Web marketing

Comment bien utiliser le snack content ? Agence Sharing

Comment bien utiliser le snack content ?

Comment bien utiliser le snack content ? 2000 1500 Sharing

La concurrence entre les marques s’intensifie chaque jour et elle se fait surtout ressentir au niveau du marketing de contenu. Les internautes sont en effet sollicités de tous les côtés et il faut leur offrir un contenu intéressant pour les atteindre. Le snack content peut apporter une solution à ce problème, mais pour cela il faut savoir l’utiliser correctement. Mais avant de nous pencher sur l’utilisation du snack content, il faut d’abord connaître ce que c’est.

Qu’est-ce que le snack content ?

Le snack content est un contenu court qui sert à attirer l’attention des internautes. Il doit donc être percutant afin de susciter leur intérêt, de créer des émotions et les inciter à connaître davantage votre marque, vos produits ou services.

Il y a différents types de snack content aujourd’hui sur la toile mais le plus connu est sans aucun doute les posts sur les réseaux sociaux. C’est le canal de communication idéal pour diffuser ce type de contenu qui est censé devenir viral rapidement. Le snack content permet ainsi de donner de la visibilité à une marque parmi les millions d’entreprises qui offrent des contenus sur internet. Par ailleurs, les vidéos courtes, les mèmes et les citations sont aussi des types de snack content très appréciés du public en ce moment. Les socionautes sont friands de contenus courts, amusants et faciles à assimiler. Outre les réseaux sociaux, le snack content peut aussi prendre la forme d’articles courts ou d’infographies diffusés sur les blogs.

Selon ces types de contenus et les plateformes où ils sont diffusés, l’efficacité des snack contents repose sur la façon de l’utiliser.

Comment optimiser l’impact de vos snack contents ?

Le public aime le snack content mais il faut savoir que ce type de contenu est aussi éphémère. Pour qu’il ait l’impact recherché, il y a quelques « règles à respecter ».

Ne pas tomber dans « l’excès d’informations »

Les posts sur les réseaux sociaux ont tendance à être noyés dans un fil d’actualités qui se renouvelle très rapidement. Il est donc facile de tomber dans l’excès d’informations à force de vouloir rester visible par le public et de maximiser le nombre de clics. Une telle attitude est néfaste pour l’image de votre marque. Privilégier la quantité à la qualité ne fera que détourner les socionautes de vous. Pour attirer et maintenir leur attention, l’idéal est de leur donner du snack content de qualité adapté à leurs tranches d’âge et leurs centres d’intérêt, ce qui exige de connaître votre public cible.

Offrir un contenu ludique et divertissant

Le type de contenu qui engage le public est un contenu divertissant et/ou ludique. Sans vous détourner des valeurs de votre marque, les mèmes et les vidéos courtes sont de bons formats pour servir d’appât pour vos visiteurs et pour les fidéliser.

Adapter le snack content à la plateforme de diffusion

Il faut également penser à adapter votre snack content au code de la plateforme où il sera diffusé. Les articles courts sont par exemple plus adaptés à LinkedIn. Les infographies quant à elles auront plus de visibilité et d’engagement sur un réseau comme Pinterest.

Diriger les lecteurs vers un contenu plus étoffé

Vous ne pouvez pas baser votre stratégie de marketing de contenu sur les snack contents. Ce type de contenu sert uniquement à « hameçonner » le public. Pour les convertir et en faire des leads ou des prospects, vous devez miser sur des contenus plus longs et plus approfondis. C’est le type de contenu qui peut témoigner de votre expertise. Le snack content doit ramener les visiteurs vers ces contenus qui vont les convaincre à vous suivre ou à réaliser une action ciblée sur votre site.

Pour attiser la curiosité des visiteurs et les attirer vers la destination finale de votre publication (une visite sur votre site ou un visionnage d’une vidéo de votre création par exemple), offrez-leur les extraits les plus intéressants dans votre contenu court. N’oubliez pas d’intégrer des liens dans vos posts quand cela est permis par le format et la plateforme de vos choix.

Pourquoi utiliser la réalité virtuelle pour votre marketing - Agence Sharing

Pourquoi la réalité virtuelle est-elle utile pour votre marketing ?

Pourquoi la réalité virtuelle est-elle utile pour votre marketing ? 2000 1500 Sharing

Le jargon de la nouvelle technologie laisse parfois les utilisateurs perplexes. Parmi les dernières innovations qui envahissent aujourd’hui la sphère du marketing digital, la réalité virtuelle n’est pas encore connue de tous alors qu’elle peut être un outil de communication et de vente redoutable. Mais en quoi consiste concrètement la réalité virtuelle ? Et en quoi peut-elle servir le marketing ?

La réalité virtuelle : une technologie adaptable à plusieurs domaines

La réalité virtuelle est une technologie qui nous permet de nous immerger dans un univers reproduit par une source informatique et d’interagir avec lui. Concrètement, elle nous permet par exemple de visiter un monument historique situé dans un autre pays, depuis notre canapé. Pour l’apprécier, il faut se servir d’un casque de réalité virtuelle qui couvre tout le champ de vision. Il y a plusieurs types de casques sur le marché aujourd’hui mais les plus connus sont ceux de Microsoft (Hololens), ceux de Facebook (Oculus), ceux de HTC (HTC Vive) et ceux de Sony (PlayStation VR).

La PlayStation VR de Sony

Si la réalité virtuelle s’est fait connaître notamment grâce aux jeux vidéos, elle est aujourd’hui utilisée dans de nombreux domaines. Elle est aussi utile dans le domaine de l’éducation que dans celui du tourisme et également dans le domaine médical. Elle peut être utilisée dans plusieurs autres filières mais ici, nous allons nous intéresser à son usage dans le marketing. Qu’est-ce que cette technologie peut apporter à votre entreprise ?

Mieux communiquer sur la valeur de votre marque

Les supports de communication classiques ne permettent pas de communiquer efficacement sur les valeurs d’une marque. Elles sont souvent perçues comme de simples discours par le public. Pour avoir un impact auprès du public, transformez vos valeurs en des expériences que vous partagerez avec lui via la réalité virtuelle. Essayez par exemple la vidéo 360° et les jeux VR.

