pour l’inbound marketing génèrent 54% de leads de plus que celles qui pratiquent l’outbound marketing. Le marketing automation est le meilleur outil pour générer des leads qualifiés.

– Tisser une relation durable avec le client : les publicités ponctuelles ne peuvent pas vous donner cette opportunité. Grâce aux contenus attrayants, les échanges sur les blogs et sur les réseaux sociaux, il y a de vraies échanges. Les clients vous donnent volontairement leurs coordonnées, ce qui vous laisse la chance de garder le contact et de leur faire de nouvelles propositions. Les clients satisfaits deviendront même vos ambassadeurs.

– Améliorer la notoriété et l’image de votre marque : quand vous créez des contenus de qualité et utiles pour votre public cible, vous êtes perçu comme un expert dans votre domaine.

Si vous envisagez de faire de l’inbound marketing mais ne savez pas par où commencer, voici les principales indications dont vous allez avoir besoin.

Mettre en place une stratégie d’inbound marketing : les étapes à suivre

 L’inbound marketing se fait en 4 étapes que l’on appelle tunnel de conversion :

– Attirer des visiteurs sur son site : pour ce faire, il vous faut un site optimisé SEO, des articles de blog en accord avec votre propre contenu, des réseaux sociaux actifs. La publicité ciblée comme celle proposée par Google Ads (payant) est aussi un bon moyen pour booster le trafic.

– Convertir les visiteurs en prospect : quand les visiteurs arrivent sur votre site, il faut qu’ils trouvent le formulaire qui va leur permettre de vous contacter ou de laisser leurs données. N’oubliez pas les landing pages et les Call-To-Action pour leur permettre de réagir.

– Conclure des ventes : à cette étape, transformez vos leads en clients. Pour y arriver, étudiez vos prospects et segmentez-les pour mieux adapter votre approche. Ont-ils encore des questions à poser ? Sont-ils face à un choix entre vous et un concurrent ou sont-ils sur le point d’acheter ? Ensuite, passez au lead nurturing pour ceux qui ne sont pas encore prêts à sauter le pas. Vous pouvez aussi vous servir d’un logiciel de marketing automation pour vous faciliter la vie. Votre outil de CRM vous permettra également d’ajuster votre plan d’action et de constater votre retour sur investissement.

– Fidéliser les clients : utilisez le marketing automation afin de proposer aux clients des offres ou informations adaptées à leurs profils et besoins. Maintenez aussi le contacts avec vos clients sur les réseaux sociaux afin de pouvoir leur apporter des réponses personnalisées. Cette possibilité d’avoir une relation de longue durée avec les clients est l’un des plus grands avantages de l’inbound marketing.

pourquoi refondre son site web- Agence Sharing

Pourquoi faut-il régulièrement refondre son site web ?

Pourquoi faut-il régulièrement refondre son site web ? 2000 1500 Sharing

A l’instar de toutes les technologies modernes, les sites web évoluent avec le temps. On ne saurait donc se servir d’un site créé aux débuts d’internet aujourd’hui pour différentes raisons. Si la refonte est indissociable de la vie d’un site web, on ne saurait cependant pas indiquer une périodicité précise pour le faire. Le moment idéal ainsi que les raisons pour lesquelles une marque ou une entreprise veut refondre son site dépendent entièrement de leurs besoins. Toutefois, afin que votre site ne soit pas passé de mode aussi bien dans son aspect que dans ses fonctionnalités, voici quelques objectifs qui devraient vous encourager à procéder à une refonte.

Mettre à jour le design

C’est souvent la première raison qui nous motive à refondre un site. Les tendances du web design changent en effet presque chaque année. Même si on ne peut pas en faire autant pour notre site, il est parfois nécessaire de le relooker. Cela nous permet de garder l’audience déjà acquise et d’en attirer une nouvelle. Un design au goût du jour inspire aussi confiance aux visiteurs par rapport aux compétences du propriétaire du site.

Offrir une meilleure expérience utilisateur

Face à l’ampleur des choix qui s’offrent aux internautes aujourd’hui, il est indispensable d’assurer une bonne expérience utilisateur. Votre site doit ainsi répondre aux attentes des visiteurs, aussi bien sur le fond que sur la forme mais également sur la performance. Si votre site actuel est lent, si le parcours utilisateur n’est pas clair ou si la navigation n’est pas intuitive, une refonte s’impose.  