Créer des émotions

Les consommateurs adorent la réalité virtuelle parce qu’elle les divertit et les fait rêver. En découvrant vos offres de manière interactive et ludique, ils sont alors plus enclins à essayer vos produits et à en parler autour d’eux afin de partager leurs émotions. Vous n’êtes donc pas obligé de déployer une stratégie en plus pour recueillir des avis et des témoignages de la part de vos clients.

Vendre vos produits grâce aux expériences immersives

Si vous vendez des produits aux options ou manipulations complexes, la réalité virtuelle est le moyen le plus simple et efficace de les faire découvrir par le public. Le travail des vendeurs s’en trouve facilité. La réalité virtuelle ne se contente pas de montrer les produits aux clients, elle leur permet de les manipuler, de les tester et de découvrir toutes leurs facettes. La prise de décision d’achat est par conséquent plus facile et surtout rapide.

Optimiser le temps de travail de votre personnel

Bien conçus, les contenus en VR donnent des informations complètes et précises aux utilisateurs. Dans vos boutiques ou lors des salons et évènements commerciaux, l’utilisation de la réalité virtuelle permet à vos collaborateurs de consacrer plus de temps à vos clients. Par la même occasion, elle vous dispense d’engager du personnel en plus pour présenter vos produits et leurs atouts aux visiteurs.

Faire face à la concurrence

Les grandes marques sont les plus nombreuses à utiliser la réalité virtuelle vu le prix encore onéreux des casques. Cependant, investir dans ce type d’appareil peut se révéler intéressant pour les entreprises. La formation des salariés est par exemple plus facile et rapide avec la VR. Plus motivés, vos collaborateurs sont plus efficaces et votre marque employeur en sera également boostée. Face au public, vous avez aussi une longueur d’avance sur vos concurrents avec la VR.

Outre ces avantages, le marché de la réalité virtuelle est en pleine croissance malgré une régression cette année. Selon l’analyse d’IDC, le marché devrait enregistrer une croissance annuelle qui avoisine les 48% d’ici 2024. Ce qui est certain, c’est que les consommateurs seront toujours en quête de plus d’expérience, aussi, pensez à intégrer la réalité virtuelle à votre stratégie marketing !

Comment créer un site e-commerce efficace - Agence Sharing

Comment créer un site e-commerce efficace ?

Comment créer un site e-commerce efficace ? 2000 1500 Sharing

L’achat en ligne fait désormais partie de la vie quotidienne des consommateurs. En effet, de nombreux acheteurs préfèrent faire leur shopping sur internet et la tendance est à la hausse depuis que le Covid-19 sévit sur toute la planète. Si vous n’avez pas encore créé votre boutique en ligne à ce jour, il serait temps de vous y mettre ! Pour créer un site e-commerce efficace, voici quelques conseils qui vous seront bien utiles.

Les étapes préliminaires

Avant de vous concentrer sur la création proprement dite de votre boutique en ligne, vous devez d’abord définir les bases sur lesquelles elle sera fondée et le contexte dans lequel elle va évoluer.

Définir l’identité de votre marque

Pour commencer, vous avez besoin de définir avec précision votre identité. Outre votre logo et votre slogan, c’est avant la création de votre site que vous devez mettre en place les valeurs de votre marque. Que fait exactement votre entreprise ? Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Quelle image voulez-vous donner à vos clients ? Les réponses à ces questions devront être mises en avant sur votre site. Le choix de la charte graphique ira aussi de pair avec l’identité de votre marque (les couleurs, la police des caractères…).

Réaliser une étude de marché

Le design et même la ligne éditoriale de votre prochain site dépendront du profil de votre public cible. Afin d’assurer le succès du site, il faut que ces critères correspondent à leurs besoins et à leurs préférences. Il est donc essentiel de définir vos buyers personas. Par ailleurs, vous devez aussi connaître vos concurrents. Jetez un œil à leurs sites afin de déceler les points positifs que vous pourrez reprendre sur le vôtre ou que vous pourrez encore améliorer. Une analyse approfondie vous permettra aussi d’avoir des détails sur leur audience. Pour mieux connaître vos concurrents, vous pouvez utiliser des outils d’analyse en ligne comme Semrush.

Préparer les contenus

Prenez le temps de créer le contenu de votre site, qu’il s’agisse de textes, d’images ou autres. Créez dès le départ des contenus optimisés SEO. Réunissez les images dont vous disposez et pensez également à leur référencement naturel. Notez ce qu’il faut encore ajouter.

Après avoir réglé ces quelques points essentiels, vous pouvez penser aux détails techniques concernant la création de votre site e-commerce.

La structure de votre site

Les consommateurs d’aujourd’hui sont devenus plus exigeants et cherchent à vivre sur les sites e-commerce la même expérience d’achat que dans un magasin physique. Pour les séduire, vous avez donc besoin d’un site attrayant et bien structuré. La meilleure chose à faire est de commencer par un wireframe pour éviter les modifications importantes lors du développement de votre site. Voici néanmoins les points importants à retenir pour un site e-commerce efficace.

La page d’accueil

La page d’accueil est l’une des pages les plus importantes de votre site. Elle doit donner toutes les informations capitales sur votre marque et ses activités. C’est sur la page d’accueil que doivent se trouver vos propositions de valeur afin de vous démarquer de vos concurrents. Tâchez de les placer dans un endroit stratégique en sachant que les internautes ne lisent pas vraiment les pages web, ils les scannent.

Toutes les pages principales de votre site doivent être accessibles depuis la page d’accueil en un ou 2 clics au maximum. Aussi, le menu principal (en en-tête) devra donner un aperçu global du contenu du site et permettre d’accéder aux autres pages. Faites en sorte qu’il soit court et concis.

Votre page d’accueil doit aussi donner un aperçu de vos produits phares et/ou en promotion accompagnés des call-to-action bien visibles pour inviter à l’achat. Par ailleurs, le design est également un élément capital pour toutes vos pages afin de rendre la navigation facile et agréable.

Les fiches produits

Après l’accueil, la qualité des fiches produits est aussi d’une première importance afin qu’un site e-commerce soit efficace. Pour commencer, pensez à l’arborescence des rubriques. Il est indispensable d’organiser méticuleusement vos fiches par catégorie et/ou type de produit et de mettre en place un fil d’ariane pour que les visiteurs puissent naviguer entre les pages sans difficulté.