Adapter votre site aux mobiles

Plus de la moitié des internautes utilisent aujourd’hui des mobiles pour leurs recherches. Si votre site n’est pas responsive, vous risquez de perdre beaucoup de visites et de ventes, sans parler des impacts que cela aura sur votre positionnement dans les SERP de Google. L’adaptabilité des sites aux mobiles est en effet un critère important pour avoir les faveurs du géant d’internet.

Faire des optimisations SEO

Outre l’adaptabilité aux mobiles, le succès de votre SEO repose aussi sur la structure de votre site, son arborescence, la qualité des codes et de son contenu. Bref, si vous n’avez pas pensé à votre référencement naturel en créant votre site actuel, il serait temps d’y remédier par la refonte.

Ajouter de nouvelles fonctionnalités

Il arrive souvent que notre site internet ne réponde plus à nos besoins pour différentes raisons. On peut par exemple vouloir transformer un site vitrine en un site e-commerce. Dans ce cas, on est parfois obligés de changer de CMS et de procéder à une refonte structurelle de notre site. On peut aussi en profiter pour ajouter de nouvelles fonctionnalités adaptées au paiement en ligne.

Mettre en avant les valeurs de votre marque

Normalement, la proposition de valeur est définie dès la création d’une marque mais ce n’est pas toujours le cas. Afin d’attirer des prospects, il faut que ces valeurs soient mises en avant sur votre site.

Améliorer le taux de conversion sur le site

Si vous avez des objectifs marketing spécifiques à atteindre à travers votre site et que vous n’y arrivez pas, il est peut-être nécessaire de refondre votre site. Néanmoins, avant de le faire, il est nécessaire d’analyser les statistiques de visites, de clics ou de conversions afin d’identifier l’origine du problème. Ensuite, faire de l’A/B testing vous permettra aussi d’opérer des changements efficaces car votre refonte se fera selon les besoins de votre public cible.

Si vous vous trouvez dans l’une de ces situations, il est préférable d’avoir recours à une agence de communication digitale pour la refonte de votre site. Refondre un site afin de lui donner plus de visibilité et de notoriété ou pour le rendre plus performant nécessite plusieurs compétences : celle des développeurs, des designers, des référenceurs, des spécialistes du branding et du marketing digital.

Bien choisir son agence de communication - Sharing Agency

Comment bien choisir son agence de communication ?

Comment bien choisir son agence de communication ? 2002 1500 Sharing

Si vous avez décidé de confier votre projet à une agence de communication, c’est que vous recherchez un travail digne d’un professionnel. Mais trouver cette agence qui donnera des résultats à la hauteur de vos attentes n’est pas toujours facile, surtout si vous ne procédez pas de la bonne manière.  Face aux innombrables offres que vous trouverez rien que sur Google, les recommandations de vos amis et celles que vous pouvez voir dans des magazines, comment choisir votre agence de communication ? Voici un guide pour vous aider à faire le bon choix.

Elaborer un cahier des charges

Avant de penser à l’agence à choisir, il faut commencer par définir votre projet, en détail. Il est important de savoir exactement la mission que vous allez confier à votre prestataire. Que recherchez-vous ? Acquérir de nouveaux clients ? Augmenter la notoriété de votre marque ? Moderniser votre site internet ? etc. Une fois votre objectif bien arrêté, il faut définir vos priorités et les hiérarchiser. Pour une meilleure organisation, la meilleure méthode est d’élaborer un cahier des charges. Ce document servira non seulement à organiser efficacement le travail de votre agence mais il facilitera aussi le suivi de votre côté pendant et après la réalisation du projet. C’est également un bon moyen de vous en tenir à vos priorités face aux propositions que certaines agences peuvent vous faire. Il contiendra les détails des tâches qui seront attribuées au prestataire que vous aurez choisi. Et maintenant que vous savez précisément ce que vous recherchez, voyons comment choisir votre agence de communication.