Dans la présentation d’un produit, pensez en premier lieu aux images. Il est opportun de faire appel à un photographe professionnel afin de présenter vos produits sous leurs meilleurs jours et depuis plusieurs angles. Selon le type de produit, vous pourrez être amené à les mettre en situation (photographier des parasols sur une belle terrasse par exemple).

Outre les images, donnez à vos clients toutes les informations nécessaires sur le produit que vous vendez. Les principales informations telles que leurs noms, leurs prix et leurs atouts devraient être visibles à côté des images. Pour éviter que les visiteurs ne se lassent de lire, séparez les autres informations sous quelques onglets  (description, infos complémentaires, etc.) et utilisez les listes pour citer les caractéristiques et avantages de vos produits. A la fin de votre page, proposez des produits complémentaires (cross selling) ou similaires (up selling). Vous augmenterez les opportunités de vente et améliorerez votre maillage interne par la même occasion.

Mettez bien en évidence les call-to-action pour encourager les ventes. Vous pouvez également ajouter les avis clients (sous forme d’étoiles) sur chaque fiche produit. Enfin, n’oubliez pas de mettre des boutons de partage sur les réseaux sociaux pour que votre site e-commerce soit efficace.

Les autres pages

Afin de pouvoir vendre en ligne dans un cadre légal et afin de rassurer vos clients, n’omettez pas d’ajouter les pages qui sommes-nous, mentions légales, politique de confidentialité, conditions générales de vente à votre site. Votre page contact doit aussi permettre aux clients de communiquer facilement avec vous. Outre votre adresse et un formulaire de contact où ils peuvent détailler leurs demandes, ajoutez aussi une adresse e-mail, un numéro de téléphone, des liens vers vos pages sur les réseaux sociaux.  

Optimisez l’expérience utilisateur

Entre 2 vendeurs qui proposent le même produit, il n’y a pas que le prix qui compte aux yeux des consommateurs. Aujourd’hui, l’expérience utilisateur est un facteur déterminant pour les consommateurs. Le parcours d’achat doit être le plus intuitif et le plus simple possible pour ne pas dissuader les clients. Simplifiez le tunnel de conversion afin qu’ils puissent finaliser facilement leurs achats. Optez pour des modes de paiements reconnus (PayPal, Stripe, Cartes Bancaires, etc.)  en prenant soin de faire plusieurs tests pour chaque mode de paiement.

Pour finir, utilisez la nouvelle technologie pour mettre toutes les chances de votre côté.  Par exemple, vous pouvez mettre en place un chatbot sur votre site pour rester toujours disponible pour vos clients. L’utilisation de la Réalité Augmentée peut aussi multiplier vos ventes car les consommateurs aiment les expériences interactives.

Afin d’avoir un site à jour sur les tendances actuelles et les nouvelles technologies, la meilleure alternative est de confier la création de votre site à des professionnels. Depuis le rachat de Elise Technologies, nous disposons chez Sharing d’une équipe de développeurs qualifiés pour créer des sites e-commerce efficaces et bien structurés. N’hésitez pas à nous envoyer votre demande de devis

Pourquoi vous devriez investir dans le social commerce

Pourquoi vous devriez investir dans le social commerce 2000 1500 Sharing

Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de la vie quotidienne des consommateurs et leur vocation a également évolué. Ils ne sont plus de simples plateformes d’échanges, ils sont devenus de puissants canaux de communication et de vente. Le social commerce est un concept récent qui témoigne de cette évolution de l’usage des réseaux sociaux. Encore méconnu de certains et confondu par d’autres avec le social selling, le social commerce mérite l’attention des marques et de toutes personnes souhaitant promouvoir ses activités commerciales sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que le Social Commerce ?

Le social commerce fait référence à la vente de produits directement sur les réseaux sociaux. Tout le processus d’achat, depuis la découverte du produit jusqu’à la vente finale se fait sur le réseau en question dans le social commerce. Il est ainsi différent du e-commerce qui se fait sur un site web ou une application dédiée. Le social commerce est aussi différent du social selling. Si le premier se focalise sur la vente, le second est plutôt un processus qui consiste à créer et à entretenir une relation commerciale avec les socionautes dans le but de trouver des prospects. A l’heure actuelle, le social commerce (ou social shopping) se fait principalement sur Facebook et Instagram Shop et récemment sur Pinterest. Le social commerce offre à ses utilisateurs plusieurs avantages que le e-commerce ne peut pas fournir.

Le social commerce et ses avantages

L’usage des réseaux sociaux a connu une hausse de 10,5% entre Juillet 2019 et Juillet 2020 d’après une étude réalisée par Hootsuite et We Are Social, soit 376 millions d’utilisateurs en plus. Outre la taille de l’audience qui ne cesse de s’accroître, les réseaux sociaux ont aussi d’autres atouts à offrir aux social sellers.

Un nouveau canal de vente

Les ventes en ligne se font principalement sur les sites e-commerce. Outre les éventuelles difficultés que les clients peuvent rencontrer sur leur parcours d’achat, la mise en place d’un système de paiement sécurisé sur les sites web est parfois difficile et requiert du temps. Le social commerce permet d’offrir un parcours d’achat plus facile avec des modes de paiement déjà prévu par les plateformes. En cas de problème technique sur le site, les clients peuvent se tourner vers les réseaux sociaux pour faire leurs achats. L’existence du social commerce leur laisse le choix du canal à utiliser pour acheter les produits qui les intéressent.

Une meilleure expérience client

On aime les réseaux sociaux, notamment parce qu’ils nous permettent d’interagir avec nos amis, familles, collaborateurs mais aussi avec les marques et entreprises qui vendent nos produits favoris. Le succès du social commerce repose aussi sur cet aspect qui transforme le shopping en une expérience sociale. Les consommateurs sont plus enclins à s’adresser à des marques qui interagissent avec eux et qui les écoutent.

 Le lieu d’achat favori des dernières générations

L’audience des réseaux sociaux, notamment celle de Facebook et Instagram, les 2 principaux réseaux qui permettent l’achat direct sur leurs plateformes est essentiellement constituée par des jeunes. D’après toujours les chiffres de Hootsuite, 48% des jeunes américains entre 18 et 34 ans ont fait des achats sur les réseaux sociaux en 2019 et la tendance est à la hausse pour cette année. Par ailleurs, 81% des acheteurs recherchent des produits sur ces réseaux tandis que 48% des utilisateurs de Pinterest l’utilisent dans le but de faire des achats. Il y a donc de belles opportunités à saisir pour les marchands avec le social commerce.

Recueillir des avis clients

Afin de pouvoir améliorer la stratégie marketing et les produits en eux-mêmes, il est indispensable de connaître les avis des clients. Les réseaux sociaux sont les meilleurs endroits pour les recueillir, les clients qui y font leurs achats sont naturellement amenés à donner un feedback sur les produits qu’ils ont achetés. Il est même possible de leur demander de donner leurs avis sur un produit à venir. Par la même occasion, vous pouvez aussi découvrir le profil et les réels besoins de vos consommateurs.

Comment créer un plan de communication efficace - Agence Sharing

Comment définir un plan de communication efficace et durable ?

Comment définir un plan de communication efficace et durable ? 2000 1500 Sharing

Que ce soit pour lancer un nouveau produit, pour faire connaître les engagements de votre entreprise ou pour toute autre action nécessitant de communiquer avec votre audience, vous avez besoin d’un plan de communication. En effet, il est indispensable pour transmettre votre message au public. Néanmoins, l’existence d’un plan de communication n’assure pas le succès de vos campagnes, il faut qu’il soit bien conçu. Mais comment faire pour créer un plan de communication efficace ? Pour commencer, il faut d’abord savoir que mettre dans un tel plan.

Que contient un plan de communication ?

Le plan de communication sert à organiser et à planifier toutes les actions à réaliser dans le but de faire passer un message au public cible. Dans le plan de communication sont stipulés le mandat (la cause de votre plan de communication), les objectifs que vous voulez atteindre, votre public cible, les échéanciers de tous vos évènements, les personnes responsables de chaque action, l’axe et les moyens de communication que vous allez utiliser, les messages que vous voulez faire passer ainsi que le budget alloué à la campagne de communication. Le plan de communication n’est donc pas à confondre avec le plan d’action qui en est juste une partie ici.

Pour atteindre vos objectifs, il ne suffit pas de suivre toutes les étapes de création d’un plan de communication. Un plan efficace est le résultat d’une analyse approfondie et d’un travail minutieux.

Méthode pour créer un plan de communication efficace

En sachant que la réalisation d’un plan de communication commence par la définition du mandat et se termine par un bilan des résultats, nous n’allons pas nous focaliser sur les étapes de création du plan dans cet article. Nous allons plutôt nous concentrer sur la manière dont certaines de ces étapes doivent être réalisées afin de créer un plan de communication efficace et durable.

Faire une analyse affinée du contexte

Afin de créer un plan qui serve vos objectifs, il est nécessaire de prendre en compte le contexte dans lequel il va évoluer. Il s’agit de vous assurer dès le départ que votre mandat soit faisable ou pas. Où se situe votre entreprise dans son secteur d’activité et par rapport à la concurrence ? En tenant compte de votre mandat, de quelle manière pourrait-elle communiquer au mieux sur le sujet ?

Prenez le temps d’étudier point par point quelles sont les opportunités que votre mandat offre, quelles menaces ces nouvelles opportunités représentent pour les performances actuelles de votre entreprise et par conséquent, comment vous devez mener votre communication. 

Constater les forces et faiblesses de l’entreprise

Faites la liste des points forts et des faiblesses de votre entreprise, toujours en tenant compte de votre mandat. De cette manière, vous aurez une idée plus précise sur ce qu’il faut améliorer et sur les leviers que vous pouvez déjà utiliser pour faire passer votre message à votre public.

Définir des objectifs SMART

Afin de pouvoir constater le succès ou l’échec de votre plan de communication, il vous faut fixer un ou des objectifs Spécifique(s), Mesurables(s), Atteignable(s), Réaliste(s) et Temporellement défini(s).  Pour être plus clair, votre objectif doit ressembler à cet exemple : D’ici 3 mois, je dois augmenter mon taux de conversion de 2 à 8%. Vous pourrez constater votre situation en observant les statistiques donnés par des outils tels que Google Analytics. Observez aussi les insights des réseaux sociaux au bout de cette période afin de pouvoir rectifier votre stratégie si besoin.

Segmenter le public cible

Pour un véritable impact, votre approche ne doit pas être la même selon les profils de votre public cible. Vous avez donc besoin de les identifier et de les segmenter selon leurs caractéristiques. Ainsi, vous pourrez adapter votre message et même choisir le moyen de communication adéquat.

Détailler la stratégie de communication

Tâchez d’inclure dans votre stratégie de communication tous les détails des actions à mener. Dressez un tableau où apparaîtront tous les évènements avec leurs descriptions, leurs finalités, les participants et les responsables, la date où ils auront lieu et leur récurrence. Votre stratégie peut aussi inclure un plan média.

Créer un message adapté à chaque moyen de communication

Le profil de votre public cible est encore une fois très important ici. Choisissez bien le ton à utiliser selon chaque profil afin de mieux les atteindre. Mais il faut aussi formuler votre message selon le moyen de communication choisi. Employer un ton convivial est par exemple indiqué sur les réseaux sociaux mais pas dans un communiqué de presse, où un langage soutenu est plus adapté.

Faire un débriefing au moment du bilan

Pour améliorer les résultats, il est recommandé de faire des bilans intermédiaires avant même que votre campagne de communication ne se termine. Observez vos KPIs tout en ayant vos objectifs SMART sous les yeux. Organisez un débriefing avec votre équipe pour trouver la meilleure solution dans le but d’améliorer les résultats.

Pour finir, il est important de souligner que le plan de communication est le fil conducteur de votre campagne. Il constitue un repère indispensable pour toutes vos équipes mais il n’est cependant pas un document définitif. Selon vos constats et parfois selon le contexte qui peut changer, il peut être ajusté afin de vous permettre d’atteindre vos objectifs.

Comment améliorer votre e-réputation - Agence Sharing

Comment améliorer votre e-réputation ?