Définir vos critères de sélection

La sélection se fait par étape. Pour avoir une vue assez large des agences qui proposent le service dont vous avez besoin, vous devrez commencer par les recherches basées en premier lieu sur cette mission.

Le type de projet et le type d’agence

Votre premier critère dépendra donc du type de projet que vous voulez réaliser. Si vous voulez créer un site internet, le plus indiqué est de vous tourner vers une agence web. Pour développer une image de marque, une agence branding sera plus adaptée, autrement dit, pour un projet spécifique, il y a une agence spécialisée. Cependant, si votre projet est de plus grande envergure et inclut plusieurs prestations, il convient de choisir une agence globale, comme Sharing. Certaines entreprises décident par exemple de refondre leur site, de l’optimiser pour le référencement naturel et d’en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Une agence de communication globale peut couvrir l’ensemble de ces services et elle peut aussi réaliser une demande spécifique.

Notez également la taille de l’agence. Il vaut mieux qu’elle soit proportionnelle à la taille de votre société pour des raisons budgétaires et aussi pour mieux s’entendre au niveau planning. Les tarifs sont également un critère à observer. L’emplacement est aussi important car vous serez amené à rencontrer votre agence au cours de votre projet.

Les compétences de l’agence à choisir

Outre la bouche-à-oreille, Internet est l’outil idéal pour en savoir davantage sur les agences qui auront attiré votre attention. Visitez leurs sites web pour commencer et intéressez-vous à leurs réalisations et aussi à leurs clients . Vous pouvez également voir leurs profils sur les réseaux sociaux pour vous informer sur la réputation de l’agence, les avis de leurs clients, etc.

Après ces recherches et analyses, vous aurez certainement une petite liste des agences qui vous semblent bien pour réaliser votre projet. Il est temps de faire une première sélection afin de choisir l’agence de communication qui vous convient.

Présélectionner des agences de communication

L’idéal est de retenir 3 à 5 agences avant de décider de celle que vous allez choisir. Voici comment vous allez pouvoir arrêter votre choix :

Contacter les agences

Vous pouvez le faire par e-mail, ou par téléphone, afin de leur signifier l’objectif de votre courriel ou appel. Il s’agit ici de tester la réactivité et l’intérêt que chaque agence va accorder à votre demande. Pour cela, vous pouvez leur demander de vous envoyer une présentation plus fournie de leur entreprise par rapport au service que vous recherchez.

Rencontrer physiquement les agences présélectionnées

Comme le succès de votre projet dépendra essentiellement de votre prestataire et comme vous allez travailler ensemble pendant toute la durée de votre projet (voire au-delà), il est également important d’établir une relation de confiance et conviviale avec lui. La meilleure façon de savoir si le courant passe est de rencontrer physiquement les gens avec qui vous allez probablement travailler. Vous pouvez par exemple vous rendre dans les locaux de votre agence avec l’un de vos collaborateurs pour recevoir la présentation de l’agence. Une bonne entente entre les 2 parties garantit le bon déroulement de la collaboration. Si après cette étape, vous n’avez pas encore pu décider, évaluez les qualités des agences dans une situation réelle.

Organiser une compétition

Pour mettre les agences en compétition, remettez-leur le même brief sur votre projet. Donnez-leur également le même délai pour réaliser votre demande. Chaque agence doit être mise au courant qu’elle est en compétition avec d’autres. Notez aussi que vous devrez informer les agences qui ne seront pas sélectionnées de votre choix final.

Pour finir, il est également indispensable de vous assurer que l’équipe de l’agence de votre choix pourra collaborer harmonieusement avec votre équipe interne, qu’elle vous accompagnera tout au long du projet et vous informera périodiquement et clairement de l’évolution de votre projet. Chez Sharing, nous avons à cœur de remettre des reporting/bilans réguliers, détaillés et explicites de nos activités à nos clients !

comment faire de l'AB testing sur son site web- Agence Sharing

Faites de l’A/B testing sur votre site web !