Comment améliorer votre e-réputation ? 2000 1500 Sharing

Avec l’usage croissant des réseaux sociaux et des autres plateformes numériques, la communication devient beaucoup plus facile mais aussi plus délicate. Les avis des internautes ont en effet le pouvoir de faire et de défaire l’e-réputation d’une marque ou d’une personne aujourd’hui. Il est donc impératif de bien la gérer bien qu’il soit impossible de la contrôler. Pour vous aider à améliorer votre e-réputation, on vous donne ici quelques recommandations. Néanmoins, avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler ce qu’est l’e-réputation.

Qu’est-ce que l’e-réputation ?

On peut définir l’e-réputation comme étant l’impact sur leur image de tous les contenus diffusés sur le web sur une marque, une entité ou une personne, que ces contenus soient diffusés par eux-mêmes ou par les internautes. De par cette définition, on ne peut donc pas maîtriser totalement l’e-réputation, néanmoins, il est bien possible de la gérer et de l’améliorer. L’e-réputation se construit petit-à-petit notamment avec les avis des internautes sur toutes les plateformes numériques mais aussi avec les contenus que l’entité ou la personne concernée crée. A l’heure actuelle, elle joue un rôle capital pour la notoriété et même pour le succès des marques vu que la grande majorité des décisions d’achat est basée sur les avis clients. Il est donc plus important que jamais d’avoir des avis positifs

Si les clients mécontents sont souvent prédisposés à partager leurs mauvaises expériences avec d’autres consommateurs, la plupart des clients satisfaits n’ont pas l’habitude d’en parler. C’est la principale raison pour laquelle vous devez soigner votre e-réputation. Pour ce faire, vous devez garder un œil sur ce qui se dit sur vous sur quelques plateformes.

Les plateformes à surveiller

La première, c’est votre page d’avis Google My Business si vous en avez. Après, surveillez vos propres réseaux sociaux. Votre communauté sur les réseaux sociaux laisse souvent ses avis sur vos produits, vos services et votre entreprise. Pour savoir ce qui se dit sur vous, vous devez être présent sur ces réseaux.

Etendez ensuite votre veille sur les réseaux sociaux en général où l’on cite votre marque. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils comme Mention, Social Mention, Hootsuite.

Après les réseaux sociaux, investissez aussi les plateformes de discussions telles que les forums et les blogs. Pour trouver ce qui se dit sur vous à ces endroits, utilisez les mots-clés “forum” ou “blog” suivis du nom de votre marque (Exemple : forum L’Oréal).

Le 3ème type de plateforme, ce sont les sites d’avis comme TripAdvisor, Avis Vérifiés, etc. Le plus indiqué est de surveiller ceux qui touchent votre secteur d’activité. Enfin, faites des recherches sur les moteurs de recherche, notamment Google. Vous pouvez utiliser le nom de votre marque ou celui des dirigeants de l’entreprise, les noms des produits ou des services suivis du nom de votre marque.

Quand vous aurez trouvé les mentions vous concernant, il vous faut adopter les bonnes attitudes et les bons réflexes.

Comment bien gérer votre e-réputation

Les avis positifs comme les avis négatifs méritent tous votre attention afin d’améliorer votre e-réputation. Il faut être réactif afin de montrer à vos clients que leurs avis comptent pour vous. Voici quelques conseils pour vous aider.

Eviter les bad buzz

Si les mots de remerciements sont parfois suffisants pour les clients qui donnent des avis positifs, les clients mécontents méritent encore plus d’attention. Face aux critiques ou plaintes de certains clients, vous devrez selon la situation prendre la parole pour donner des explications et/ou pour vous excuser. En cas de produit défaillant par exemple, la meilleure chose à faire est de le remplacer. En adoptant cette attitude, les critiques deviendront positives. Il est également important de réagir le plus tôt possible afin d’éviter les bad buzz. 

Prévoir une stratégie de gestion de crise

Pour les marques qui travaillent essentiellement en ligne, il est recommandé d’adopter dès le début une stratégie de gestion de crise, c’est-à-dire définir qui sera chargé d’une telle tâche, comment le faire et sur quels canaux de communication agir.

Utiliser des outils de veille

Afin de vous maintenir au courant des mentions que les internautes font sur votre marque, vous pouvez vous servir de Google Alerts ou d’autres outils comme Alerti ou Synthesio.

Booster les avis positifs

Pour ce faire, profitez de tous les atouts de Google My Business pour commencer. Si vous êtes dans le B2B, dirigez les clients satisfaits vers LinkedIn afin qu’ils y laissent leurs avis sur votre marque, service ou produit. Ensuite, coopérer avec un influenceur est également un très bon moyen d’améliorer votre e-réputation. Collaborez avec un influenceur qui travaille dans votre secteur d’activité et dont le taux d’engagement des posts ou articles est assez stable. Pour finir, vous pouvez également transformer vos employés en vos ambassadeurs en prenant soin de votre marque employeur.

Bref, la gestion de l’e-réputation est un travail de longue haleine, elle doit être entretenue en permanence. Comme elle demande à la fois du temps, des ressources et aussi de la compétence, vous aurez au moins besoin des services d’un community manager. Cependant, confier la mission à une agence spécialisée vous permettra de vous concentrer mieux sur le développement de vos activités et l’atteinte de vos objectifs. Sharing met à votre disposition son équipe pour assurer la e-réputation de votre marque, n’hésitez pas à nous contacter !

comment limiter vos dépenses dans la création de vidéos - Agence Sharing

Comment limiter vos dépenses dans la création de vidéos

Comment limiter vos dépenses dans la création de vidéos 2000 1500 Sharing

La vidéo est le format favori des socionautes. Pour attirer et retenir l’attention des utilisateurs, les marques ont ainsi tout intérêt à utiliser ce format. Cependant, la création de vidéos nécessite des compétences afin de pouvoir offrir un contenu de qualité aux visiteurs. Créer des vidéos requiert également des investissements pour les marques en termes de temps et de ressources et il n’est pas toujours évident pour les PME d’octroyer un budget conséquent pour ce type de tâches. Si vous êtes dans cette situation, voici quelques astuces qui vous permettront de limiter vos dépenses dans la création de vidéos.