Faites de l’A/B testing sur votre site web ! 2000 1500 Sharing

Les sites web ne servent plus uniquement à se faire connaître du public aujourd’hui. S’il est bien conçu, un site internet peut devenir un véritable outil marketing pour son propriétaire. Si vous envisagez de refondre votre site actuel ou si vous vous posez des questions sur les points à améliorer, commencez par faire de l’A/B testing. On refait souvent un site pour 2 principales raisons. On veut qu’il soit en phase avec les nouvelles technologies et qu’il réponde aux exigences des moteurs de recherche. Avec l’A/B testing, vous pouvez aussi l’optimiser pour vos utilisateurs et pour atteindre vos objectifs marketing. Avant de voir comment vous en servir, il convient de rappeler ce qu’est exactement l’A/B Testing.

L’A/B testing, c’est quoi ?

Il s’agit d’un test de performance qui consiste à comparer 2 ou plusieurs versions d’un site web, d’une landing page, d’une application, d’une annonce publicitaire ou d’autres contenus digitaux afin de savoir laquelle génère le plus de conversions. Pour faire le test, il faut répartir le public cible en 2 groupes (groupes A et B). On mesure, puis on compare alors les réactions de chaque groupe par rapport à chaque variante du contenu à tester. Il existe 4 types d’A/B testing :

· L’A/B testing ou A/B test classique : c’est le plus facile à mettre en place car les 2 versions de la page web se trouvent sur une même URL. Par contre, les variantes de ces versions doivent être testées une à une avec ce type de test. Il prend donc beaucoup de temps.

· L’A/B split ou split testing : c’est le test à choisir pour comparer plusieurs versions d’une page. La modification se porte sur plusieurs éléments et les pages se trouvent également sur différentes URLs.

· L’A/B/N testing : on l’appelle aussi A/X testing. Ici, il s’agit de tester plusieurs variantes d’un seul élément d’une page, le plus souvent, on l’utilise pour tester les boutons CTA. Le but est de connaître celui qui reçoit le plus de clic.

· Les MVT ou tests multivariés : on teste plusieurs éléments d’une même page en même temps, par exemple des CTA, diverses couleurs de textes, différentes images, etc. Contrairement au test classique, il vous fait gagner beaucoup de temps.

En réalisant l’A/B testing, vous aurez une idée claire de ce qu’il faut faire pour qu’il y ait plus de conversions sur votre site web, votre retour sur investissement s’en trouvera améliorée. Voyons maintenant la manière de procéder au test

Comment fait-on de l’A/B testing ?

Il faut planifier sa stratégie pour mener à bien un A/B test. Voici les étapes à suivre :

· Identifier le problème : votre testing est naturellement basé sur un problème que vous aurez constaté sur votre site. Par exemple votre menu déroulant ne reçoit que très peu de clics. Votre test consistera donc à trouver un meilleur emplacement et/ou une meilleure façon d’afficher votre menu.

· Rechercher des solutions qui ont déjà fait l’objet d’études et qui se sont révélées efficaces pour résoudre votre problème. Vous aurez ainsi une bonne base pour formuler vos hypothèses.

· Définir des hypothèses, c’est-à-dire les idées de base sur les tests que vous allez proposer à vos visiteurs selon les recherches que vous avez menées préalablement.

· Passer aux tests : créez donc les 2 pages avec les variantes à tester

· Analyser les résultats : la version qui aura enregistré le plus de clics sera donc retenue si on prend l’exemple du menu cité ci-dessus. Il est toutefois à noter que la réalisation de l’A/B testing n’est intéressant que si le site enregistre un trafic assez important, sinon les statistiques ne seraient pas pertinentes.

Quels outils pour faire de l’A/B testing ?

Plusieurs outils permettent de faire de l’A/B Testing, mais on notera ici les plus utilisés. VWO ou Visual Website Optimizer permet de changer aisément les éléments d’une page web, il a l’avantage d’afficher les comportements des visiteurs. Il est toutefois payant et est adapté aux grands sites. Optimizely est aussi un outil facile d’utilisation. Outil payant également, il convient aux PME. Parmi les plus faciles à manier, on citera aussi Kameleoon et A/B Tasty. Pour les outils gratuits, Google Optimize, un outil relié à Google Analytics est l’un des meilleurs. Il permet de réaliser tout type d’A/B testing, et ce très simplement.

Proposition de valeur de marque - Agence Sharing

Qu’est-ce qu’une proposition de valeur de marque ?