Recycler les anciens contenus

Afin d’économiser du temps et dépenser moins, vous pouvez réutiliser les vidéos déjà existantes mais que vous n’avez pas encore publié sur les réseaux sociaux. Vous pouvez les mettre à jour afin d’adapter au contexte et à l’objectif de vos campagnes actuelles. Transformez vos ressources pour être en accord avec le code de chaque réseau social. Pour les rendre plus attrayants et pour que les socionautes puissent capter le message au premier regard, vous pouvez jouer sur le style des sous titres et des CTA que vous allez ajouter à votre nouvelle création.

Se servir des stocks d’images

Vous n’avez ni le temps ni les moyens de faire de nouvelles séances photos ? Tournez-vous vers votre banque d’images. Tout comme les vidéos, certaines images peuvent être utilisées pour votre campagne actuelle, il suffit d’un peu de retouche et d’un bon copywriting pour donner une nouvelle vie à ces images. Pour retenir l’intérêt des socionautes, ajoutez par exemple de la musique et du rythme à votre vidéo.

Puiser les idées de contenus dans ses propres ressources

Pour ne pas perdre du temps à la recherche de « la bonne idée » de contenu, vous pouvez faire une rétrospective des contenus que vous avez créés et sélectionner ceux qui ont eu de bons résultats auprès du public. En créant un nouveau qui soit similaire, vous vous assurez d’avoir l’engagement souhaité et connaissez déjà toutes les ressources nécessaires à la création.

Utiliser les UGC

Les contenus générés par les utilisateurs sont non seulement appréciés par les socionautes, ils vous dispensent aussi des nombreuses étapes à suivre pour chercher et créer un contenu engageant. De plus, c’est le type de contenu qui devient viral rapidement. De la même façon, intéressez-vous aux contenus populaires, rebondir sur les évènements et les vidéos qui font le buzz vous permet de gagner du temps, de la popularité et également un très beau taux d’engagement !

Utiliser des outils moins coûteux

Dans le cas où vous devez créer une vidéo de A à Z, il y a plusieurs outils que vous pouvez utiliser afin de minimiser vos dépenses en création de vidéos. Parmi les moins coûteux mais qui vous permettent de créer des vidéos de qualité (et qui disposent aussi de versions gratuites), vous pouvez par exemple vous servir de Wevideo à partir de 9,99$/mois, Magisto à partir de 4,99$, Adobe Spark à partir de 11,99$ ou encore Lumen5 à partir de 19$.

Comment utiliser Pinterest pour booster les ventes pour les fêtes - Agence Sharing

Fêtes de fin d’année : utilisez Pinterest pour booster les ventes

Fêtes de fin d’année : utilisez Pinterest pour booster les ventes 2000 1500 Sharing

A l’approche des fêtes de fin d’année, les digital marketers sont nombreux à communiquer massivement sur les réseaux sociaux. La plupart optent pour Facebook et Instagram et ont tendance à oublier que les réseaux tels que Pinterest ont également un grand potentiel à exploiter. Pour booster les ventes de fin d’année, on vous suggère d’ajouter Pinterest à la liste des réseaux sociaux qui feront partie de votre stratégie digitale.

Pourquoi utiliser Pinterest ?

Comme nous le savons déjà, Pinterest est un réseau social d’images où les socionautes viennent chercher de l’inspiration. Ils l’utilisent aussi pour découvrir des nouveautés. Désormais, Pinterest permet aussi de mettre en avant les produits à vendre et de faire de la publicité. Mais si Pinterest mérite une attention particulière cette année, c’est parce que le réseau a enregistré une croissance de 28% en un an. En même temps, il a développé diverses fonctionnalités pour les e-commerçants. Ceux qui utilisent Shopify pour gérer leurs boutiques en ligne ont l’avantage de pouvoir vendre leurs produits gratuitement sur Pinterest, à moins d’avoir recours à Pinterest Ads. Comme Shopify et Pinterest sont partenaires, les utilisateurs peuvent vendre leurs produits sur le réseau sans que celui-ci ne perçoive ni frais ni commission au vendeur.

Concernant l’audience et la performance, Pinterest enregistre plus de 400 millions d’utilisateurs actifs mensuels avec une forte croissance de l’audience masculine, des générations X et Y. On compte également plus de 2 millions d’enregistrements par jour sur Pinterest. Par ailleurs, la démographie de l’audience sur le réseau commence aussi à s’équilibrer. Si 70% des utilisateurs étaient des femmes l’année dernière, 40% des nouveaux abonnés sont des hommes cette année.

A l’occasion des prochaines fêtes, Pinterest a également lancé d’autres fonctionnalités pour booster les ventes sur sa plateforme.

Les nouvelles fonctionnalités e-commerce de Pinterest

Pour aider les e-commerçants, Pinterest a déjà sorti un guide marketing pour les fêtes de fin d’année et en même temps, il a aussi opéré plusieurs changements sur sa plateforme. Les mises à jour de Pinterest permettent aux utilisateurs de profiter des fonctionnalités suivantes :

–    Le profil vitrine : les produits sont présentés dans l’onglet Shopping d’une nouvelle manière. Ils sont organisés par catégories. Sur cette vitrine, les visiteurs voient aussi des groupes de produits mis en avant ainsi que des recommandations dynamiques.

–    Une liste de commerçants recommandés pour la catégorie de produits recherchée par le visiteur

–    Un catalogue intuitif et beaucoup plus facile à utiliser.

–    Un outil de planification qui permet d’ajouter progressivement des produits sur Pinterest.

–    Un format Collections constitué par une création principale. Il regroupe un ensemble de produits appartenant à une même collection pour faciliter la création d’une annonce. La création principale peut être présentée sous la forme d’une vidéo dans ce type d’annonce.

–    Pour les annonceurs, il est désormais possible d’automatiser les enchères afin de maximiser le résultat.

–    Une nouvelle analyse des conversions qui permet de suivre le parcours d’achat des clients.

–    L’identification d’un produit à partir d’une scène. Cette dernière fonctionnalité ainsi que le profil vitrine n’est encore disponible qu’aux Etats-Unis pour le moment.

Grâce à ces mises à jour, la mise en avant des produits et la gestion d’une boutique deviennent beaucoup plus faciles sur Pinterest. Les acheteurs quant à eux pourront trouver aisément les articles qu’ils recherchent pour les fêtes de fin d’année.