Qu’est-ce qu’une proposition de valeur de marque ? 2000 1500 Sharing

La proposition de valeur de marque est un aspect de l’inbound marketing auquel il convient d’apporter une attention particulière. On peut la définir comme étant l’expression de la spécificité d’une marque, ce qui la différencie de ses concurrents. Plusieurs marques peuvent en effet proposer le même produit et pour sortir du lot, chacune d’elles doit mettre en avant son atout. C’est à cet effet que sert la proposition de valeur de marque. Concrètement, il s’agit de faire comprendre aux clients ce que fait votre marque de différent par rapport à vos concurrents, pourquoi ils doivent vous choisir vous et non pas un autre. Voici les étapes à suivre pour mettre en avant les atouts de votre marque.

Créer votre proposition de valeur de marque

La première étape est de définir l’offre de votre marque de façon très claire. Votre définition doit être simple pour que tout le monde puisse la comprendre sans difficulté. Que fait exactement votre entreprise ? Ensuite, il faut aussi décrire de quelle manière votre marque réalise cette mission. Les clients ont besoin de savoir comment vous allez répondre à leurs attentes afin de pouvoir décider s’ils vont se diriger vers vous ou vers une autre marque. Il est également indispensable de définir dans votre proposition de valeur pour qui vous menez la dite mission, à qui vous adressez-vous ? Spécifier votre clientèle cible et tâcher d’apporter la solution adéquate à leur problème vous permettra d’améliorer votre expertise dans votre domaine, c’est tout l’intérêt de la verticalisation. Pour finir, le plus important est de définir ce qui vous rend unique par rapport aux milliers de marques qui proposent le même service ou le même produit que vous. Vous avez peut-être une idée de ce qui pourrait-être votre valeur ajoutée mais parfois, les clients ne pensent pas la même chose.

Comment savoir pourquoi les clients viennent chez vous

En choisissant les produits et services que vous alliez offrir à vos clients, vous avez sûrement déjà pensé à ce « plus » que vous pouvez leur offrir. Cependant, il se peut que votre clientèle soit attirée par d’autres éléments auxquels vous n’avez pas forcément pensé. Comme la concurrence évolue également, votre atout n’est peut-être plus le même aujourd’hui. Parfois, les marques anciennes perdent en visibilité face aux nouvelles. Pour connaître les vraies motivations de vos clients dans le but de faire une bonne proposition de valeur, il est donc nécessaire d’avoir les avis de vos clients. Pour cela, vous pouvez mener une petite enquête par téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux selon vos possibilités. Avec le feedback de vos clients, vous pourrez rédiger la proposition de valeur de marque convenablement. Toutefois, un audit concurrentiel vous aidera aussi à vous démarquer en éliminant les éventuels points forts que vous partagez avec vos concurrents. Pour la rédaction, votre paragraphe doit juste être clair et simple. Vous savez maintenant comment créer votre proposition de valeur, il vous reste à vous en servir pour mettre en avant votre marque.

Utiliser votre proposition de valeur de marque sur votre site

S’il y a un endroit où votre proposition de valeur de marque doit être visible, c’est bien sur votre site web. La raison en est que la majorité des achats et la découverte de nouvelles marques se font tous sur internet. Néanmoins, il ne faut aux internautes que quelques secondes pour décider s’ils vont rester sur une page ou non. Bref, pour qu’ils puissent recevoir votre message à travers votre proposition de valeur de marque, celle-ci doit se trouver à un endroit bien visible. Tenez compte de la technique du eye-tracking. Votre proposition de valeur peut être placée à l’endroit des titres et sous-titres de votre page. Mettez-la en valeur par la taille de police et les couleurs. Pour encore plus d’impact, incitez vos prospects à l’action dès le début en commençant votre titre par un verbe à l’impératif. Vous pouvez aussi faire suivre votre proposition de valeur par un CTA afin que vos visiteurs passent facilement à l’étape suivante. Pour avoir une idée plus précise sur ce qu’est la proposition de valeur, jetez un œil à la page d’accueil de Semrush ou encore celle d’Unbounce.