Les bonnes pratiques WordPress pour un site sécurisé et performant - Agence Sharing

WordPress : les bonnes pratiques pour créer un site performant et sécurisé

WordPress : les bonnes pratiques pour créer un site performant et sécurisé 2000 1500 Sharing

Utilisé par plus de 30% des sites indexés sur internet, WordPress est l’un des CMS favori de la plupart des éditeurs. Néanmoins, afin qu’un site propulsé par WordPress réponde aux attentes de ses utilisateurs, il y a quelques « règles » qu’il faut appliquer lors de sa création ou refonte. Si vous comptez créer un nouveau site ou envisagez de refondre votre site actuel sous WordPress, voici les bonnes pratiques pour le sécuriser et pour optimiser sa performance.

Les conditions à remplir pour sécuriser votre site WordPress

La sécurité d’un site est capitale non seulement pour les visiteurs mais aussi pour les moteurs de recherche. Google, le moteur de recherche numéro 1 mondial privilégie en effet les sites sécurisés dans son algorithme. La sécurité est également indispensable pour le bon fonctionnement de votre propre site. Voici les tâches indispensables pour sécuriser votre site.

Choisir l’hébergement adapté à vos besoins

La plupart des propriétaires de sites optent pour un hébergement mutualisé. C’est effectivement la meilleure solution si l’on se réfère à son coût. Cependant, il n’est pas adapté à tous les sites et surtout, il est le moins performant. Il convient pour un blog personnel mais pour un plus grand site ou un site e-commerce, il vaut mieux opter pour un serveur dédié que vous seul utiliserez même s’il est plus onéreux. Pour un site dont le trafic est à la fois fort et variable, la meilleure solution est de l’héberger dans le Cloud. C’est la solution la plus chère mais également la plus sûre et la plus performante. Par ailleurs, assurez-vous bien que votre hébergeur ait la capacité de protéger vos données des piratages et d’éventuelles pannes techniques. C’est le point le plus important parmi les bonnes pratiques à adopter sur WordPress

Se procurer un certificat SSL

Votre hébergeur vous le propose normalement. Utilisez le protocole HTTPS pour que les échanges et transactions qui se font sur votre site soient sécurisés. Par ailleurs, ce protocole vous fait également gagner les faveurs de Google. Il améliorera le classement de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche par rapport aux sites non sécurisés (HTTP).

Installer votre site en local

Il est recommandé de faire les mises à jour et toutes modifications de votre site en local avant de les mettre en ligne. Une telle installation évitera plusieurs désagréments à vos visiteurs et à vos clients si vous avez une boutique en ligne. Vous pourrez apporter les corrections nécessaires sans perturber le fonctionnement de votre site et vous assurer de ne pas perdre des ventes.

Sauvegarder votre site

Aucune installation n’est à l’abri d’un problème technique ou d’un accident même en choisissant le meilleur matériel et le meilleur hébergement. Pour pallier au crash de votre site et à la perte de données, il est essentiel de faire un backup de votre site. Sauvegardez-le de préférence sur Google Drive ou sur Dropbox afin d’éviter les éventuelles défaillances des serveurs. Les bases de données doivent être sauvegardées journalièrement. Les 3 dernières bonnes pratiques WordPress qu’on vient d’aborder sont valables pour tout type de site.

Auditer régulièrement votre thème et vos extensions WordPress

Si votre site est déjà en ligne, un audit WordPress vous permettra de déceler les problèmes existants sur votre site à tous les niveaux : sécurité, mise à jour, fonctionnement, paramétrage, SEO, ergonomie, accessibilité, etc. Cette tâche doit être faite par une personne qui maîtrise WordPress afin de pouvoir apporter les corrections nécessaires pour améliorer votre site. N’hésitez pas à faire appel à nous pour réaliser un tel audit. 

Après avoir pris les mesures nécessaires à la sécurisation de votre site, vous pouvez maintenant vous concentrer sur sa performance.

Comment rendre votre site WordPress performant

Un site performant est en premier lieu un site qui offre une meilleure expérience utilisateur. Pour que votre site le soit, la première chose à optimiser est sa vitesse de chargement. C’est également un critère important pour votre SEO.

Utiliser un plugin de cache

Accélérez le temps de chargement de votre site en utilisant des plugins tels que WP Super Cache ou WP Total Cache (gratuits). Pour une meilleure efficacité, vous pouvez aussi opter pour des plugins payants comme WPRocket

Optimiser les images

Les images sont indispensables sur un site web mais elles l’alourdissent également. Pour remédier à ce problème, WordPress possède des extensions comme Smush, Imagify. A partir de WordPress 5.3, les images qui dépassent les 2560px sont automatiquement optimisées afin de pouvoir être utilisées sans alourdir les pages. La compression des images résout en grande partie le problème de chargement des sites.

Améliorer le parcours client pour les utilisateurs de Woocommerce

La performance d’un site se traduit aussi par le taux d’abandon des clients pour un site e-commerce. Il s’agit du pourcentage de clients qui n’arrivent pas à finaliser leurs achats. Pour le réduire, il faut que le parcours client soit simple et clair, les CTA doivent être bien visibles, les prix et les différents frais bien explicites. Privilégiez également les passerelles de paiement sécurisées (Paypal, Stripe…) pour rassurer vos clients.

Soignez votre SEO

Un site optimisé SEO doit impérativement être en responsive design. Il doit s’adapter aux mobiles, à tous les types d’écrans et au moins aux navigateurs les plus utilisés. Pour que votre site soit visible par les internautes et obtienne un bon positionnement dans les SERP, il faut penser à sa structure et à son contenu dès la création du site. Une stratégie de mots-clés s’impose donc avant tout et il faut vous assurer qu’il n’y ait aucun contenu en double à l’intérieur et à l’extérieur de votre site.

Pour finir, n’oubliez pas d’intégrer les pages nécessaires à la publication légale de votre site. Cela vous évitera tout conflit d’ordre juridique. On vous parle ici des mentions légales, des CGU ou CGV, la politique de confidentialité, etc. Si vous voulez profiter des nombreux atouts de WordPress et mettre en place ces bonnes pratiques, Sharing met à votre disposition des spécialistes de WordPress pour vous faciliter la vie !

Pourquoi et comment faire du marketing sur TikTok - Agence Sharing

Pourquoi et comment faire du marketing sur TikTok

Pourquoi et comment faire du marketing sur TikTok 2000 1500 Sharing

Malgré les conflits auxquels TikTok fait face aujourd’hui notamment aux Etats-Unis, le réseau continue son expansion dans les autres parties du monde. Il est en effet en train de construire son premier data center en Europe et le nombre de ses utilisateurs ne cesse d’augmenter dans de nombreux pays. La plateforme se transforme petit à petit en un nouvel outil de communication pour les marques et désormais, il est opportun de parler de marketing sur TikTok. Mais pourquoi et surtout comment utiliser une plateforme de vidéos courtes pour son entreprise ? TikTok n’est-il pas un réseau social de divertissement pour les jeunes ?

TikTok, une nouvelle plateforme pour le marketing

Si ce réseau social chinois s’est fait connaître grâce aux vidéos musicales humoristiques créées par des jeunes de 10 à 19 ans, il a subi de nombreux changements aujourd’hui, y compris au niveau de son audience. TikTok a acquis d’autres tranches d’âge et il développe de nouvelles fonctionnalités pour les marques. Pour faire un résumé de ce que représente TikTok aujourd’hui, voici quelques chiffres sur le réseau.

–    TikTok a été lancée en 2018 et elle est aujourd’hui la 2ème application hors jeux vidéos la plus téléchargée au monde.

–    Elle fait partie du Top 25 des applications dans 125 pays différents.

–    Le réseau compte 2 milliards de téléchargements dont 44% ont été réalisés en 2019.

–    Le taux d’engagement moyen sur TikTok dépasse les 8%.

–    90% des tiktokeurs l’utilisent plusieurs fois par jour avec une durée moyenne de session de 5 minutes.

–    40% des utilisateurs ont entre 16 et 24 ans.

–    43% des utilisateurs sont des hommes et 57% des femmes.

–    La plateforme est aussi très présente en France où elle faisait déjà partie des 10 applications les plus téléchargées en 2019.

Concernant les fonctionnalités, TikTok fait aussi du progrès. Le réseau social améliore sa version web. Il permet aux utilisateurs d’avoir accès aux mêmes options que celles de l’application mobile. Par ailleurs, elle a aussi ajouté de nouvelles options comme l’ajustement des vidéos qui consiste à arranger les séquences ou à assembler plusieurs vidéos. Parmi les nouveautés, on notera aussi la création des stickers épinglés mais le plus important, c’est que TikTok offre plus d’options pour les entreprises, elle permet même de faire de la publicité.

Comment utiliser TikTok pour promouvoir votre marque ?

Créer un compte TikTok n’est pas difficile. Vous pouvez le faire à partir d’une adresse e-mail, un numéro de téléphone, un compte Google, un compte Facebook ou aussi un identifiant Twitter. La seule information supplémentaire que TikTok demande sera votre date de naissance que vous seul pouvez voir. Après cette étape, vous pourrez déjà enregistrer votre premier TikTok mais si vous voulez l’utiliser pour promouvoir votre entreprise, vous devez le passer en compte professionnel. Ensuite, il est recommandé de suivre les quelques étapes suivantes.

Astuces pour bien communiquer sur TikTok

Compte tenu de l’audience potentiellement jeune de TikTok, vous savez donc si ce public est adapté ou non aux produits ou services que votre marque propose. Si le réseau vous convient, la première chose à faire est de soigner votre image.

Renseignez bien votre profil

Commencez par remplir votre biographie. Résumez ce que vous êtes dans les 80 caractères proposés par TikTok. Soyez donc clair et précis pour que l’audience puisse comprendre immédiatement ce que vous êtes et ce que vous faites. N’oubliez pas d’ajouter le lien qui mène vers votre site web ou autre plateforme que vous souhaitez mettre en avant via TikTok. Ensuite, choisissez bien la catégorie à laquelle appartient votre entreprise. Si aucune ne vous convient, vous pouvez juste choisir la catégorie « marque ».

Des contenus à la fois tendances et professionnels

Une fois votre compte configuré, vous pouvez vous concentrer sur votre contenu, c’est-à-dire sur les vidéos courtes qui font de TikTok une arme redoutable pour engager votre audience. Le type de vidéo dépendra bien évidemment de votre activité mais il faudra faire bien attention à rester à la fois naturel, divertissant et professionnel dans vos créations. Pour vous inspirer, découvrez ce que fait la concurrence, que ce soit au niveau du contenu ou des hashtags. Les hashtags vous donneront également une idée sur les tendances du moment.

Coopérez avec un influenceur

Si vous voulez faire une entrée fulgurante sur la plateforme et obtenir rapidement de bons résultats, la meilleure solution est de travailler avec un influenceur. Ils sont nombreux et très appréciés sur TikTok. Choisissez celui qui fait déjà des publications dans votre domaine d’activité et dont les taux d’engagement sont constants.

Promouvez votre compte TikTok

Pour donner plus de visibilité à votre compte TikTok, partagez vos contenus sur les autres réseaux sociaux tels que YouTube, Facebook et Twitter. Vous pouvez aussi créer une chaîne TikTok pour optimiser l’engagement des visiteurs. Pour aller plus loin, le réseau permet aussi de faire de la publicité afin d’optimiser votre stratégie marketing sur TikTok.

L’option TikTok Ads

TikTok propose plusieurs formats de publicité mais ils sont généralement plus chers que sur d’autres réseaux sociaux. La dépense quotidienne minimale pour une campagne publicitaire sur TikTok est de 50 dollars. Comme dans toute campagne publicitaire, il faut également mettre en place une bonne stratégie pour avoir le ROI escompté. Vous devez créer un compte annonceur avant de pouvoir faire de la publicité sur la plateforme et selon le pays où vous vous trouvez, l’ouverture de ce compte peut requérir la validation d’un représentant publicitaire de TikTok. Les annonces sont classées selon leur pertinence, leur qualité et leurs enchères.

Faire du marketing sur TikTok peut offrir à la fois visibilité et notoriété à votre marque très rapidement si vous optez pour la bonne stratégie. Bien qu’une campagne publicitaire peut apporter plusieurs millions de vues à votre contenu, vous pouvez aussi avoir de très bons résultats en le soignant et en coopérant avec un bon influenceur sans trop dépenser. Bref, pourquoi vous priver de la popularité et de la puissance de TikTok ?