Mesurer la satisfaction client via le digital - Agence Sharing

Utiliser le digital pour mesurer la satisfaction client

Utiliser le digital pour mesurer la satisfaction client 2000 1500 Sharing

Plus important encore que l’obtention d’un bon retour sur investissement, la satisfaction client est l’objectif de toute stratégie marketing digne de ce nom. C’est en effet le garant du développement et de la pérennité des activités de l’entreprise. Mais comment savoir si vos clients sont satisfaits de vos produits ou services ? Pour avoir une réponse, il faut bien évidemment demander leurs avis, mais le véritable souci est de savoir leur poser la question. Comme nous vivons dans une époque où on n’a de temps que pour les choses qui nous importent vraiment, peu de gens sont disposés à participer à un sondage ou à un long questionnaire pour donner ces informations aux marketeurs. La meilleure solution à ce problème est de se tourner vers le digital.

Pourquoi choisir le digital pour mesurer la satisfaction client ?

L’heure est à la digitalisation, notamment dans le domaine du marketing. Une bonne partie des achats se fait en ligne et 88% des clients ont l’habitude de consulter les avis des autres consommateurs avant d’acheter en ligne un produit ou un service. Il paraît donc logique d’emprunter le même chemin pour demander aux clients s’ils sont satisfaits ou non de leurs achats. De plus, la satisfaction client est particulièrement utile pour la e-réputation d’une marque. Un client satisfait est en général fidèle à la marque en question et il a tendance à la recommander aux autres. Par ailleurs, les outils digitaux sont aussi les plus favorables à l’interaction, ils sont rapides et faciles d’utilisation. Plus concrètement, on peut mesurer la satisfaction client à travers des indicateurs précis.

Les indicateurs de satisfaction les plus connus

Chaque entreprise a sa propre technique pour connaître le niveau de satisfaction de ses clients. Il y a d’ailleurs plusieurs options telles les enquêtes in-App (un questionnaire de feedback intégré de manière discrète à un site web), les sondages par mail ou les sondages par chat. Dans tous les cas, elles se servent en général de l’un des indicateurs suivants pour mesurer la satisfaction client :

–    Le CSAT ou score de satisfaction client (Consumer Satisfaction en anglais) : il s’agit de demander aux clients d’estimer leur niveau de satisfaction par rapport au produit ou service sur une échelle de 1 à 3, 1 à 5 ou 1 à 10.

–    Le NPS ou Net Promoter Score : cet indicateur permet de savoir à quel point les clients sont disposés à vous recommander à d’autres. Les consommateurs sont répartis en 3 catégories selon les notes qu’ils attribuent à la marque : 10-9 pour les promoteurs, 8-7 pour les neutres et 6-0 pour les détracteurs. Pour avoir votre score, soustrayez le taux des détracteurs à celui des promoteurs.

–    Le CES ou Consumer Effort Score : ici on mesure le niveau de difficulté que le client a fait pour réaliser son achat. L’échelle varie de 1 à 7, 1 étant la valeur attribuée au moindre effort.

Mais les sites web et les applications ne sont pas les seuls canaux qu’on peut utiliser pour mesurer la satisfaction client, on peut aussi passer par les réseaux sociaux et c’est même la meilleure alternative. 

Mesurer la satisfaction client par les réseaux sociaux : les avantages

C’est bien connu, les réseaux sociaux sont les meilleurs endroits pour échanger directement avec les clients. Outre vos propres réseaux où vous pouvez lire directement les commentaires de vos clients, vous pouvez aussi savoir ce qui se dit de votre entreprise ailleurs en utilisant des outils comme Mention ou Social mention. Les réseaux sociaux offrent aux utilisateurs plus d’espace et plus de liberté, du coup, les socionautes sont plus enclins à vous faire part, parfois en détail de leurs sentiments pendant et après l’achat. De la même manière, vous pouvez leur apporter une solution personnalisée via le réseau utilisé.

Néanmoins, vous pouvez aussi choisir d’autres solutions innovantes comme le chatbot ou la borne interactive placée à la sortie de votre magasin pour connaître le niveau de satisfaction de vos clients. L’essentiel est d’être à l’écoute et réactif aux réactions de vos consommateurs.